Test Smith Maze 2019

3 tests Smith Maze.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,3/10
blackarma

Compact, léger mais fragile

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,85m | 78kg | Avancé | Lyon
Acheté : 50€ en ligne
Conditions du test : Toutes : rando, piste, freeride, dans le vent, au soleil, sous la neige...

Points forts

Compacité
Légèreté
Simplicité

Points faibles

Système de réglage
La coque marque au moindre petit impact

Après avoir éclaté la visière de mon Smith Vantage sur une magnifique chute en avant, j'ai dû lui rechercher un remplaçant. Bien que le Vantage était agréable à porter et bien ventilé, je voulais quelque chose de plus compact et de plus léger, j'ai un visage moyen et le Vantage était assez massif. Afin de garantir une bonne compatibilité masque/casque (j'ai un masque Smith I/O) mon choix s'est porté sur un casque de la même marque : le Smith Maze (non mips).

Voici mon retour d'expérience concernant ce casque, utilisé dans toutes les conditions.


Poids et taillant :

Le Smith Maze est un casque assez simple, doté d'une construction dite "In-Mold" qui permet compacité et légèreté.

Résultat un casque qui ne pèse que 376 grammes en taille M sur ma balance de cuisine, plutôt léger comparé au 480 grammes de mon ancien Vantage (en taille M aussi) !

Afin de s'adapter au mieux, un système de maintien est "clipsé" à l'intérieur du casque et recouvert d'une protection en mousse. Ce système de maintien possède un élastique qui permet un ajustement automatique du casque en bas de l'arrière du crâne. Le seul réglage (en dehors de la jugulaire) se fait dans le casque en clipsant le système de maintien sur une des deux positions proposées.

L'avantage c'est qu'une fois choisit l'un ou l'autre des positions, plus de réglage, pas de molette, pas de câble. Par contre vu le système il ne faut pas trop jouer avec le changement de position du système de maintien (si plusieurs personnes sont amenées à utiliser le casque, ce qui n'est pas recommandé).

L'inconvénient c'est que le casque n'ira pas forcément sur tous les crânes et il est vivement conseillé d'essayer avant d'acheter. Sur ma petite tête il est parfaitement ajusté.

Résistance/usure :

Extrait de la page "Bien choisir son casque" du Vieux : 

Cette construction apporte beaucoup plus de légèreté au casque de ski. L’In-Mold est obtenu en fusionnant une fine couche de plastique extérieure directement avec la partie interne du casque en mousse dure EPS.
Le casque de ski est ainsi composé d’une pièce unique, ce qui le rend plus léger mais moins résistant aux chocs importants.

Cette construction In-Mold, comme rappelée par le Vieux, apporte aussi un gros défaut : fragilité de la coque…

C'est très simple, le moindre petit choc va marquer la coque du casque (même dans son filet de transport, si vous le cognez légèrement contre une porte ou un mur, la coque va marquer), et normalement, en cas d'impact sur le casque après une chute, même légère, il faudrait le changer (sinon pas de garantie d'absorption du prochain choc).
Il est toujours préconisé de changer un casque de protection après un choc, mais les impacts "légers" ne sont habituellement pas concernés.

Du coup on se retrouve rapidement avec des petit "pocs" sur le casque suite à des petits chocs subits pendant son transport. Pour résumer la coque externe se dégrade assez vite, esthétiquement parlant.


Aération/ ventilation :

Concernant le système de ventilation/aération, rien de compliqué, deux entrées d'air à l'avant (avec des prises d'air vers le haut du masque), trois extractions d'air au sommet du crâne et quatre aérations derrière à la base du crâne. Pas de système d'ouverture/fermeture, rien à configurer et ça marche plutôt bien. En cas de grand vent, du fait que les aérations sont fixes (pas de fermeture possible) on comptera sur la capuche de la veste.


Intégration casque/masque :

Sur ce point c'est un sans faute, le système de clip pour maintenir l'élastique du masque remplit sa mission, il tient  et le masque se colle parfaitement au casque au niveau du front. Résultat les système d'aération du masque et du casque coïncide et permettent d'éviter la buée.


Intégration casque audio

Il y a la possibilité d'intégrer un casque audio dans les oreillettes, quand je skie je ne fais pas autre chose donc je n'ai pas testé.


Conclusion :

Il remplit la mission pour laquelle je l'ai choisi, compacité, légèreté et bonne intégration avec mon masque. Par contre il faut y faire attention et éviter de le cogner à droite à gauche pendant le transport (on évitera de le ficeler sur le sac à dos et on préféra l'avoir dans le sac). j'hésiterai à l'acheter plein pot vu la fragilité.

Pour qui ?

Tout ceux qui cherchent une bonne protection mais avec un poids contenu
8/10
Confort
Aération
Correspondance Taillant
Intégration masque
Modularité (liner, oreillettes, etc.)
Finition, qualité de la coque
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire