Test Marker Kingpin 13 2020

36 tests Marker Kingpin 13.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,7/10
Yann Tomassi

La fixation idéale pour trouver les descentes vierges proche des remontées mécaniques

Profil du testeur : 19 ans | 1,80m | 60kg | Avancé
Conditions du test : Durant 2 saisons sur tout type de terrains et de météos

Points forts

légèreté
comportement dans la poudreuse
montée
sécurité au déclenchement

Points faibles

neige dure ou très transformée

La marker kingpin 13 est une fixation conçue pour le freerando. L'objectif de cette fixation est d'allier légèreté, confort et sécurité de déclenchement. Pour ce faire, ils ont créé une fixation en 2 parties avec une partie avant à pointe qui se met comme une fixation de rando light. A l'arrière, c'est un talon de fixation alpine classique qui nous offre une agréable sensation lorsqu’on se met sur les skis. Lors de mon test, les fixations étaient montées sur des Salomon QST 92.

Pour ce test, nous allons d’abord regarder comment la fixation se comporte au chaussage / déchaussage. Ensuite nous regarderons comment ça monte. Puis nous nous intéresseront à la descente dans la poudreuse, les couloirs et la neige transformée. Enfin nous parleront de son comportement sur piste.

Pour ce qui est de la mise de la fixation, ça reste assez simple. étant ma première fixation de ce type, ça m'a pris un peu de temps à m'y habituer. Une fois habitué, cette fixation se met très simplement, le switch montée-descente est très intuitif et très facile à changer. On peut enlever la fixation très facilement avec le bâton.

Pour la montée, la fixation est très agréable. Bien qu'elle ne soit (de loin pas) la plus légère, elle reste suffisamment light pour qu'on puisse se permettre des grosses montées sans trop se fatiguer. Les cales sont très faciles à mettre ou à enlever avec les bâtons. L'insert pour les couteaux reste assez accessible sans enlever les skis (mais attention à ne pas devoir les mettre dans le raide car ça peut vite devenir dangereux)

Pour ce qui est de la descente, la fixation se comporte très bien. Que ce soit dans le raide ou dans la profonde, cette fixation se comporte comme une alpine. Cela la rends très agréable à skier. De plus, le talon similaire aux fixations alpines offre une excellente sécurité de déclenchement. Dans la neige transformée, la fixation à parfois tendance à se décrocher sur des appuis très puissants mais globalement, elle reste très agréable.

Enfin, sur piste la fixation à un peu plus de peine. Tant que la neige est molle, elle se comporte très bien et est très agréable à skier mais dés que la neige devient dure ou un peu verglacée, la fixation à tendance à se décrocher sans aucunes raisons. Mais bon, si on veut faire du slalom, c'est pas sur ce genre de fixation qu'il faut s'orienter.

Pour qui ?

Cette fixation est parfaite pour tous ceux qui veulent des fixations légères et polyvalentes pour le freerando à proximité des remontées

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire