Test Marker Kingpin 13 2020

34 tests Marker Kingpin 13.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,6/10
Arnaud Dubois

The Fix de freeride

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | 1,76m | 69kg | Expert | La Clusaz
Acheté : 350€ en magasin
Conditions du test : toutes météos !

Points forts

Sécurité
Possibilité de passer du mode rando à ski sans déchausser
réglage des din séparé
2 cales de montées

Points faibles

il faut prendre le coup du chaussage des inserts
le gel et neige peuvent vous embêtez au chaussage des inserts

Le test:

A l'occasion de la saison 2019-2020 ...bien qu'écourtée, je me suis fais plaisir en m'achetant des Volkl Revolt 121 montés en Marker Kingpin 13.
Cette paire de ski a presque remplacer à 100% mes 2 autres. (Faction Soma 2015 et Faction CT 4.0). Lors de l'achat à Versant Nord à Thônes (74) j'ai demandé conseil sur le choix des fix. Ils m'ont donc conseillé la Kingpin 13 et Volkl Marker Dalbello m'a confirmé le choix lors du High Five 2019. 

Je part donc pour la première fois sur une paire de latte avec fix, NEUVE ! 
Depuis les premières chutes de neige de Novembre 2019 je chausse donc ces fixations. Que ce soit sur piste, park, trafolle, hors piste.
Aujourd'hui, février 2020 je peux donc écrire ce test avec un bon nombre de session. 

Ce test sera donc basé sur environ 5 mois de ski ultra polyvalent. De la piste au 1200 D+.

La marque:

Presque tout le monde connait le groupe Volkl Marker Dalbello, comme pour les voitures "deutsch qualitat". Depuis longtemps sur la neige cette marque apporte une réelle image de qualité et de services ainsi qu'un secteur R&D conséquent et visible. 

Cela fait maintenant quelque temps que Marker a sorti la fixation KingPin, avec des débuts souvent problématique et pas mal de rappel sur les couleurs Or. 

Après cela, ils ont pu sortir une KingPin avec les problèmes résolus. Tant mieux ! 

Prise en pied:

Des Fix correctes en terme de poids lorsque l'on demande d'encaisser du 13 de din ainsi qu'un système sécurit à la descente !
Le chaussage des inserts demande un peu d'entrainement avant de réussir presque à coup sûr mais cela prend vite. 
Pour la talonnière rien de bien sorcier cela correspond à une alpine comme toutes les autres (ou presque ). 

En détails: 

On a entre le pied et le ski un vrai produit qui a du nécessiter pas mal d'heure de travail ! 

La partie avant de la fix: 
Faite d'une plaque et d'inserts on retrouve si ressort de maintient ainsi que la "manette" qui permet d'ouvrir les inserts, mais aussi les bloqué en mode montée. 

Cette partie avant est plutôt simple d'utilisation, toute fois attention en cas de neige et gel son fonctionnement peu devenir compliqué. Pour cela je conseil vivement d'avoir un petit objet typiquement comme qu'un Opinel afin de grater la glace qui se serait éventuellement installée entre les inserts et le ski bloquant donc son utilisation. 

La partie arrière de la fix:

La talonnière est composée donc, de la languette carbone, les stops ski, le rail de réglage, ainsi que...la talonnière et ses cales de montée. 
Le Din sur la version 13 se règle donc entre 6 et 13. Le réglage du Din pour le déchaussement vers le haut est accessible comme sur pas mal du fix, le haut de la talonnière. 
Pour le réglage du Din déchaussement latéral il est accessible sous les cales de montée. 

Tout les réglages de la fix s'effectue à l'aide d'un gros tourne vis cruciforme. Pour ma part je conseil de régler à votre poids à nu le réglage Din latéral (pour vos ptits genoux) et l'autre din en fonction de votre poids chargé voir plus ou moins en fonction de vous.  


A l'utilisation: 


J'ai toujours déchaussé au bon moment, et n'ai pas connu de déclenchement intempestif comme les anciennes gen. La fix donne pleinement confiance à la descente comme à la montée et son utilisation reste très simple lorsque l'on prend l'habitude. 

A la montée les 2 cales sont très appréciable ! 


Mes Tips: 

Comme dit précédemment, la neige et le gel peuvent généré des problèmes au chaussage des inserts. Pour éviter cela je conseil vivement de ne pas déchausser ses skis à la fin de la rando. En effet il est possible de  passer du mode montée à descente sans déchausser les inserts ! 


1- Garder les chaussures en mode montée ainsi que les inserts en mode bloqué "walk"

2- Passer les fix en mode descente à l'aide de la "manette" de couleur au milieu, ouvrir la talonnière et chaussé le talon. 
3- Enlever vos peaux en levant l'arrière du ski et tirer vers l'extérieur 

Cette manière vous évitera tout désagrément ! 

En cas de casse de la languette carbone permettant de passer du mode ski à rando. Vous pouvez desserrer et resserrer la talonnière à l'aide d'une pièce de monnaie, couteau, tourne vis.   



En résumé:

Une Fix qui a grandement sa place sur vos paires de freeride et fat. En effet la sécurité à la descente est présente, son poids est loin d'être exagéré, le fait que la fix soit en deux partie elle n'altère pas la flexibilité du ski (pas comme les marker tour 10 12 et baron) 
Son fonctionnement reste simple. 


Pour qui ?

Toute personne cherchant une fix à tout faire sur des skis freeride fat

commentaires

2 commentaires
bihjichou
Statut : Gourou
inscrit le 23/10/16
Stations : 4 avisMatos : 38 avis
Salut! Merci pour le test :-) j'ai une question : quand tu dis que t as utilisé la fix sur Park, t as osé te mettre des gros tirs? J ai moyen confiance dans le système de pin avant, mais je suis preneur d expérience là dessus :-)
1
Arnaud Dubois
Statut : Expert
inscrit le 06/01/17
Stations : 1 avisMatos : 27 avis
Je l'ai essayé en park mais j'ai rien envoyé je suis une sombre me** en freestyle. J'ai envoyé uniquement dans la poudreuse.

Cependant le système des pin me rend confiant dans mon matos. Elles n'ont jamais trop ou pas assez résisté à une pression.
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire