Météo du jeudi 14 avril : Du beau temps pour Pâques ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo du jeudi 14 avril : Du beau temps pour Pâques ?

Le printemps est bien présent
Bulletin neige

La Météo du Jeudi :

C'est un rituel : tous les lundis, mais également tous les jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

Le printemps est là, et bien là. Il fait doux, et le soleil domine. Ce type de temps va t'il se maintenir jusqu'au week-end pascal, et quelles conditions de ski allons-nous alors rencontrer ? Eléments de réponse dans ce nouveau bulletin.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Des conditions printanières : 

Le calme revient sur le pays. Les conditions très perturbées de la fin de semaine dernière ont laissé place à un flux de Sud à Sud-Est par endroits à dominante anticyclonique, mais localement à tendance dépressionnaire comme nous vous l'expliquions lors de notre article publié lundi.

Ce courant de Sud a bel et bien été chargé en sable comme l'on pouvait le croire avec un ciel "laiteux" dû aux particules de poussière présentes dans l'atmosphère ces derniers jours. Il a également piloté un épisode neigeux, à haute-altitude, sur les Pyrénées où une couche de 20 à 30 cm (localement 40 cm) s'est déposée en bordure frontalière de l'Espagne au-dessus de 2200/2400 mètres. 

Depuis, les hautes-pressions font leur retour et s'installent sur une bonne partie de l'Europe Occidentale. La carte de gauche ci-dessous permet de nous rendre compte que ce champ de hautes-pressions (voisines des 1020 à 1025 hectopascals) se maintient dans la durée, pour une bonne partie du week-end pascal. Mais on remarque également qu'il ne s'agit pas d'un puissant anticyclone centré sur le pays. La conséquence, à cette saison, est la suivante : le développement probable des cumulus sur les massifs en après-midi en lien avec la douceur et les brises de pente associées. On pourrait alors les premières averses d'évolution diurne sur les reliefs avec pourquoi pas, localement, les tout premiers orages "de chaleur" de la saison 2022.

En effet, les températures sont assez élevées. La carte de droite ci-dessus témoigne de valeurs largement supérieures aux moyennes de saison qui se maintiennent jusqu'à dimanche environ. Dans ce contexte, et en raison de la période également (on rappelle que mi-avril le soleil a autant d'influence qu'à la fin du mois d'août) : le manteau neigeux va énormément souffrir et cela en toutes expositions. Ce sera la fin totale de l'enneigement dans les massifs de moyenne-montagne (Massif-Central, Vosges, Jura) hormis évidemment localement en zones très favorisées comme les forêts ou combes du Haut-Jura. 

Côté qualité de la neige : la présence du sable dans l'atmosphère, et les voiles nuageux élevés associés ont fortement limité le regel en début de semaine. Difficile donc de profiter de bonnes conditions de ski dans ce contexte avec une "soupe" présente du matin au soir jusqu'en moyenne-montagne. A la faveur d'un ciel plus franchement dégagé, et malgré les températures parfois positives, le regel est un peu meilleur depuis la nuit dernière en raison du meilleur rayonnement nocturne. 

Cette douceur perdure donc jusqu'à dimanche puis commence à régresser timidement. A partir de mardi/mercredi la semaine prochaine : on a plusieurs scénarios (divergence des prévisions classique à partir de J+5) mais la tendance vers une baisse plus franche du mercure est présente comme la carte ci-dessous, représentant toujours l'écart à la moyenne, est présente avec le retour à minima vers des valeurs de saison. On retrouverait alors un temps plus mitigé, voire régionalement perturbé avec un peu de neige en haute-montagne ...

Le point par massif : 

Alpes du Nord : 

Même si l'enneigement est globalement faible pour la période et va continuer de souffrir : on peut toujours pratiquer du ski (alpin ou de randonnée) à partir de 1300/1600 mètres en versants Nord et 1800/2000 mètres en versants Sud ... bien évidemment en fonction des massifs et des vallées. Les projections ci-dessous, sur l'enneigement actuel, indique bien ce différentiel avec certains massifs favorisés comme les Aravis, Belledonne, ou le Beaufortain tandis que d'autres ont clairement un enneigement maigre pour la période à toutes altitudes comme le Vercors, la Maurienne ou la Haute-Maurienne. Il est donc encore l'occasion d'en profiter afin que les possibilités de ski ne deviennent très limitées avec la fermeture des stations de ski notamment ...

En profiter oui, mais avec quel type de temps ? Il fera souvent beau, et très doux. 

Ainsi, jeudi le beau temps est là avec des cumulus qui se développent en après-midi surtout côté Préalpes. Proche du Bugey, ou en Haute-Savoie : une averse de fin de journée n'est pas exclue avec les flocons ... au-dessus de 2600 mètres.

On aura le même type de temps vendredi. Le soleil sera pleinement de la partie en début de journée avant que des cumulus, un peu plus nombreux que la veille, se développent à nouveau autour des sommets. Ils conduiront, de manière très isolée, à un risque d'averses entre 15h et 20h environ sur les reliefs de l'Ouest de la région avec des flocons .... au-dessus de 2700 mètres. Ces cumulus seront bien moins nombreux côté Oisans et Haute-Maurienne.

Samedi, l'ambiance est très printanière. Il fait beau. Mais on a cette fois des voiles nuageux élevés décoratifs. Ils limiteront alors le développement des cumulus l'après-midi avec un risque d'averses qui devient nul.

Ces trois jours (jeudi/vendredi/samedi) : la douceur est marquée. Hormis en fonds de vallons très encaissés d'altitude : les températures restent positives les nuits (regel de la neige superficiel mais souvent présent), et atteignent en journées les +16/+20 degrés vers 1000 mètres, +8/+13 degrés vers 2000 mètres et +4/+7 degrés vers 3000 mètres environ. Autant dire qu'il faudra être matinal pour profiter d'un manteau neigeux relativement peu transformé et limiter les risques devant un manteau neigeux qui va subir les assauts de la chaleur.

Dimanche et lundi : le beau temps se maintient. Les températures ne perdent que 2 à 4 degrés en fonction des secteurs. On conserve ces voiles nuageux élevés décoratifs et ces quelques cumulus de l'après-midi qui ne devraient pas donner d'averse.

Alpes du Sud : 

On le sait, on l'a dit et nous nous ne reviendrons pas dessus ici (tout cela fera l'objet d'un article détaillé comme chaque année en fin de saison) : l'enneigement est particulièrement maigre sur le massif, la représentation présente ci-dessus en témoigne d'ailleurs. 

Mais certaines stations, les plus en altitude ou les plus importantes, ont encore leur domaine ouvert parfois jusqu'au 24 avril (Vars, Serre-Chevalier ...). 

Quel temps accompagnera alors cette fin de saison ? Du grand beau temps ce jeudi et vendredi. Les cumulus de l'après-midi sont rares jeudi puis pratiquement absents vendredi. L'ambiance est quasi-estivale. Les températures restent positives les nuits et les maximales grimpent ces deux jours jusqu'à +17/+21 degrés vers 1000 mètres et +10 à +15 degrés vers 2000 mètres. Bref, ça va chauffer ! 

Samedi et dimanche, le soleil et la douceur restent de mise. Mais des nuages élevés voilent le ciel et des cumulus se développent chaque après-midi. Ces deux jours ils peuvent entraîner, après 14h/15h quelques averses (voire un orage très isolé) jusqu'en début de soirée comme la carte ci-dessous le représente pour dimanche. Dimanche où le développement des cumulus semble plus précoce que la veille. Avec des températures qui ne perdent que 1 à 3 degrés la limite pluie-neige sera voisine des 2600/2700 mètres environ. 

Lundi, le risque d'une averse apparaît plus limité en lien là aussi avec ces voiles nuageux élevés qui pondèrent la convection de l'après-midi.

Pyrénées : 

La neige est encore là, en quantité. En haute-montagne l'enneigement reste même par endroits supérieur à la moyenne. On voit bien deux choses sur les nivoses ci-dessous : les hauteurs sont encore conséquentes en altitude (jusqu'à 1 mètre 80 à 2 mètres 40 vers 2400 mètres) et il a bien neigé à ces étages ces derniers jours. Les possibilités de ski, alpin comme de randonnée, sont donc encore innombrables sur le massif. 
Globalement, les limites de skiabilité (hormis neige artificielle à nouveau) remonter vers 1500/1800 mètres en versants Nord et 1900/2200 mètres en versants Sud. L'expression "neige de printemps" prendra d'ailleurs tout son sens avec un manteau qui se radoucira très vite et se transformera en "soupe" dès 10h/12h en fonction des expositions. 

Alors, comme partout à quel temps s'attendre ? 

On a des conditions globalement mitigées ce jeudi, malgré quelques heures de soleil, en lien avec le développement de nombreux cumulus cet après-midi conduisant à un risque d'averses en fin de journée sur les plus hauts reliefs notamment sur le centre de la chaîne (flocons vers 2500 mètres). 

Demain vendredi, statu-quo. Le soleil domine mais des cumulus bourgeonnent en après-midi. Le risque d'une averse de fin de journée apparaît comme très localisé. 

Samedi et dimanche, il fait beau, l'ambiance est printanière. Le soleil compose simplement avec quelques cumulus en après-midi mais le risque d'averses est très limité. 
Il fait très doux ces trois jours (vendredi/samedi/dimanche) : les températures restent positives les nuits avec un regel de la neige très superficiel et les maximales grimpent en journées jusqu'à +14/+18 degrés vers 1000 mètres et +9/+13 degrés vers 2000 mètres environ.

Lundi, le temps devrait commencer à changer. Les quelques heures de soleil matinales sont vite contrariées par le passage de nuages élevés. Ils prennent du volume et s'étendent au fil de l'après-midi. On pourrait alors avoir des averses assez nombreuses d'ici la fin de journée/soirée avec une neige qui reste élevée dans un premier temps (2500/2600 mètres). Elle pourrait s'abaisser un peu mardi, mais ce sera largement à confirmer à la vue des incertitudes présentes à partir de ce jour comme évoqué précédemment. 

D'ici là, on vous souhaite donc de profiter pleinement de ces belles conditions de printemps dans nos montagnes. 

Bon ski ! 

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.