Test Dynafit Speed turn 2.0 2016

11 tests Dynafit Speed turn 2.0.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,9/10
Cl3m
Par Cl3m

Old school baby

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | 1,78m | 75kg | Confirmé / expert | Gap
Conditions du test : Tout (au moins 15 saisons entre le premier modèle et la 2.0)

Points forts

Solide!
Légère
Peu chère

Points faibles

La talonnière n'est pas forcément simple à manipuler avec le bâton.
Le chaussage avant n'est pas le plus facile
Le déchaussage sur les chutes est imprévisible (car non prévu)

Tout d'abord pourquoi? Il est légitime de se poser la question de l'opportunité de se tourner vers une telle fixation avec ce qui se fait de nos jours. Pour la fiabilité, le poids et le prix.

Le chaussage: A l'avant il faut bien viser, ou avoir de coup de main (de pied en l'occurrence), c'est vraiment pas le système le plus intuitifs ou spontamnée, il n'y a pas vraiment de "guide chaussure". Une fois dedans l'arrière est extrêmement simple à chaussé, on force sur le talon ou on tape un petit coup et hop. 

A la montée: cette fixation fait le boulot avec une excellent rigidité longitudinale. Les pins permettent que ça ne vrille pas. C'est très agréable. On n'a pas de déchaussage intempestif ce qui est un autre bon point. Le passage est des cales de montées est le moins simple des fixations à inserts. Il est compliqué de changer les cales avec le bâton et pas mal de skieurs qui n'ont pas encore le coup de même (et même les autres de temps en temps) tournent les cales à la main. L'autre inconvénient sont les chaussages intempestifs, qui sont rares, mais arrivent, avec une talonière qui vient tourner en position descente et quand on repose le pied on chausse. C'est agaçant.  

A la descente: ça fait le boulot. Il y a pas de fioriture. En bonne fixation à insert on n'a pas de torsion, pas de jeu lattéral. C'est précis et c'est bien. Grace aux inserts arrière on conserve toute la souple du ski. C'est agréable. En outre avec ce système n'aller pas chercher de Din ou de TUV. Vous avez chaussé pour garder vos skis aux pieds. Et c'est ce qui arrivera la plus part du temps... sauf parfois, rarement et sans réel lien avec l'intensité de la chute, vous allez déchausser. Et c'est comme ça. 

Le déchaussage: est simple. 

Cette fixation est là pour ceux qui cherchent l'efficacité et la simplicité. 


Pour qui ?

Tout les skieurs qui n'ont pas peur pour leurs genoux, qui ont un petit porte monnaie et qui se fiche des gadgets modernes.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire