Météo du jeudi 28 avril : Quel temps pour le 1er mai ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo du jeudi 28 avril : Quel temps pour le 1er mai ?

Poursuite de belles conditions ?
Bulletin neige

La Météo du Jeudi :

C'est un rituel : tous les lundis, mais également tous les jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

L'évolution printanière observée depuis le milieu de semaine va t'elle se prolonger pour le week-end ? Le soleil résistera t'il pour profiter d'un beau week-end du premier mai ? Ce nouvel article répondra à toutes vos interrogations. 

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Un contexte typique du milieu de printemps

Après l'agitation du week-end dernier, conduisant au retour de quelques flocons dès 1200/1400 mètres, et qui s'est régionalement (surtout vers les Alpes du Nord) attardée jusqu'à mardi : des conditions largement printanières ont fait leur retour sur le pays comme nous vous l'indiquions lors de notre dernier article publié lundi.

Ainsi, le soleil domine. Bien évidemment à cette période, il fait fondre la neige. Et pour cause, les températures maximales ont fréquemment atteint les +17/+21 degrés dans les vallées et +14/+18 degrés vers 1500 mètres environ. Ainsi, les opportunités de ski tendent de plus en plus à se cantonner à la haute-montagne à partir de 2000/2200 mètres. Localement, en particulier autour des stations de ski encore ouvertes en versants Nord : la pratique du ski est encore possible dès 1600/1800 mètres dans les Alpes du Nord ou les Pyrénées mais le temps rencontré ce jeudi et vendredi va entraîner une poursuite de la fonte.

Et pour cause, la carte de gauche ci-dessous témoigne jusqu'à la nuit de jeudi à vendredi de la prédominance de hautes-pressions (anticyclones) sur le pays avec des pressions voisines des 1020/1030 hectopascals sur la majeure partie du pays. Il y aura donc peu d'évolution du côté du temps sensible observé sur le pays. Avec la douceur, et les brises de pente : des évolutions diurnes (développements nuageux sous forme de cumulus) seront de plus en plus constatées.

Sur la carte de droite ci-dessus, on peut voir que pour le 1er mai : le champ de pressions est un peu moins anticyclonique, avec la baisse des pressions vers 1015/1020 hectopascals, mais sans qu'il soit pour autant à tendance dépressionnaire.

Concrètement qu'est ce que cela signifie ? Qu'avec la douceur accumulée, et la timide baisse du champ de pressions : les cumulus se développeront de manière un peu plus généralisée chaque après-midi. Douceur accumulée qui laissera même place à une fraîcheur relative (mais bien perceptible en altitude) sur la façade Est du pays à partir de samedi après-midi environ. 

Il sera donc difficile de parler de beau temps printanier généralisé pour le week-end du premier mai en raison de ces nombreux paquets nuageux chaque jour et du risque d'averses qui les accompagnera par endroits. 

Tandis que le temps est sec le matin, sur la majeure partie du pays, voici une idée de la localisation de ces averses d'évolution diurne pour le premier mai par exemple : l'Est des Pyrénées, les Vosges et le Jura et une bonne partie de la chaîne frontalière côté massif alpin. 

Cette situation, ni franchement anticyclonique ni franchement dépressionnaire est dite de "marais barométrique". Elle favorise bel et bien en hiver les phénomènes de basse-couche en l'absence de vent (brumes et brouillards) et les phénomènes orageux au printemps et en été en fonction de la masse d'air observée. Comme il ne fera pas non plus bien chaud, la masse d'air ne sera pas suffisamment instable pour produire de nombreux ou violents orages même si, localement, des coups de foudre isolés ne seront pas exclus.

Encore une fois, ce sont donc des conditions typiques d'une fin-avril/début mai qui seront observées. Pourtant, ces dernières années : le premier mai a souvent été synonyme de conditions très hivernales avec de la neige sur de nombreux massifs que ce soit en 2016, 2017, 2018 ou même encore en 2020 et 2021. Fin de série donc même si quelques flocons pourront gagner des zones d'altitude ce week-end ...

Prévision par massif : 

Alpes du Nord : 

Le grand beau temps est donc revenu depuis mercredi, s'accompagnant d'une hausse franche du mercure. On note donc une accentuation de la fonte en journées mais le regel nocturne reste bon grâce au ciel dégagé.

Ce jeudi, il continue de faire très beau avec du soleil et des cumulus épars en après-midi n'apportant que de courtes zones d'ombre notamment le long des Préalpes.

Vendredi, poursuite de conditions largement printanières avec du soleil au programme. Les cumulus de l'après-midi sont un peu plus nombreux. En toute fin de journée on n'exclut plus une courte averse, notamment du côté du Chablais (flocons vers 2700 mètres). On aura probablement un pic de douceur ce jour. La carte de gauche ci-dessous témoignant d'un isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) qui grimpe jusqu'à 3200/3300 mètres environ. Dans ce contexte on attend en après-midi jusqu'à : +17/+20 degrés vers 1000 mètres et +8 à +11 degrés vers 2000 mètres environ.

Comme on peut le voir sur cette même carte de l'isotherme 0 degré, à droite cette fois, il fera moins doux samedi avec un mercure qui perdra 5 à 7 degrés l'après-midi par rapport à la veille. Des bancs nuageux traîneront dès le matin autour des reliefs. Ils pourront donner de rares gouttes en matinée. Puis ces nuages adoptent une allure bien plus instable l'après-midi et les averses deviennent un peu plus fréquentes dans les massifs. Avec le rafraîchissement évoqué on peut voir les flocons descendre vers 1800/2000 mètres sous une forte averse. Les sols pourront donc être passagèrement saupoudrés plus haut ce jour.

