Test Arva Néo 2 2018

4 tests Arva Néo 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
le roy

Très bon compromis prix - performance - simplicité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,80m | 70kg | Expert | Grenoble
Acheté : 280€ en magasin
Conditions du test : Pas testé en conditions réelles heureusement Quelques exercices de recherche pour se familiariser avec l'appareil

Points forts

Portée de 60 mètres
Gestion des interférences
Retour automatique en mode émission
Marque française

Points faibles

La notice un peu light qui n'explique pas par exemple si la rebascule automatique en mode émission s'accompagne d'un signal sonore.

Il était grand temps que je remplace mon DVA (un Orthovox F1 du temps où on payait encore en francs...) quand je me suis mis à lui chercher son successeur l'an dernier.

Les critères pour moi étaient simples :

- simplicité

- fiabilité

- mais pas envie que ça me coûte un bras non plus


Plutôt que de vous lister en détail les caractéristiques techniques du Neo 2 (que vous pourrez retrouver en long en large facilement ailleurs) je vais me focaliser sur les points qui m'avaient convaincu de mettre quelques euros de plus que pour le Evo 4 que je visais initialement.

S'ils sont tous les 2 des DVA français 100% numériques à 3 antennes, avec indication de direction / distance / nombre de victimes, fonction de marquage des victimes, fonction de vérification des autres DVA du groupe en début de sortie, et à mise en route dès l'attache de la sangle... ils ont cependant quelques différences notables:


Largeur de recherche

La portée du Néo 2 est de 60 m (contre 40 pour le Evo 4)


Retour automatique en émission

Uniquement avec le Néo 2 (l'appareil est capable de détecter s'il est devenu immobile pendant la phase de recherche, ce qui peut être signe de sur-avalanche et d'enfouissement de la personne qui était en mode recherche, et il rebascule alors tout seul en mode émission par sécurité)


Gestion des interférences

Uniquement avec le Néo 2 (l'appareil est capable de détecter si les signaux sont perturbés par le fonctionnement d'un GPS, téléphone, ligne haute tension... et si ces perturbations atteignent un certain seuil l'appareil adapte son traitement de signal et bride la largeur de bande de recherche)


Ces 3 éléments font que pour moi le faible surcoût pour se payer le "moyen de gamme" Néo 2 au lieu du "entrée de gamme" Evo 4 ne se discute même pas (on parle de 50 euros... le prix d'un forfait journée dans une grosse station...)


A noter également un petit bonus si vous partez pour le pack prédéfini DVA + pelle + sonde : le Néo 2 est associé à une pelle à manche télescopique... contre un manche standard avec l'Evo 4


A noter enfin que le Néo + sorti cette année (pour la saison 2018-2019) passe même à 70 m de largeur de recherche !


Pour qui ?

Pour tous
9/10
Positionnement et attache
Facilité de prise en main, ergonomie
Performance recherche primaire
Performance recherche fine
Rapport qualité prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire