La météo du jeudi 1er avril : Retour de l'hiver, de la neige et du froid !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo du jeudi 1er avril : Retour de l'hiver, de la neige et du froid !

Un changement de temps radical est envisagé ...
Bulletin neige
Thomas.Blanchard
Photos :
vignette : meteociel, Alexandre

La Météo du Jeudi :

Tous les lundis et jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

Dans cet article, promesse tenue : on vous explique le changement de temps radical à venir avec à la clef le retour du froid et de la neige jusqu'à basse-altitude. On vous dit tout sur ce que l'on peut envisager, à ce stade, et on vous détaille les nombreux créneaux de beau temps espérés avant le baroud d'honneur de l'hiver.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

De l'été à l'hiver ...

En avril, ne te découvre pas d'un fil. Le dicton n'aura rarement été aussi approprié qu'en cette année 2021. 
Ces derniers jours nous avons battu de très nombreux records de douceurs pour un mois de mars, y compris en montagne où les +25 degrés ont été frôlés à 1000 mètres d'altitude ! Et pourtant, ces températures clairement estivales (elles sont souvent dignes d'un début-juin) ne vont pas durer et un changement de temps radical est attendu. Un nouveau changement de temps alors que déjà à la mi-mars un épisode neigeux abondant jusqu'en basse-montagne avait succédé à une période de douceur marquée et durable qui s'était éternisée de la mi-février au début du mois de mars donc. 

Clairement, depuis près de deux mois maintenant nous jouons avec les extrêmes côté températures. 

Comment expliquer ce changement de temps ? 

Tandis que, comme nous l'indiquions dans le détail lors de notre dernier article, nous sommes depuis le week-end dernier sous l'influence d'un anticyclone bien installé sur le centre de l'Europe qui nous ramène du grand beau temps et de la douceur ; ces centres d'action (que sont anticyclones et dépressions) migrent. Un vaste anticyclone (hautes-pressions) représenté ci-dessous par des pressions voisines des 1035/1040 hectopascals et des plages de couleurs jaunes/orangées vient se positionner au large sur l'Atlantique au Sud-Est du Groenland. Autour de lui, les vents tournent dans le sens des aiguilles d'une montre. Cela laisse le champ libre aux dépressions polaires et arctiques (plages de couleurs bleues et pressions en-dessous des 1015 hectopascals) qui peuvent ainsi déferler sur une grande partie de l'Europe Occidentale dont la France

Si, lors de notre dernier bulletin, cette coulée d'air polaire était acquise il était difficile de localiser son emplacement précis. En gros, si elle avait plongée trop à l'Ouest : le temps aurait été plus nuageux et un peu plus frais mais le coup de froid aurait été moins marqué. 

A ce jour, il apparaît de plus en plus probable que cette coulée d'air nordique se produise à même le pays ou légèrement plus à l'Est.

Dès lors, les conditions vont forcément redevenir hivernales en France. Une baisse du mercure est attendue dès ce week-end, nous y reviendrons plus tard, mais c'est surtout mardi que la chute sera spectaculaire. 

Ainsi, à partir de mardi et jusqu'à jeudi au moins nous attendons des températures maximales qui ne dépasseront plus les -1 à +4 degrés vers 1000 mètres, -6 à -2 degrés vers 2000 mètres. Les minimales elles pourraient plonger jusqu'à -4/0 degrés en plaines, -6 à -2 degrés vers 1000 mètres ou encore -10 degrés vers 2000 mètres mais cela dépendra grandement de l'épaisseur et l'étendue de la couverture nuageuse mais également de la présence ou non de neige au sol. 

Concrètement, les cartes ci-dessous nous indiquent que nous allons passer d'une anomalie de températures (par rapport à la moyenne) positive de 5 à 10 degrés à une anomalie négative de 4 à 8 degrés. Faites le calcul ... on va donc perdre 10 à 15 degrés par endroits et même 20 degrés localement surtout en altitude ! 

A ce stade il est difficile de vous dire combien de temps ce type de conditions va durer, mais cela devrait être le cas au moins jusqu'en fin de semaine prochaine. Les conditions largement printanières ne devraient pas faire leur retour avant le 09/10 avril au plus tôt.

Quel risque de neige ?

Maintenant que ce changement de temps, et la descente vertigineuse du mercure sont actés une question suscite évidemment l'intérêt : la neige va t'elle faire son retour ? La réponse est clairement oui.
On a même quelques certitudes à ce stade :
- la plupart des massifs, voire la totalité, des massifs français vont à nouveau blanchir
- il neigera jusqu'à très basse-altitude, avec des flocons qui descendront jusqu'à 400/600 mètres environ. On peut même envisager un risque de neige jusqu'en plaines très localement !

