Test Scott Orbit II 2015

2 tests Scott Orbit II.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6/10
Stef.

Pas les meilleures, mais pas les pires non plus

Avis sélectionné
Profil du testeur : 19 ans | 1,66m | 55kg | Avancé | Crest-Voland
Acheté : 180€ d'occasion
Conditions du test : Styles : Piste (gelée, parfaite, soupe), hors-piste (poudreuse profonde ou moins profonde, trafolée, croutée), Freestyle. Lieux : En station, en randonnée autour des stations, dans le Beaufortain. Météo : Beau temps comme brouillard. Skis : Zag Ubac 95 lady. Fixations : Fritschi tecton 12.

Points forts

Plutôt bonnes en tout. Prix (d'occasion)

Points faibles

Vraiment forte nulle part. Praticité

Pour mettre un peu le contexte :

J'ai acheté ces chaussures d'occasion, chez mon loueur de skis, ce sont donc d'anciennes chaussures de location. Je ne sais donc pas comment elles ont été utilisées avant. 

L'objectif était d'avoir des chaussures de rando pour pas très cher, suite à un achat un peu onéreux d'Ubac 95 de Zag avec des Tecton 12 de Fritschi. J'ai donc utilisé ces chaussures uniquement avec ces skis (qui sont mes seuls skis).

J'utilise ces chaussures pour absolument tout, de la piste au hors-piste, depuis les stations ou dans le Beaufortain, en randonnée. J'ai même fait un peu de freestyle avec. Un peu une utilisation freerando donc, et pour cela elles ne sont pas les plus indiquées, mais elles n'étaient pas chères et permettent quand même de skier.

J'ai utilisé ces chaussures pour la fin de la saison 2018/2019 et pour la saison 2019/2020 (du moins jusqu'au confinement)

Je ne suis pas extrêmement expérimenté en randonnée, j'ai commencé avec ces chaussures et ces skis, mais je me débrouille quand même.



Résumé général (pour les pressés) :


Comme dit dans le titre, ces chaussures sont plutôt moyennes. Elles ne sont excellentes nulle part, mais permettent quand même de monter et de descendre sans se tuer (dans les 2 sens).

À la montée, leur poids plutôt contenu est un atout, et le débattement est agréable, bien que pas parfait : la majeure partie du débattement se fait vers l'arrière, alors que lorsque l'on monte on est surtout sur l'avant. Cela n'empêche cependant pas de monter, on sent une réelle différence comparé au mode ski et on est largement au-dessus du débattement d'une chaussure freerando (du moins si l'on desserre la chaussure). 

À la descente, elles ne sont pas catastrophiques. J'ai pu effectuer toute une saison avec sans soucis, bien que par moments on aimerait plus de rigidité. Elles ne gênent pas trop et si on sait skier un minimum, on s'en sort sans souci. Elles pourront vous emmener quasiment partout, et c'est bien ce qu'on lui demande ! Je précise cependant que je suis dans la catégorie poids plume (55kg), je pense qu'il y aura un vrai manque de rigidité pour des personnes vraiment plus lourdes.

D'un point de vue praticité, elle n'est pas catastrophique, avec une boucle et un scratch à enlever pour la montée et remettre à la descente, mais c'est pourtant là où elles m'ennuient le plus : on est obligés de tout défaire pour vraiment pouvoir monter avec un vrai débattement. Normal comparé à la plupart des chaussures, mais ennuyant comparé à d'autres... Le levier pour changer de mode pourrait être un peu plus gros mais on arrive quand même à le manipuler avec les gants. Le fait de pouvoir mettre la boucle inférieure sur le coup de pied ou plus bas ne change pas grand chose pour moi : dans les 2 cas on peut monter, alors je garde en permanence la boucle sur le coup de pied.

Niveau durabilité, quelques petits soucis plus esthétiques que gênants, du style les plastiques qui se soulèvent un peu, à une exception : il m'est arrivé quelques fois que la chaussure ne veuille plus se mettre en mode ski... Ce qui est un peu gênant lorsque l'on vient de se taper une montée et qu'il faut redescendre... On se retrouve à descendre avec une chaussure bloquée normalement, et une qui vous empêche d'avoir un quelconque appui, ce qui évidemment gâche le plaisir de la descente, tellement on ne peut absolument pas skier. Cependant le problème a été résolu en mettant un peu de graisse sur le mécanisme à l'intérieur, en enlevant le chausson. Le système est maintenant toujours un peu récalcitrant à se mettre en place quelques fois, mais il finit toujours par se mettre en mode ski. Je reprécise que ces chaussures sont d'occasion, elles ont donc déjà bien vécu... 

En résumé, une bonne chaussure si vous ne recherchez pas la performance absolue mais que vous voulez pouvoir randonner, et que vous avez un budget serré en cherchant dans les occasions !



La montée :


Elles s'en sortent sans soucis. Leur poids est contenu, pas le plus léger possible mais largement suffisant. On n'a donc pas les jambes en feu au bout de quelques mètres. 

Le débattement est agréable, bien qu'il ne soit pas aussi grand que l'on pourrait le penser en lisant la fiche technique : les 60° annoncés s'effectuent surtout vers l'arrière, et pas vraiment vers l'avant, ce qui fait que l'on ne profite pas réellement de la mobilité, car on est plus souvent sur l'avant de la chaussure que l'arrière lorsque l'on monte... 

Il est donc quasiment obligatoire de défaire les boucles et le scratch pour pouvoir monter, tant le débattement n'est pas énorme sans ça. Ça peut paraitre normal mais comparé à d'autres chaussures comme les Travers de Fischer, ça en fait une chaussure pas extrêmement pratique (j'y reviendrai). Cependant une fois les chaussures desserrées, le débattement est quand même très agréable, on est clairement très loin d'une chaussure de freerando.



La descente :


Sans surprise, on sent qu'on n'est pas sur des chaussures alpines. Mais elles s'en sortent quand même étonnamment bien ! 

Je n'ai pas souvent un manque de rigidité sur la languette, seulement lors de très gros appuis, et à la réception de 180° un peu trop sur l'avant (sur ce dernier point, il se trouve que la chaussure se plie complétement sous mon poids sans jamais vraiment m'arrêter, et je suis obligé de forcer énormément pour pouvoir me redresser... Mais bon, elles ne sont pas faites pour ça.). 

Je n'ai pas eu de problème de "précision", à défaut de meilleur mot, je pose les skis où je veux, aucun souci de ce côté-là.

Elles ne sont donc clairement pas des chaussures alpines, mais elles vous permettront de descendre n'importe quelle pente (sauf peut-être vraiment extrêmes...) si vous savez un peu skier, et que vous savez rattraper des chaussures de temps en temps un peu plus molles que ce que l'on voudrait (cela ne m'est vraiment quasiment pas arrivé).

Je reprécise cependant que je ne pèse que 55kg, je n'ai donc pas besoin d'une grande rigidité pour être à l'aise ! Si vous skiez très fort en étant un peu plus lourd, ou que vous êtes vraiment plus lourds, peut-être que ces chaussures ne vous conviendront pas par manque de rigidité ! Je pense cependant qu'elles pourront emmener (presque) de partout la majorité des gens, et c'est bien ce qu'on leur demande !



La praticité :


Le point qui me gêne un peu. Non pas qu'elles ne soient absolument pas pratiques, mais juste moins pratiques que quelques autres modèles.

Ce qui m'embête le plus, c'est pour la montée. On est littéralement obligé de défaire la boucle et le scratch du haut pour pouvoir avoir un débattement correct (cf la partie montée). C'est ce qui se passe avec la plupart des chaussures, j'en suis conscient, il n'empêche qu'il existe des modèles où l'on peut garder tout attaché et avoir un débattement très très généreux... Ce qui est un vrai confort pour moi. Mon père possède des travers de Fischer, et c'est le cas : il n'y a que le levier à changer, et on descend. Le pied. 

Il n'empêche qu'elles restent quand même plutôt maniables : il n'y a qu'une boucle et un scratch, ce qui est plutôt contenu et assez simple à utiliser. Pas catastrophique donc, mais pas les meilleures non plus.

Le levier est un peu petit (cf photos) mais il se manie quand même avec des gants, donc pas de réel souci de ce côté. 

La boucle du bas, qui peut se régler soit sur le coup de pied soit sur l'avant du pied est un peu gadget pour moi : je ne ressens pas de réelle différence, du coup je garde toujours la boucle sur le coup de pied au moins je n'ai pas à la manipuler aussi avant de descendre (sinon cela en rajoute une, mais plutôt accessible car non recouverte par le pantalon normalement). J'ai cependant un pied plutôt fin, alors peut-être que pour des personnes aux pieds plus larges le fait d'avoir plus de place au coup de pied est un plus... À tester par vous-même sur le moment !



La durabilité :


Encore un petit point noir, mais pas dramatique non plus. 

Comme précisé plus haut, ces chaussures sont des anciennes chaussures de location, elles ont donc déjà bien vécu, et en prenant cela en compte, ce que je vais énoncer après me paraît plutôt normal, et non pas révélateur d'un réel souci.

Quelques problèmes plus d'ordre esthétique que pratique sont apparus : les plastiques se soulèvent un peu par-ci par-là, il y'a quelques écorchures (cf photos)... Mais rien qui ne gêne la chaussure, elle fonctionne normalement. 

Pas de problème sur la semelle.

Le seul réel problème de durabilité que j'ai rencontré est au niveau du système de montée/descente. Il m'est arrivé quelques fois d'avoir la chaussure qui ne voulait plus se mettre en mode ski et restait en mode montée, alors que je mettais le levier sur la position ski... Ce qui n'est vraiment pas pratique lorsque l'on doit redescendre ! On n'a plus aucun appui sur une chaussure, et on est obligé de descendre comme on peut dans la poudreuse, ce qui enlève complétement le plaisir de la pente en question. 

Heureusement, ceci ne m'est arrivé que quelques fois, et on a plus ou moins résolu le problème : en mettant de la graisse sur le système à l'intérieur, la chaussure fonctionne vraiment mieux maintenant. Elle est toujours quelques fois récalcitrante à se mettre en mode ski, mais en passant plusieurs fois autour du point où elle est censée se bloquer, elle finit par réellement se bloquer et on peut descendre sans problème.

Un problème qui pourrait être grand mais qui peut se résoudre facilement donc, au final ça fait des bons souvenirs en se rappelant la galère de descendre avec une seule chaussure de bloquée !



En résumé :


Des bonnes chaussures si votre objectif est de pouvoir faire du ski de rando, sans vouloir pour autant être un pro. Elles sont décentes à la montée comme à la descente, pas les plus pratiques mais pas horribles non plus, et au final vraiment pas chères si vous arrivez à en trouver d'occasion ! Une bonne affaire pour s'initier sans se ruiner selon moi.


Pour qui ?

Pour le skieur de rando qui veut s'initier sans se ruiner, ou tout simplement se faire plaisir à petit prix.
7/10
Facilité de chaussage
Confort
Serrage/Manipulations
Précision
Style/Look
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire