Test Bca tracker 2

4 tests Bca tracker 2.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
NobruDude

Simple et pas cher !!

Profil du testeur : 47 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : en magasin
Conditions du test : Toutes les conditions possibles depuis 6 ans

Ce test concerne le DTS Tracker 1, c'est un des premiers modèles numériques multi-antennes je crois, et il est jugé fiable et efficace par beaucoup. Je l’ai avec moi depuis 6 saisons à chaque fois que je chausse des skis, même en station (on ne sait jamais, il peut y avoir des gens à aider)… et je n’ai pas à m’en plaindre. J’ai fait beaucoup d’entrainements dans toutes les situations, et malgré sa portée assez limitée, j’ai tjrs eu des résultats assez convenables (i.e. statistiquement, les « victimes » auraient toutes survécu !). Il faut juste prendre en compte cette portée limitée dans la recherche primaire en ne descendant pas trop à chaque passage, mais après, une fois le signal accroché, les diodes ainsi que l’indicateur de distance (attention, ce n’est évidemment pas des mètres mais seulement une indication qui augmente ou diminue en fonction de votre déplacement par rapport à votre cousin enseveli) vous permettent de rapidement converger, et la recherche en croix est aussi facilitée. Presque un « jeu » d’enfant !

Par contre, le mode multi victime n’en est pas vraiment un, il est très difficile à utiliser, on ne marque pas vraiment la 1ère victime, on restreint juste la largeur du faisceau. Au final, c’est assez compliqué, et les plusieurs entrainements effectués le prouvent (mieux vaut être le 1er trouvé dans ce cas là … ou autre solution, penser à éteindre l’ARVA de la 1ère victime si possible avant d’aller chercher les autres !).

Autre bémol, surtout par rapport à ce qui se fait maintenant, il est assez encombrant, une fois la veste fermée, on a un peu l’impression d’être enceinte, ce qui, quand on est barbu, peut paraitre atypique !

Autre point, il s’allume et s’éteint facilement (même avec les gants) grâce à une molette à tourner d’un quart : si certains peuvent penser que c’est dangereux (oubli), moi je trouve ça super, parce que ça permet de ne l’allumer que quand on en a besoin, ce qui est loin d’être le cas tout le temps quand on fait du HP en station. Et du coup, on arrive presque à faire 2 grosses saisons (2x40 jours) avec le même jeu de piles !

Pour qui ?

Pour qqn qui veut rider safe sans se ruiner, et sans passer 3 semaines de camp d’entrainement pour apprendre à s’en servir !
7/10
Positionnement et attache
Facilité de prise en main, ergonomie
Performance recherche primaire
Performance recherche fine
Rapport qualité prix

Points forts

Très peu cher
Facile d’utilisation
Recherche finale assez précise
Peut s’allumer et s’éteindre sans avoir à l’enlever

Points faibles

Portée assez faible (recherche primaire)
Assez encombrant
Faux mode multi victime très difficile d’utilisation

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.