Test Oakley Airbrake Shaun White signature 2016

Note moyenne : 8,6/10
ploufy

Le masque le plus confortable que j'ai porté mais qui se paye cher ...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,81m | 84kg | Expert | Gap
Acheté : 249€ en ligne
Conditions du test : tout temps test longue durée de 2 ans

Points forts

- Look (avis perso) et nombreuses éditions spéciales
- Durabilité
- Visibilité
- Ergonomie pour les visages larges
- système de changement d'écran rapide et fiable.

Points faibles

- Prix du masque
-

J'utilise le Oakley Airbrake depuis 2 saisons après avoir rincer son ancêtre le Crowbar pendant quasiment une décennie. Impressionner par la durabilité, le système simplifié de changement des écrans et le look de ce masque, je me suis dit qu'il ferait un digne successeur du Crowbar qui méritait en effet de prendre sa retraite bien méritée.

Et en effet ce Airbrake (dans sa version Shaun white signature pour ma part) corrige et améliore des points qui restaient à améliorer sur le Crowbar. 

- Le design et la construction: Le masque respire la solidité et est bien né. Il est livré dans une housse de transport qui vous permettra de l'emmener partout et surtout de bien le conserver (heureusement à ce prix !).  Il est très bien assemblé comme toujours avec les produits Oakley et l'ergonomie est parfaite. Il est livré avec deux écrans interchangeable grâce au système de changement rapide d'écran exclusif au Airbrake. C'est système est vraiment top par sa simplicité (10 secondes pour changer d'écran) et sa fiabilité (l'écran épouse parfaitement la forme du masque même après 50 changements et garantit l'étanchéité du masque). Grâce à ce système, j'ai un masque pour toutes les conditions et j'adapte l'écran aux conditions du jour sans prise de tête.

- l'ergonomie et la visibilité: Il s'adapte parfaitement aux visages larges qu'il couvre parfaitement. Le Airbrake est très confortable et ces mousses tiennent très bien dans le temps. Le système de ventilation du masque est top et je n'ai jamais eu la moindre buée même après des gros coups de chaud. La visibilité est parfaite et encore améliorer par rapport au Crowbar qui était un petit peu trop étroit pour mon visage large. 

- Le prix: Et la son seul vrai point faible apparait, le masque coute 250 euros (prix catalogue). Ca reste cher pour un masque. Si vous voulez avoir un écran Prizm c'est entre 80 et 100 euros de plus. Quasiment le prix d'une paire de ski pour un masque ! 

Pour conclure je dirais qu'il n'y a pas de mystère, Oakley a toujours été reconnu pour la qualité de ses produits et cela se vérifie avec le Airbrake qui conviendra parfaitement aux riders aux visages larges, à la recherche d'un des plus beau masque dispo, avec une durabilité au top mais qui sauront aussi mettre le prix pour ressembler à The Flying Tomato. 


Pour qui ?

Riders qui recherche de la qualité, de la versatilité, du confort et du style malgré un prix élevé. Convient idéalement aux visages moyens à larges.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire