Test Marker Jester 16 2012

1 test Marker Jester 16.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Aurel0205

Mr Indestructible

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,72m | 60kg | Avancé | Francheville
Acheté : 80€ d'occasion
Conditions du test : Dur, moyen, mou, etc....

Points forts

- Résistance
- Durabilité
- Design
- Din 16

Points faibles

- Poids
- Chaussage en condition difficile

Contexte : Montées sur ma paire d'ARMADA JJ achetée d'occasion, équipées de plaque de DEMO pour convenir à toutes tailles de chaussures et me permettant de modifier le centrage.

Les fixations sont dessus depuis 2013, elles en ont vu des sorties, des chocs...

Ne pas oublier que je ne suis pas très grand et pas lourd, et que ma pratique du ski s'oriente surtout autour des virages (Tirer des droits à 100km/h c'est pas mon truc mais ça m'arrive).


Premier coup d’œil : 


La fixation est sympa, on reconnaît bien le design de chez MARKER, le blanc à jauni/brunis avec le temps, je pense qu'il est possible de la rattraper facilement, il semblerait que ce n'est qu'en "surface", les vitres protégeant le réglage DIN sont encore parfaitement transparente. Pour 7 ans de maturation, je trouve ça correct.

On remarque tout de suite que cette fixation ne rigole pas, elle est massive. 

L’épaisseur des matériaux n'a pas été étudiée dans le but d’économiser du poids, mais bien pour couper un arbre en cas d'impact. La plage de réglage allant de 6 à 16 le confirme. Pour info, la talonnière et la butée avant ont une bonne partie en métal, celle qui habituellement se prend les coups de carre, et ça n'a pas broncher (hormis la peinture)


Les réglages : 


Le réglage est très simple, le réglage de longueur s'effectue au tournevis, je trouve ça bien plus précis que les systèmes à levier. Sur le model démo, la butée avant et la talonnière peuvent être déplacées. Le réglage DIN est accessible grâce à deux vis qui sont bien à l'abri dans des logements. 

Il n'y a pas d'autres réglages sur les fixations. 


En glisse : 


Forcément, avant de chausser, il y a un peu de jeu dans la fixation, la liaison butée/plaque de réglage est imparfaite (normal), mais une fois le pied chaussé, plus aucun jeu

Pour chausser, il faut appuyer très fort, ou envoyer un bon coup sec, c'est très sécurisant et donne une très bonne impression. Mais revers de la médaille, en condition difficile ou en poudreuse, c'est laborieux.... 

La transmission des efforts est très bonne, l’absence de jeu et la rigidité des matériaux y sont sûrement pour beaucoup. Je trouve cependant que le pied est un peu éloigner du ski, plutôt haut, mais ça s'oublie assez vite. 

La fixation est par contre (très) lourde, les deux rails de réglages sont en plastiques très épais, la butée avant est massive et dispose de métal, la talonnière est aussi très massive et pourvue d'une armature en métal. Tout cela se ressent et pèse sur la balance, environ 2.2 Kg tout compris pour la paire (sans les skis)....


Conclusion : 


Cette paire de fixation fait l'impasse sur le gain de poids au profit de la résistance et de la durabilité, sur une paire de ski fat lourde cela ne pose pas de problème, a voir suivant le ressenti sur une paire de ski légère.

J'ai rangé la paire de fixation au placard, mais je n'ai aucun doute sur le fait que si plus tard, j'en ai à nouveau le besoin, elles seront encore en état de fonctionner pour un bon moment.

 

Pour qui ?

Freerider n'ayant pas peur du poids, voulant du matos solide.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire