Test Look Look ST 10 2018

1 test Look Look ST 10.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
TaTo
Par TaTo

Simple et minimaliste !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 28 ans | 1,78m | 66kg | Expert | Rouen
Acheté : en magasin
Conditions du test : Neige de début de saison

Points forts

Poids
Prix
Qualité

Points faibles

Manipulation de la talonnière avec les gants
Pistes

J'ai eu l'occasion d'essayer cette fixation Look ST-10 lors d'une sortie rando classique entre amis. Programme de la rando plutôt simple avec passage dans les bois puis une belle arrivée au sommet avec une neige un peu plus profonde et une pente plus raide. Nous sommes partie en groupe pour faire découvrir les plaisirs de la rando à deux amis novices.

Pour plus de sécurité nous avons choisi de longer les pistes damées, pour commencer le long d'une bleue puis d'une rouge et pour finir un bout de noir. On a pu leurs montrer une bonne panoplie des différents dénivelés et surtout de l'effort que cela implique de monter :) ! Effort récompensé une fois en haut pour ensuite apprécier la descente.


Les caractéristiques (par LOOK):

Réglage pointure : 25 mm

DIN : 4-10

Hauteur de position au talon : 0 / 40 / 70 mm

Poids (en grammes la paire) : 740

Stop ski : Non

Largeur de couteau : 90/100/110/120

Nombre de cales de montée : 3 positions


Test à la montée:

Tout le monde a fait le rapprochement de cette fixation Look ST-10 avec la Dynafit TLT Speed Radical :) ! Et oui elle on les mêmes bases, donc un modèle testé et re-testé au fil des années pour arriver à un produit simple et de grande qualité. Une réelle expertise qui ne s’acière qu'au fil du temps et des retours clients.

La différence entre les deux fixations ce fait au niveau de la talonnière principalement. Au lieu d'avoir les cales d'aide à la montée les une après les autres, la Look ST-10 n'a qu'une cale à basculer pour la hauteur maximal (70mm de hauteur). Entre la position nulle (0mm) et la position intermédiaire (40mm) il faudra tourner la talonnière.

Une manipulation simple mais qui nécessite tout de même un peu de souplesse et de manipuler la talonnière avec les gants. Pas toujours évidant dans la neige profonde.

La fix est légère, se qu'on attend d'une fix Low tech en rando. Il est possible de mettre les couteau sans avoir à déchausser moyennant quelque position de yoga :) ! pas forcement simple dans une pente un peu raide. Il vaut mieux prévoir sont coup un peu en avance...


Test à la descente:

Une fois arrivé en haut on peut enfin passer en mode ski tranquillement, rien ne presse la vue est belle !

Personnellement je règle le DIN entre 7 et 8 selon les sorties et les pentes à descendre. Pas eu de mauvaise expérience ni de chute dans la partie poudre de notre descente. Je retrouve les mêmes sensation que sur les Dynafit avec le même a priori sur la répétition des saut un peu fort. Étant donnée que la fix n'a pas de ressort longitudinal au niveau de la talonnière, a chaque fois que le ski est en flexion importante la talonnière va plus ou moins être compressée sur la chaussure. Sur la duré je pense que la fix prend un peu de jeu.

Comportement sur pistes, la j’émets une réserve, avec un ski assez large au patin la fix ne transmet pas très bien les mouvements de la chaussure se qui en résulte que le ski reste à plat sur la piste alors que vous êtes en position de carving. Une sensation pas très agréable ! J'ai tellement été surpris par ce comportement que je suis tombé et la on comprend à quoi servent les normes sur les fix alpine ! Le fait que l'avant ne déchausse pas avant l’arrière est assez dangereux au final. Je me suis fait un peu peur mais heureusement pas de bobos. Une bonne leçon à retenir !


Pour conclure:

Une excellente fix de rando à monter sur un ski léger pour un pack qui ne vous tirera pas les jambes vers le bas.

Une réserve sur le comportement sur piste. A l'avenir je privilégierais une fix à insert mais plus sécurisante niveau dechaussage, type Tecton ou Kingpin ou Radical ST2...

Pour qui ?

Randonneur sans programme piste

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire