Test Arva Evo 4 2018

29 tests Arva Evo 4.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,2/10
Pilou-006

Super pour les néophytes

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,73m | 85kg | Avancé | Nice
Acheté : 229€ en ligne
Conditions du test : Toutes

Points forts

Simple d'utilisation avec son manuel bien fait
Efficace comme toujours (d'après mes amis qui ont eu pas mal de versions)

Points faibles

Juste les sangles pour l'emplacement sur le corps, mais ils sont quasi tous fait ainsi

Pour commencer il faut savoir que je suis débutant dans l'utilisation de DVA et de gros gros hors piste, mais pas mes amis. Ils m'ont conseillé d'acheter de quoi me retrouver sous la neige ou de quoi les retrouver eux. En effet, partir à plusieurs c'est toujours plus sécurisant d'avoir tous un DVA.

Du coup je l'ai pris en pack avec la pelle et la sonde.

De ce que j'ai vu le rapport qualité prix est globalement bon.

Pour ce qui est des caractéristiques les voici :

Marquage multi victime : oui
Holster fourni
Nombre d'antennes : 3
Dimensions : 135 x 75 x 28 mm
Portée : 60m
Indicateur de direction : 180°
Livré avec piles : oui
Largeur de bande de recherche : 40m

Plus technique :

- Émetteur / Récepteur : 457 kHz, fréquence internationale
- 100% numérique
- Très facile d’utilisation
- Fonction marquage de victimes
- Indication multi victimes 1, 2, 3 et +
- Group check
- Ecran brillant HD
- Autonomie + de 250 heures
- Alimentation 4 piles alcalines AAA/LR03

Recherche primaire : OUI
Recherche secondaire : OUI
Recherche finale : OUI

Pour ce qui est de son utilisation, il faut bien évidemment s'entrainer avec ses amis (un petit cache cache des familles pour rajouter du fun, parce que sous la neige, ça le sera vraiment pas).
Simple d'utilisation avec son manuel très bien détaillé et explicatif (voir photo), j'aime beaucoup le système de clip qui met automatiquement en marche l'appareil, en mode émission (pour que l'on soit retrouvé). Il faudra donc penser quand on enlève le DVA, de ne pas clipser le clip pour éviter que les piles se vident (piles qu'on peut retirer le soir pour éviter les pertes de charges qui peuvent arriver sur plusieurs jours de non utilisation.)
Pour changer de mode et passer en recherche il suffit de tirer le cache rouge vers l'avant (c'est marqué dessus comme le port salut).
De là on peut marquer les victimes et faire du multivictimes.
C'est donc un EVO3 (voire 3+, que je n'ai pas vu) en mieux.
La seule chose que je peux regretter c'est les sangles qui sont toujours faites pour se porter sur les flancs (gauche de préférence) mais il est toujours dit d'éviter le côté de la rate, du foie (à droite) ou les côtes flottantes. J'ai tenté de la mettre en pectoral droit, ça ne me gêne pas tant que ça si les sangles étaient faites pour...
Bien évidemment à mettre par dessus le T shirt et par dessous les autres couches pour diminuer les chocs et garder l'électronique à l'abri du froid.

N'oubliez jamais de vérifier votre matériel (modes de fonctionnements solo et avec les collègues ainsi que la charge des piles avant de partir de la maison, ça évitera une fois en haut de skier sans DVA fonctionnel)


Pour qui ?

Néophytes à professionnel
10/10
Positionnement et attache
Facilité de prise en main, ergonomie
Performance recherche primaire
Performance recherche fine
Rapport qualité prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire