Test MSR evo Ascent 2017

1 test MSR evo Ascent.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
vinc...

Raquettes alpines pour boots snowboard

Avis sélectionné
Profil du testeur : 37 ans | 1,75m | 73kg | Expert
Acheté : 120€ en ligne
Conditions du test : toutes conditions

Points forts

Compatible boots
Légère
Compacte
Accrocheuse

Points faibles

un peu chère

Test raquettes MSR Evo Ascent 180€

Test longue durée tous types de neige (de la profonde à de la bien béton) en mode rando snow raquettes… à utiliser avec les rallonges (non fourni en neige profonde)

Parce que la split c’est chère pour les randonneuses et randonneurs occasionnels même si je me doute bien des avantages de portance et de glisse d’une planche coupée en 2.

Tout d’abord, j’ai acheté ces raquettes pour leur compatibilité avec des boots de snowboard, leur compacité une fois accrochées au sac à dos en mode descente, leur largeur raisonnable afin de pouvoir conserver une marche plutôt naturelle et la possibilité de pouvoir rajouter des rallonges afin d’améliorer la portance en neige profonde.


Sur le terrain :

Les MSR sont très légères au ressenti et possèdent une accroche sans faille sur le dur. Elles montreront leurs limites uniquement dans les dévers comme toutes les raquettes et en pente raide chargée de poudreuse, mais à ce niveau là tout le monde se retrouve plus ou moins dans la même galère quand il faut faire la trace.

Pour les passages un peu délicats, leurs 2 rails tiennent très bien et les griffes placées sous vos orteils vous permettront une progression en toute sécurité sur neige dure et dans le raide.

Ces raquettes restent un produit fiable, il sera juste recommandé d’adopter une marche maîtrisée afin de ne pas détériorer trop rapidement sa surface supérieure ayant tendance à se rayer dû aux dents acérées dont elles disposent au niveau des rails sur le dessous.

Je n’ai rencontré aucun problème mis à part que les rallonges noires ont tendance à crayonner sur mes raquettes blanches (ça reste juste esthétique)

Le système de fixation vous demandera juste un peu de précision pour chausser afin de pouvoir conserver le dégagement nécessaire au basculement de votre pied en mode marche.

Elles disposent de cale de montée, pratique mais juste un peu dur à actionner.

Le seul petit défaut pour moi est que le crochet de fixation de la sangle se situant le plus prêt du bout du pied nuit un petit peu au passage de la boots, usinant un peu le plastique en frottant contre celui-ci lors de son mouvement de bascule… Pas vraiment un défaut en soi car cela est induit par l’utilisation de boots snowboard, cela ne pose pas trop de problèmes jusqu’à du 42, au delà il faudra certainement contrôler ce point (à voir en fonction du volume de la boots).

Le système de fixation par sangle participe à la compacité du produit une fois les deux raquettes mises l’une sur l’autre et accrochées au sac. Il n’est pas des plus pratique et des plus rapide à mettre en place pour chausser en comparaison avec une raquette traditionnelle mais il reste très fiable.

Elles ne provoquent pas d’accumulation de neige.


Côtes : 56.5 cm x 21 cm (côte max)

avec rallonge 72cm x 21 cm (cote max)

Prix rallonges : 35€ (prix normal)

Taille boots 26.5 nitro

Poids paire raquettes : 1.84 kg

2.2 kg la paire avec rallonges

made in Irlande


Conclusion :

Elles vous permettront donc une utilisation polyvalente de la rando cool à la haute montagne ou vous tarderez probablement à sortir vos crampons dans la pente quand les couteaux sont de la partie tant leurs accroches vous mettrons en sécurité.

Ces raquettes restent une alternative économique à la split en neige pas trop profonde. Quand aux conditions de fortes accumulations vous laisserez vos potes spliteux ou en ski de rando faire la trace comme dans la plupart des cas.

Vivement recommandé

Pour qui ?

Snowboarder Freeriders voulant faire de la rando occasionnelle sans trop casser la tirelire.
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire