Météo du lundi 18 avril : un peu de neige en vue!

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo du lundi 18 avril : un peu de neige en vue!

Vers des conditions un peu plus automnales

La Météo du Lundi :

C'est un rituel : tous les lundis, mais également tous les jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

L'ambiance presque estival se maintiendra t'elle tout au long de la semaine ? Non, le temps va changer. Ce changement de temps entraînera t'il le retour de la neige par endroits ? Oui. Nous développons tout cela dans ce nouvel article.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

D'un contexte quasi-estival à un temps automnal

Un week-end de Paques doux et ensoleillé : 

Quel week-end ! On vous annonçait du beau temps généralisé et des températures très douces pour ce week-end pascal, et bien nous n'avons pas été déçu. Le soleil a régné en maître sur les massifs. Les températures (trop) élevées pour la période ont favorisées plusieurs phénomènes : 

- le développement des cumulus en après-midi sur les reliefs. Tout cela a conduit, par endroits, à des averses de fins de journées notamment sur les Alpes du Sud où les premiers orages à évolution diurne de l'année ont été observées.

- une transformation rapide et précoce de la neige dès que le soleil se montre sur les pentes. Cette neige, qui regelait difficilement les nuits, adopte alors vite une texture radoucit (neige molle, "moquette" ...) dès 08h/11h en fonction des versants. Elle devient ensuite vite pourrie de type "semoule" dès 11h/14h en fonction des versants. Bien évidemment, tout cela suit la courbe de l'ensoleillement. Les versants Sud à Est sont plus précocement réchauffés quand les versants Ouest le sont plus tardivement.

- une accentuation sensible de la fonte ... et cela sans distinction d'altitude ou de versants à une période où le soleil fait énormément de mal au manteau neigeux. Prenons quatre situation différentes sur les graphiques (nivoses) ci-dessous. Le col de Porte (38-1325 mètres), en zone bien enneigée et ombragée l'hiver, verra probablement le retour au vert d'ici ce lundi soir ou au plus tard demain mardi. En Beaufortain, et malgré l'altitude : la fonte est également notable. Cette fonte est également très régulière sur les autres massifs que sont Alpes du Sud (troisième graphique) et Pyrénées (quatrième graphique). 

On note ainsi une fonte de l'ordre de 5 à 10 cm par jour en moyenne, voire 15 cm sur les zones de moyenne-montagne orientées au Sud.

Mais les conditions vont évoluer : 

Ces conditions sont donc quasi-estivales. On a ainsi atteint +23,9 degrés à Bourg Saint-Maurice (73) ou encore 26 degrés à Albertville (73) : des valeurs dignes d'un début juin et situées 7 à 10 degrés au-dessus des moyennes dans les Alpes.

La timide baisse du mercure observée depuis dimanche va s'accentuer un peu ces prochains jours, notamment du côté des maximales. Et pour cause : les centres d'actions, que sont anticyclones et dépressions, vont évoluer. Les hautes-pressions qui nous garantissaient ce temps calme et ensoleillé vont largement faiblir et se décaler. Déjà mardi, les nuages feront leur retour par endroits. Mercredi l'évolution est plus franche.

Comme on peut le voir sur la carte ci-dessous : une goutte froide (plages de couleurs bleues claires et champ de pressions voisins des 1000 hectopascals) vient se positionner entre la Catalogne et les Baléares tandis qu'une autre dépression plus étendue (plages de couleurs bleues foncées et champ de pressions autour des 1000 hectopascals) est déjà prête à étendre son influence sur le Sud de l'Islande. Nous allons donc basculer, pour plusieurs jours, en courant d'Est à Sud à tendance dépressionnaire. 

Le pays sera coupé en deux au niveau du temps sensible. Et on pourrait alors se retrouver avec des conditions bien plus perturbées ... sur le Sud du pays que sur le Nord du pays en lien avec cette humidité qui remontera de Méditerranée. 

La carte ci-dessous, représentant le cumul de précipitations d'ici la nuit de jeudi à vendredi montre bien cette tendance sèche sur une moitié Nord-Est du pays tandis que plus au Sud on retrouve des précipitations plus conséquentes. C'est, forcément, une bonne nouvelle à la vue de la sécheresse (par endroits record) extrême pour la période qui règne sur la région Paca. 

Autre élément : plus nous gagnerons l'Ouest du pays, plus il fera frais. En effet : à l'avant des dépressions le flux sera orienté au Sud (Alpes, Jura, Vosges) et une douceur relative remontera alors de Méditerrannée. A l'inverse, à l'Ouest du pays : le flux basculera parfois au Nord et s'accompagnera d'une masse d'air plus fraîche. 

Tous ces éléments indiquent que c'est du côté des Pyrénées que l'on pourrait voir les cumuls de neige les plus significatifs jusqu'en moyenne-montagne.

Prévision par massif : 

Pyrénées, de durables chutes de neige : 

Projetons-nous donc en priorité sur ce massif. 
Malgré un risque d'averses en fin de journée, plutôt du côté de l'Andorre et de Puymorens, le temps reste sec ce lundi avec une nébulosité qui augmente progressivement.

Demain mardi, le ciel est durablement chargé et les températures sont en baisse. Les averses éparses du matin évoluent progressivement, par l'Ouest à partir de la mi-journée, en précipitations bien plus fréquentes. Elles se poursuivront jusqu'au soir et en nuit suivante. La limite pluie-neige se situe vers 2100/2200 mètres au début puis 1600 à 2000 mètres d'Ouest en Est en fin de journée et même localement 1300/1400 mètres en soirée sur la partie occidentale de la chaîne. Ainsi, sur la journée on peut avoir 15-25 cm de neige au-dessus de 2200 mètres et jusqu'à 10-15 cm de neige vers 2000 mètres voire dès 1800 mètres sur l'Ouest de la chaîne

L'épisode perturbé se poursuit mercredi. Comme visible sur la carte ci-dessous, l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) s'abaisse partout. Il neigera alors dès 1100/1300 mètres voire 900/1000 mètres localement sous les précipitations les plus durables. On attend pour cette journée 15-20 cm de neige supplémentaires au-dessus de 2000 mètres et 10 cm vers 1500/1600 mètres environ. Ainsi sur les deux jours un cumul de 25/35 cm est tout à fait possible un peu partout au-dessus de 2000 mètres voire 40/50 cm isolément sur les Pyrénées Atlantiques ou le long de la frontière espagnole

Jeudi, les précipitations tendent se cantonner à l'Est de la chaîne (Ariège, Andorre, Pyrénées-Orientales) tandis que le temps est mitigé ailleurs avec de courtes trouées. Les averses se produisent sous forme de neige au-dessus de 1400 puis 2000 mètres progressivement avec un manteau partout humidifié jusqu'à 2400/2500 mètres. Sur la journée on peut avoir, sur les secteurs pré-cités : 10-15 cm de neige supplémentaires au-dessus de 2200 mètres. Le prochain article, prévu jeudi, nous permettra de vous confirmer tout cela.

D'ici là, vous pouvez consulter les prévisions neige par stations pour l'ensemble de la chaîne.

Alpes du Nord : 

Les conditions restent très printanières ces deux prochains jours. Ce lundi, il fait beau et doux. Le soleil domine très largement malgré de fins voiles nuageux élevés et l'apparition rapide de petits cumulus sur les massifs. 

Demain mardi, on conserve un temps sec. Les voiles nuageux élevés sont un peu plus présents, mais ne tamisent qu'à peine l'éclat du soleil. Sur les hauts-massifs : de petits cumulus se développent également. Les températures maximales atteignent encore +14 à +18 degrés vers 1000 mètres, et +5 à +8 degrés vers 2000 mètres. Le regel nocturne de la neige reste bon grâce au ciel dégage. 

Mercredi, le temps change. Le soleil domine le matin mais les voiles nuageux élevés sont plus étendus et la nébulosité augmente rapidement par le Sud. En après-midi : le ciel est chargé, malgré quelques trouées de foehn en pays du Mont-Blanc/Beaufortain/Val d'Arly/Haute-Tarentaise. Comme indiqué sur la carte ci-dessous on peut avoir en fin de journée quelques averses en Dauphiné et en bordure des Hautes-Alpes avec des flocons au-dessus de 2300 mètres environ. Plus au Nord : le temps est souvent asséché par effet de foehn. Les températures perdent 2 à 3 degrés en raison de la nébulosité. 

Jeudi, on conserve un temps de Sud. Ainsi : les passages nuageux élevés alternent fréquemment avec des trouées de foehn. Le long de la frontière italienne et proche des Hautes-Alpes : le ciel est plus franchement chargé avec des sommets accrochés et des précipitations irrégulières, sous forme de neige au-dessus de 1900/2100 mètres (moins de 10 cm). Ailleurs les averses sont rares et les températures sont stables avec des pointes à +10/+13 degrés vers 1500 mètres sous le foehn (+7/+11 degrés ailleurs). 

Alpes du Sud : 

Il fait très beau ce lundi, avec une douceur toujours notable (jusqu'à +17/+21 degrés vers 1000 mètres et +10/+14 degrés vers 2000 mètres). Les cumulus de l'après-midi, surtout sur les Alpes de Haute-Provence et le Mercantour, ne devraient pas donner d'averse.

Mardi, c'est une nouvelle belle journée qui s'annonce. L'ambiance reste très printanière malgré la baisse du mercure (qui perd un à deux degrés) et un ciel qui est par moments voilé par des nuages très élevés. 

Mercredi ces voiles nuageux élevés se font de plus en plus en plus nombreux altérant l'impression de beau temps. Les passages nuageux deviennent plus épais et menaçants en après-midi avec des averses qui peuvent se déclencher un peu partout, donnant quelques flocons au-dessus de 2200 mètres environ (pas de quantités significatives plus haut). 

Temps franchement nuageux jeudi, sous des températures qui poursuivent leur baisse (pas plus de +3/+6 degrés vers 2000 mètres) et des averses qui circulent partout, mais sont plus fréquentes en frontière italienne où la limite pluie-neige (vers 1600/1700 mètres) sera plus basse qu'ailleurs (vers 2000/2200 mètres). On pourrait alors avoir 5 à 10 cm de neige en haute-montagne voire plus bas en Queyras/Mercantour.

Ce temps perturbé se maintiendra les jours suivants. Mais, qui dit goutte froide dit prévision très délicate. 

Côté Vosges et Jura le temps sera souvent sec tandis que le Massif-Central subira quelques averses de pluies à toutes altitudes ces prochains jours. On l'a donc dit : les conditions perturbées vont s'inscrire dans la durée. La carte ci-dessous, prise simplement à titre indicatif, témoigne d'un temps potentiellement très agité le week-end prochain avec le retour de la neige sur les sommets du Massif-Central par exemple.

Comme la prévision évoluera, forcément à la vue de la situation, d'ici là : on vous donne rendez-vous jeudi pour un nouveau point détaillé. 

Bon ski ! 

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
3 commentaires
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avisMatos : 75 avis
Joli bulletin de Pâques ! Forza Pyrénées :)
NobruDude
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
Stations : 19 avisMatos : 49 avis
Et pendant ce temps là, toutes les stations ferment :( :( Heureusement qu'il y a la rando :P
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Oliver_64
Statut : Expert
inscrit le 23/03/15
Stations : 1 avisMatos : 17 avis
Sympa ça ! Faut juste que je recharge mes piles un peu 🙂
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.