Météo du lundi 2 mai : une semaine très mitigée ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo du lundi 2 mai : une semaine très mitigée ?

Difficile de parler de grand beau temps ...
Bulletin neige

La Météo du Lundi :

C'est un rituel : tous les lundis, mais également tous les jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

C'est déjà le dernier mois du printemps météo. L'été démarre en effet dans 30 jours ... mais la saison de sports d'hiver n'est pas encore tout à fait terminée. Alors, les conditions seront-elles pleinement printanières cette semaine ? Probablement pas ... On développe cela dans ce nouvel article.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Anticyclones ou dépressions ?

Vous le savez, c'est l'éternelle question que le météorologue se pose lorsqu'il commence un bulletin météo. C'est donc l'interrogation qui prédomine cette semaine encore. Et la réponse est loin d'être tranchée ... 

Un anticyclone sera, le plus souvent, synonyme de beau temps sec avec quelques précisions tout de même :
- il peut être responsable de mer de nuages (brouillards et stratus) parfois tenace lorsque le temps est vraiment trop calme. C'est généralement le cas entre novembre et février, grosso-modo. Nous sommes désormais au mois de mai. Le soleil, suffisamment haut dans le ciel, dissipe à présent rapidement les potentielles grisailles. 
- lorsque l'on avance dans la saison, typiquement comme c'est le cas actuellement, ces anticyclones sont parfois synonymes de brises de pente (favorisées par la douceur) qui permettent la formation de cumulus au fil de la journée sur les massifs. Parfois, ces nuages deviennent alors suffisamment volumineux et instables pour provoquer des averses voire de l'orage. 

Les dépressions elles, à chaque saison, pilotent le plus souvent des perturbations synonymes de passages pluvieux (ou neigeux en altitude). 

Alors, anticyclone ou dépression pour cette première partie de semaine ?

Et bien, lorsque l'on se réfère à la carte ci-dessous la réponse est simplement : ni l'un ni l'autre. En effet, le champ de pressions évolue sur le pays autour des 1012 hectopascals (à peine dépressionnaire donc) à 1020 hectopascals (à peine anticycloniques). Il s'agit des pressions au niveau du sol.

Dans un même temps, les plages de couleurs plutôt jaunes ou vertes témoignent du même type de contexte en altitude avec des gouttes froides peu marquées mais qui circulent tout de même à proximité du pays. 

Pour que vous compreniez vraiment la situation : on observe un franc anticyclone sur les Açores (plages de couleurs orangées et champ de pressions autour des 1025 hectopascals) et des dépressions sur l'Islande (champ de pressions autour des 1005 hectopascals) ou alors de manière encore plus franche sur le Nord-Ouest de la Russie (plages de couleurs bleues et champ de pressions autour des 990 hectopascals). 

On reste donc concerné par ce "marais barométrique" que nous évoquions lors de notre dernier article jeudi. Il va continuer de correspondre à des conditions très mitigées en montagne : entre éclaircies matinales et cumulus, puis développements de nuages plus instables chaque après-midi entraînant souvent quelques averses en fin de journée. 
En gros il n'y a pour ces prochains jours : aucune perturbation véritablement organisée qui est attendue, mais un risque d'averses quotidien, et aucune franche journée de grand beau temps durable. L'appellation de temps "mitigé" qui apparaît, pour certains, un peu fourre-tout correspond donc pourtant bel et bien parfaitement au type de temps envisagé ...

Dans ce contexte, quid de l'évolution du mercure ? Si la douceur était de mise en milieu de semaine dernière : nous sommes rentrés depuis samedi dans un entre-deux parfaitement modélisé sur la carte ci-dessous. Elle témoigne de l'écart de la température, vers 1350 mètres à l'air libre, par rapport à la moyenne. Et bien, il ne fait ni trop doux ni trop frais puisque nous sommes pile-poil dans les moyennes de saison ...

Prévision par massif : 

Alpes du Nord : 

La douceur observée la semaine dernière a atteint son paroxysme entre jeudi et vendredi avec des températures bel et bien positives jusqu'à 3000 mètres comme on peut le voir sur la nivose de droite ci-dessous. 

Nivoses qui témoignent toutes les deux de la fonte marquée, à toutes altitudes, jusqu'à samedi. Depuis, à la faveur d'une baisse du mercure, cette fonte est moins rapide et on observe même (sur la nivose de droite à nouveau) une légère hausse du manteau neigeux sous des averses des giboulées de fin de journée le 30 avril. Pour autant, soyons clairs : l'épaisseur de ce manteau neigeux est maigre, même si elle est ici bien plus importante que dans les Alpes du Sud. 
Il reste encore quelques possibilités, généralement au-dessus de 1700/2000 mètres en versants Nord et 2100/2400 mètres en versants Sud, pour profiter soit du ski alpin (de très rares stations sont encore ouvertes cette semaine) soit du ski de randonnée d'autant que certaines routes d'altitude commencent à ouvrir parfois de manière précoce comme du côté du Mont-Cenis (qui n'ouvre pas chaque année dès la fin-avril ...).

Les conditions très mitigées seront donc de la partie, mais essayons de détailler un peu tout cela :

Lundi, le beau temps du début de journée est assez vite altérée par la présence des cumulus en cette fin de matinée. Ils se multiplieront l'après-midi, provoquant quelques averses éparses en montagne (surtout sur le Sud de l'Isère où un bref orage est possible) avec des flocons vers 2100/2200 mètres environ. Les averses cessent le soir, mais des nuages élevés sont présents et limitent le regel sous 2000/2200 mètres par rapport au nuit précédente. 

Mardi, cette couverture nuageuse élevée (parfois épaisse) est donc présente dès le matin, où le temps restera sec, alternant avec des éclaircies. Les nuages deviennent plus menaçants avec la reprise d'averses dans les massifs. Localement un bref orage est possible. Les flocons semblent se maintenir vers 2100 mètres environ. Sous 2000 mètres : le regel reste très superficiel en nuit suivante.

Mercredi, les éclaircies matinales sont peu franches avec déjà de nombreux nuages voire de rares averses (flocons vers 2000/2100 mètres). Ces averses deviennent plus fréquentes, sur l'ensemble des reliefs, l'après-midi avant de cesser le soir où on aura en haute-montagne un meilleur regel (bien que souvent superficiel). On peut avoir 5 cm de neige fraîche plus haut sous les averses les plus durables.

Jeudi, le temps s'améliore un peu. Malgré quelques cumulus autour des pentes et sommets : les moments de soleil prédominent et le risque d'une averse de fin de journée devient bien plus marginal. Les températures maximales grapillent quelques degrés atteignant +15/+18 degrés vers 1000 mètres et +5/+9 degrés vers 2000 mètres environ.

Alpes du Sud : 

Les remontées mécaniques sont fermées, partout. Les quantités de neige présentes sur le massif sont très maigres pour la période. On retrouve même, pratiquement partout, un enneigement digne d'une fin-mai voire d'un début juin par endroits. Il faut faire preuve d'imagination mais il reste encore, très localement (proche des Ecrins notamment) quelques pentes pour en profiter ... cette semaine encore, après il sera sans-doute trop tard.

Côté météo : 

Ce lundi, il fait beau ce matin. Mais les cumulus vont rapidement altérer l'impression de beau temps cet après-midi et produiront quelques averses (plutôt éparses) avec un bref orage possible. La limite pluie-neige est voisine des 2000/2200 mètres. Le regel sera mauvais en nuit prochaine sous 2500 mètres.

Mardi, on a à nouveau quelques éclaircies (moins franches que la veille) le matin entre les paquets nuageux. Puis l'après-midi est très instable. Les averses seront précoces, assez nombreuses en fin de journée comme on peut le voir sur la carte ci-dessous, et parfois orageuses avec la neige (ou du grésil à la vue de l'instabilité)  vers 2100/2200 mètres environ. Sous un orage, une couche de neige de 5 à 10 cm peut se déposer vers 2500/3000 mètres, de manière très localisée. Le regel reste mauvais sous 2200/2400 mètres en nuit suivante.

Mercredi, le temps est sec le matin mais les paquets nuageux continuent de prédominer malgré de courtes éclaircies. En après-midi : c'est reparti, on attend de nombreuses et durables averses dans les massifs avec un orage isolé possible et la neige vers 2200 mètres environ. Ces nuages se dissiperont franchement en nuit suivante augurant d'un meilleur regel.

Jeudi, c'est l'amélioration. Le soleil domine, et le mercure repart à la hausse repassant au-dessus des moyennes de saison (jusqu'à +20 degrés vers 1000 mètres et +11 degrés vers 2000 mètres) mais quelques cumulus traînent encore par endroits apportant des zones d'ombre notamment l'après-midi.

Pyrénées :

Si l'enneigement continue de régresser, ce qui est tout à fait normal à cette période, il reste partout assez bon pour la période avec une limite située vers 1700/2000 mètres en versants Nord et 2100/2400 mètres en versants Sud en fonction des secteurs. Plus haut, la pratique du ski reste donc possible. Mais les conditions vont être, ici-aussi, très changeantes et majoritairement nuageuses ainsi :

Lundi, le ciel est très chargé et des averses se manifestent rapidement. Elles sont nombreuses en après-midi avec la neige vers 2200/2400 mètres. On peut avoir jusqu'à 10 cm de neige dès 2500 mètres sous ces averses d'autant que les averses faibliront mais se maintiendront une bonne partie de la nuit prochaine.

Mardi, pas de changement. Les nuages prédominent. Les averses éparses du matin deviennent très fréquentes et parfois fortes l'après-midi avec la neige vers 2200 mètres. Sous les averses les plus fréquentes on peut, à nouveau, avoir 10 cm de neige environ plus haut. Ces averses deviennent très rares en nuit suivante.

Mercredi, on observe cette fois quelques éclaircies en matinée entre les paquets nuageux. Ces derniers reprennent du volume l'après-midi provoquant quelques averses voire un bref orage isolé. La neige remonte vers 2300 mètres environ. Les averses cessent le soir mais des nuages bas traînent vers 2000/2200 mètres limitant le regel jusqu'à cette altitude.

Jeudi, le risque d'averses devient marginal et un redoux arrive après la fraîcheur (relative) des jours précédents. Comme indiqué sur la carte ci-dessous, l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) remonte jusqu'à 3000 mètres. Mais le temps demeure mitigé entre cumulus et éclaircies. Les maximales grimperont ainsi jusqu'à +17/+21 degrés vers 1000 mètres et +9/+13 degrés vers 2000 mètres environ. 

Cette amélioration relative attendue pour jeudi pourrait s'accentuer pour la fin de semaine avec des conditions plus chaudes qui semblent arriver à partir du 07/08 mai.

Tout cela sera à confirmer lors de notre prochain, et dernier de la saison, article qui vous sera proposé jeudi.

Bon ski !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
2 commentaires
bihjichou
Statut : Confirmé
inscrit le 23/10/16
Stations : 4 avisMatos : 38 avis
Merci pour ces derniers bulletins! Ils avaient manqués ces dernières saison pour début mai! On est privilégiés cette année! <3
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

mere_michele_prod
Statut : Confirmé
inscrit le 16/02/11
Stations : 2 avisMatos : 1 avis
On se rend bien compte à quel point ce temps mitigé est difficile à prévoir au delà du lendemain cf la perturbation relativement organisée de ce jour.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.