Dimanche, les moments de soleil sont francs le matin malgré encore quelques écharpes nuageuses à moyenne-altitude. Ces dernières évoluent en cumulus l'après-midi, alternant avec des éclaircies, et rendant l'ambiance mitigée en montagne. Les averses seront alors bien éparses et de courtes durées avec une limite pluie-neige qui remonte un peu vers 2000/2100 mètres. Entre les averses : on profitera tout de même de périodes ensoleillées donc.

Les conditions mitigées, sous des températures légèrement inférieures aux moyennes de saison (maximales voisines des +9/+12 degrés vers 1500 mètres) semblent se maintenir lundi.

Alpes du Sud : 

Après une matinée très bien ensoleillée ce jeudi, la masse d'air devient un peu plus instable cet après-midi. Les cumulus pourront ainsi donner quelques averses de fin de journée, voire un orage, surtout sur l'Ouest des Alpes de Haute-Provence.

Vendredi, il fait très beau le matin et en mi-journée. Puis des cumulus se présentent l'après-midi, grossissant d'ici 15h/16h et apportant des zones d'ombre. Il fait presque chaud avec +18/+22 degrés vers 1000 mètres et +12/+16 degrés vers 2000 mètres. Après 16h ; une averse très isolée n'est pas exclue (neige vers 2800 mètres) mais le risque est plus limité que la veille.

Samedi, comme sur les Alpes du Nord voisines le mercure accuse une baisse. Elle est un peu moins marquée puisque l'on perdra autour de 3 à 5 degrés environ. Côté ciel : il fait plutôt beau le matin malgré quelques nuages élevés, pouvant accrocher les plus hauts-sommets vers 3500/4000 mètres environ. Des averses, éparses, sont attendues l'après-midi notamment sur l'Est du massif tandis que des éclaircies résistent. La limite pluie-neige passe de 2400 à 2100 mètres (simples traces plus haut). 

Dimanche, le massif est coupé en deux. En matinée, le soleil domine malgré quelques bancs nuageux mais qui peuvent déja accrochés les sommets frontaliers de l'Italie. En après-midi : le soleil continue de dominer à l'Ouest tandis que les nuages le long de la frontière italienne sont plus volumineux et produisent de nombreuses averses comme on peut le voir sur la carte ci-dessous. Ils donneront de la neige au-dessus de 2100/2200 mètres environ (à nouveau un simple saupoudrage plus haut).

Lundi, les conditions restent très mitigées sur l'ensemble du massif entre éclaircies et nuages. Ces derniers prédomiront l'après-midi avec à nouveau un risque d'averses, essentiellement proche de la frontière italienne (flocons vers 2300 mètres environ). Les températures sont stables atteignant en après-midi les +16/+19 degrés vers 1000 mètres et +6/+10 degrés vers 2000 mètres environ.

Sur l'ensemble du massif alpin (nord comme sud), et malgré la baisse des températures maximales : le regel nocturne du manteau neigeux deviendra plus superficiel à partir de samedi, en lien avec le retour des nuages, sous 2000/2200 mètres environ.

Pyrénées : 

Le temps sera souvent semblable chaque jour jusqu'à lundi, en lien avec le "marais barométrique" et la situation que nous avons évoqué en première partie de cet article.

Ce jeudi, les nuages sont là dès ce matin prenant le dessus sur de courtes éclaircies. Ces nuages sont, une nouvelle fois, chargés en sable du Sahara ... Ainsi : les averses, pouvant concerner l'ensemble de la chaîne, qui se manifesteront en après-midi pourront déposer un peu de poussière désertique cet après-midi (flocons vers 2500/2600 mètres).

Demain vendredi, il fait assez beau en fond de chaîne jusqu'en fin de matinée (des nuages bas, assez étendus, sont probables vers le piémont) puis les cumulus se développent vite et sont nombreux. Les températures atteindront +17/+21 degrés vers 1000 mètres et +10/+14 degrés vers 2000 mètres. A partir de 13h/15h en fonction des secteurs : des averses sont attendues. Comme indiqué sur la carte ci-dessous elles deviendront nombreuses avec la neige toujours vers 2500/2600 mètres. Un bref orage sera d'ailleurs possible.

Samedi, les éclaircies matinales doivent composer avec de nombreux bancs nuageux à moyenne-altitude. Ces derniers évoluent en cumulus instables l'après-midi ... et ce sera alors le retour des averses sur une bonne partie du massif avec les flocons qui peuvent descendre, un peu, vers 2100/2300 mètres d'ici la soirée en raison d'une baisse du mercure (de l'ordre de 3 à 4 degrés par rapport à la veille). 

Dimanche, les moments de soleil matinaux semblent plus francs (probablement un meilleur regel que les jours précédents en fin de nuit). Mais on retrouve une ambiance plus mitigée l'après-midi notamment en fond de chaîne où les cumulus seront étendus. Le risque d'averses orageuses, pour la fin de journée, semble cantonner à l'Est de la chaîne (Ariège, Andorre, Pyrénées-Orientales) avec les flocons vers 2100 mètres sous des températures stables. 

Lundi, on retrouve des conditions bien plus mitigées avec les nuages présents dès le matin et un risque d'averses un peu plus généralisé que la veille en après-midi ... 

Lundi, où l'on attaquera (déjà!) la dernière semaine de cette saison 2021/2022 du côté de nos articles météo/neige. A lundi donc ! 

Bon ski !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
3 commentaires
patque64

inscrit le 01/03/10
merci pour les bulletins météo.
Une réserve cependant: en cette saison l'info la plus importante est celle-ci: y aura-t-il du regel nocturne ? Vous n'en parlez jamais :-(
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.