En revanche, il est difficile à cette échéance de préciser dans le détail la chronologie et l'intensité de ces passages neigeux. Néanmoins, c'est probablement entre lundi soir et mardi soir qu'une perturbation organisée donnera donc de la neige jusqu'à basse-altitude sur une majeure partie de nos massifs comme la carte ci-dessous en témoigne. 

Pour le reste de la semaine, ce sont probablement des fronts secondaires (sous forme de giboulées, parfois très fréquentes) qui donneront à nouveau des averses de neige jusqu'à basse-altitude. 

On pourrait localement dépasser les 10/15 cm de neige fraîche en montagne, voire localement atteindre les 20/25 cm vers le Jura ou les Alpes du Nord (qui apparaissent à ce stade comme les massifs les plus exposés) mais ce sera à confirmer tant en terme de localisation que d'intensité dans nos prochains bulletins.

Dans tous les cas, tandis que le printemps est bien installé avec une neige qui a disparu en basse et parfois en moyenne-montagne selon les massifs et versants et une herbe qui verdit même à nouveau, un nouveau manteau neigeux va se déposer et la poudreuse va faire son retour un peu partout ... de quoi renier avec des conditions de ski et de neige dignes de l'hiver !

Mais avant, encore de belles journées

En effet, l'hiver n'est pas pour tout de suite même si une baisse du mercure (progressive dans un premier temps) va déjà se mettre en place ce weekend. Les conditions printanières vont tout de même dominer, globalement.
Ce jeudi après-midi on observera à nouveau des températures remarquablement élevées (mais elles perdront tout de même 1 à 3 degrés par rapport à hier) tandis que des cumulus viendront cette fois décorer les sommets du Jura et des Alpes sans altérer l'impression de beau temps, alors qu'un grand soleil continue de régner ailleurs. 

Vendredi :

La matinée sera superbe avec du beau temps, sauf sur les Pyrénées où des nuages-élevés pourront altérer cette impression. En après-midi : retour des cumulus sur de nombreux massifs que ce soit les Alpes, le Jura, les Vosges ou le Massif-Central. Ils apporteront des zones d'ombre. Sur ces secteurs, une très courte averse isolée ne peut être exclue entre 15h et 19h pour l'anecdote (flocons au-dessus de 2600 mètres ...). 
Ce sera le dernier jour de grande douceur avec un isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) qui dépasse encore partout les 2500 mètres et atteint même les 3000 mètres sur le Sud du pays comme la carte ci-dessous en atteste.

Samedi :

La journée sera sèche et bien ensoleillée sur l'ensemble des massifs. Mais les bancs nuageux, de type cumulus, seront également généralisés et pourront même asse nombreux autour des Pyrénées où ils altèreront l'impression de beau temps. Le vent de Nord se lèvera, mettant fin à cette impression de grande douceur dans les zones d'altitude exposées au vent.

Dimanche :

Grand beau temps pour tout le monde ! ... sauf dans les Alpes du Sud où les cumulus seront assez nombreux apportant de fréquentes zones d'ombre dès le matin et surtout en après-midi.

La journée de lundi s'annonce ensuite comme une journée de transition avec les premiers passages-nuageux en lien avec ce changement de temps radical ensuite attendu qui commenceront à montrer leur nez par le Nord-Ouest du pays en cours d'après-midi.


Enfin, et pour être totalement exhaustif, on vous rappelle que :

- l'enneigement régresse de jours en jours. La possibilité de pratique d'activité hivernale devient vraiment très limitée dans les massifs de moyenne-montagne (Massif-Central, Vosges, Jura) mais continue également de se dégrader largement sur les Pyrénées et les massifs alpins les moins élevés avec des limites d'enneigement qui remontent sensiblement

- les possibilités de ski demeurent nombreuses, surtout en versants Nord (dès 1300/1500 mètres en fonction des secteurs) , dans les Alpes du Nord et plus localement dans les Alpes du Sud.

- on conserve une neige de printemps ces prochains jours. Le regel nocturne sera plus franc dès vendredi soir et le radoucissement du manteau plus tardif (plutôt en fin de matinée/mi-journée voire début d'après-midi) avec ce petit rafraîchissement.

- la situation nivologique était assez dangereuse ces derniers jours avec la chaleur. De nombreuses coulées se sont en effet produites, dès les milieux de matinées, sur de très nombreuses expositions prenant le soleil. La consultation des Bulletins d'Estimation du Risque d'Avalanches reste donc un réflexe prioritaire à adopter avant chaque sortie. 

Bonne fin de semaine à toutes et à tous et à lundi pour ... un bulletin neige complet et prometteur cette fois !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
letapir1997
Photos Alexandre
Attention tapir méchant
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.