Test G3 Ion 12 2017

4 tests G3 Ion 12.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
antoine.benini

Killer d'enclume

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,84m | 68kg | Avancé
Acheté : 439€ en magasin
Conditions du test : 3 randos, températures négatives et 30 centimètres de poudreuse ou neige lourde printanière avec grosse trafolle

Points forts

- largeur embase pour skis larges
- système de chaussage
- cales simples à utiliser
- DIN à 12 permettant de skier sans verrouiller

Points faibles

- prix

Ayant une paire Look XM13 (équivalent d'une guardian chez Salomon) d'environ 3kil (2960g la paire) monté sur des Atris de blackcrows j'ai passé deux ans à transpirer et chercher l'air au-dessus de 800m de rando.

J'avais d'abords était frileux sur les systèmes à insert pour mon programme de ski, vu que je privilégie carrément la descente dans les barres, et même le lancé de viande sur les kickers : il me faut une fixation qui reste sur le ski et qu'y peut encaisser les impacts non naturels.

Je suis aussi de corvée trépied et matos photo en général du coup, ça devenait nécessaire d'investir dans du plus léger.

  Je fais repercer (oui je sais mais bon la fixation coûte assez chère comme ça) ma paire de 108 au patin et feu.

Tout de suite je suis impressionné par la facilité à enclencher, presque autant qu'une débrayable mais abusons pas. Là où je sens vraiment la différence c'est la praticité de la fixation à passer du mode marche au mode descente, pour moi c'était une vrai épreuve de souplesse avec mes fixations débrayables pour le coup ça devient plus agréable.


Ensuite au niveau des sensations :

- à la monté : c'est bien sûr plus léger on se sent plus vif, les conversions sont plus faciles en Fat.

On profite entièrement du débattement des chaussures on a moins l'impression de forcer, surtout sur le débattement arrière.

LES CALES ! Franchement c'était le merdier avec les débrayables : un coup ça se rabaissait sous la fixation, un coup ça repassait en mode descente et puis je faisais le golfeur à mettre des grands swings dans les cales pour les relever en perdant patience : et bien maintenant je suis gracieux !

- position descente : bien qu'avec un peu d'appréhension la fixation m'a vite mis en confiance avec sa précision, le ski se déforme bien sous la chaussure le touché de neige est vraiment bon même avec 108 au patin on peut forcer en grandes courbes ça tient.

Je n'ai pas rencontré de problèmes de glace dans la fixation qui empêche de rechausser facilement. J’ai gratté un peu quelques fois mais rien de vraiment bien méchant. (Voir petites astuces)*

Dans les sauts sur barres ou kicker je n’ai pas eu de déchaussages intempestifs. Je me suis mis quelques backs trop courts avec les spatules qui grattent la neige : les skis repercés avec ses fixations n'ont pas été arrachés pour le moment ; le travail de G3 sur les entraxes de perçages pour skis larges à l'air vraiment efficace.


Pour moi et mon petit gabarit de 68 kilos pour 184cm ces fixations sont une révélation à 1170g elles vont me permettre d'économiser quelques forfaits, je les recommande vivement.


* petite astuce : avec des fixations à insert gardez toujours un peu de thé ou de café (ou ce que vous voulez) dans vos thermos des fois que la fixation gèle vous n’aurez pas à taper dessus comme un âne, juste à verser quelques gouttes sur la partie gelée. (la solution vidange est aussi possible mais bon il faut avoir envie et ce sont VOS skis ;) )

Pour qui ?

Skieurs de freerando ayant des chaussures à inserts qui cherchent à alléger leur set tout en pouvant charger à la déscente

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire