Test Smith Camber 2019

1 test Smith Camber.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
yrlab

Confortable, léger et très respirant !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,90m | 85kg | Expert
Acheté : 89€ en ligne
Conditions du test : 15 journées d'utilisation

Points forts

Légèreté, confort, respirabilité, maintient, look

Points faibles

Velcros de la protection intérieure, oreillettes détachables mais non amovibles.

Mon dernier casque Salomon avait pris un bon impact la saison dernière et après plus de cinq saisons de bons et loyaux services, les mousses intérieures commençaient à accuser le coup. Il était temps de songer à son remplacement pour une nouvelle protection si possible plus légère à porter ! J’ai trouvé ce modèle Camber de chez SMITH en promotion et avec cerise sur le gâteau, un masque de catégorie 1 pour le même prix !

Caractéristiques/spécifications


• Construction In-Mold ultra légère

• Système de ventilation AirEvac 2

• Contrôle climatique réglable avec Regulator discret

• 20 entrées d’air

• Mollette de réglage

• Oreillettes souples

• Fixation du masque amovible

• Compatible système audio

• Poids : 430 g en taille L


Mon expérience


Au déballage du carton (bien marketé) du combo pack, la présentation est soignée et la première prise en main du casque confirme un poids bien léger, on est à 430 g pour une taille L. Je reste ainsi avec un poids contenu et comparable à mon précédent Salomon Hacker. Les casques POC ou d’autres marques sont bien plus chers mais affichent un poids sensiblement comparable. Le coloris aidant, le volume est assez compact pour la taille.

Taillant et réglages

Faisant du 62 cm en tour de tête j’ai choisi la taille L. A l’aide de la molette de réglage de la taille située au niveau de la nuque, on réduit ou augmente le diamètre interne du casque pour l’ajuster précisément. Pour ma part, le réglage est au maximum et cela convient parfaitement pour ma tête. La mentonnière rembourrée dotée d’un clip classique s’ajuste classiquement en faisant coulisser la sangle, le surplus se rangeant dans deux passant en silicone.

Confort et respirant ?

  • Après une quinzaine de journées d’utilisation, la qualité des mousses intérieures est agréable au contact. Les oreillettes sont bien molletonnées et le tour de tête intérieur en mousse est confortable durant toute la journée sans déclencher de démangeaisons. Les mousses protégeant les oreilles sont chaudes ce qu’il faut pour protéger des vents puissants et glaciaux. Le confort thermique est bon sans pour autant délaisser le confort acoustique. Bien réglé, on peut envoyer du gros sans rien que bouge, la mousse de la mentonnière reste en place et ne gêne jamais dans les mouvements. Le confort général du casque associé à la légèreté me fait l’oublier une fois vissé sur la tête.
  • Côté aération, le fabricant n’a pas plaisanté avec pas moins de 20 entrées d’air dont 14 réglables. Avec la tirette située au-dessus de la fixation pour masque, on peut régler l’ouverture en trois positions. J’aime bien la position intermédiaire pour les après-midis où la température rappelle trop le printemps, l’aération est juste suffisante et agréable quand on prend de la vitesse. Tout ouvert, les trappes permettent une grosse aération et cela évite de quitter le précieux pour de petites ascensions les skis sur le dos. La protection interne du casque étant en mesh, cela aide aussi grandement à la circulation de l’air

Et masqué ?

  • Le masque Smith du combo comme les autres que je possède se positionnent très bien avec le casque et laisse peu de front apparent. Le clip pour la sangle de masque avec son becquet relevé est solide et permet d’être manipulé avec les gants sans soucis pour changer de masque sur le télésiège par exemple.

Détails et finition

  • La protection interne du casque en mesh est maintenu par des micro pads en velcro (moins d’un cm²) et autorise donc un lavage après une saison hivernale bien remplie. En voulant enlever cette protection, j’ai découvert qu’un des micro pads velcro était déjà décollé (cf photo) : le système de maintient est donc à améliorer.
  • Les oreillettes sont maintenues par un insert plastique (cf photo) : elles se désolidarisent un peu facilement dès lors qu’on tire un peu dessus. A noter, les oreillettes ne sont pas amovibles. A part ces deux points perfectibles, ce Camber a un bon niveau de finition.

Apparence et résistance

  • Je ne dirai rien pour sa résistance aux impacts que je n’ai pas encore testée, je touche du bois. Le noir mat du casque n’a pas encore était rayé malgré quelques passages en forêt. J’apprécie ce design au look compact et sobre, le noir étant appréciable les jours de froid pour capter les moindres U.V.

A plein tarif, on est pleinement dans la fourchette de prix de casque de qualité mais à moins 50 % et en plus avec un pack combo casque/masque, le rapport qualité est bon et sera très bon si la durabilité est au rendez-vous.


Verdict !?


Léger et confortable, ce casque Camber se règle facilement pour se faire oublier durant toute une journée de glisse. Le système d’aération est efficace et les masques s’intègrent très bien. Les mousses sont amovibles pour le nettoyage mais mériteraient des systèmes d’attaches un plus solides pour décrocher la note maximale.

Pour qui ?

A tout skieur

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire