Test Burton AK gore-tex 3L Freebird Bib 2016

1 test Burton AK gore-tex 3L Freebird Bib.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
alex.g

La salopette que nous aurions tous voulu avoir petit.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,83m | 75kg | Expert
Acheté : 299€ en magasin
Conditions du test : Testé durant une saison aussi bien sur des sorties freeride que des randonnées de plusieurs jours.

Points forts

- Imperméabilité du GoreTex Pro
- Résistance
- Confort
- Garantie à vie

Points faibles

- Absence de renfort en bas des jambes
- Absence de réflecteur RECCO
- Poches basses inutilisables avec baudrier

Pendant 2 ans j’ai utilisé un pantalon type ski de rando (doublure thermique intégrée avec aérations zippées) mais je n’ai pas été convaincu. Pas assez étanche pour une pratique freeride et trop thermique pour la rando/freerando. Je voulais donc passer sur un produit en membrane GoreTex, associé éventuellement à un collant thermique suivant la météo. Suite à une petite visite au LaboShop de Bourg Saint Maurice, on m’a présenté la AK Burton Freebird Bib en GoreTex PRO.

Au premier abord c’est un beau produit, bien fini même si la salopette ne plait pas à tout le monde (moi le premier). Pour autant associée à une jupe par-neige, c’est un bel atout pour rester au sec même après quelques tête-pieds poudrés. Question confort, la coupe des jambes est assez large de quoi avoir une bonne fluidité de mouvements. La partie haute de la Freebird Bib est plus ajustée cependant sa réalisation en tissu stretch permet de garder une bonne aisance tout en gagnant en confort. On retrouve sur de la AK, des aérations zippée à l’intérieur mais aussi à l’extérieur des jambes. Bien qu’elles ne s’ouvrent pas sur toute la longueur elles semblent assez bien positionnées et dimensionnées pour ventiler correctement.

L’inconvénient majeur pour la pratique du ski est l’absence de renfort en bas de jambes pour les coups de carres. Sur conseil du vendeur il est facile d’y remédier en faisant rajouter 2 renforts en Cordura par une couturière après l’achat.

A l’utilisation pas de mauvaise surprise, la qualité de Burton est bien présente. Le GoreTex PRO est d’une étanchéité redoutable tout comme ses coutures thermocollées. Question pratique, le zip de fermeture descend assez bas et se manœuvre dans les deux sens. Cela rend la AK aussi pratique qu’un pantalon lors de la pause pipi. La Freebird Bib est la salopette que nous aurions tous voulu avoir petit, les bretelles ne bougent pas de toute la journée… On retourne l’aisance et le confort d’une salopette sans LE problème. On apprécie également que les zip des poches et des aérations soient facilement manœuvrables même avec les gants.

Pour les points négatifs, les 2 poches hautes sont très pratiques bien qu’elles restent petites surtout lors de sorties avec baudrier où les 2 grandes poches basses deviennent inutilisables. L'absence de réflecteur RECCO et de renfort au bas de jambes est également dommage.

/!\ Le rajout de renforts Cordura doit probablement annuler la garantie. De plus les pièces de Cordura n’empêchent pas l'usure de la membrane par l'intérieur.

En conclusion, AK Burton Freebird Bib est une très bonne salopette. Elle comblera tous les skieurs ayant une pratique freeride/rando qui ne s’arrêtent pas à la météo. L’essayer c’est risquer de ne plus vouloir de pantalon…


Pour qui ?

Le skieur ayant une pratique freeride/rando qui ne s’arrête pas à la météo, adepte ou non de la salopette.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire