La météo du lundi 29 mars :  Une semaine de rêve, avec la neige qui résiste avant le froid ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

La météo du lundi 29 mars : Une semaine de rêve, avec la neige qui résiste avant le froid ?

Bulletin neige
Thomas.Blanchard
Photos :
vignette : meteociel, Alexandre

La Météo du Lundi :

Tous les lundis et jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

Dans cet article, on vous plonge (presque) en été avec une situation météorologique remarquablement douce et un temps associé qui sera pleinement ensoleillé. Quelles conséquences pour l'enneigement ? On le détaille ici. Cela va t'il durer ? Probablement pas, un changement de temps se profile ... explications.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Un printemps bien installé, avec une douceur remarquable

Ces derniers jours ont été marqués par un contexte météorologique hésitant entre une poussée anticyclonique et encore quelques sursauts perturbés. Une situation tout à fait normale au mois de mars. Les chutes de neige de la nuit de vendredi à samedi ont donc été peu copieuses (moins de 15 cm partout) et n'ont touché que les Alpes du Nord ou les plus hauts sommets des Pyrénées ou bien du Jura et des Vosges.

Classiquement à cette période de l'année, cette petite pellicule de neige fraîche a vite disparu et s'est rapidement transformée sur l'ensemble des pentes.

Et pour cause : une poussée anticyclonique franche, accompagnée d'une hausse progressive mais remarquable du mercure, est en cours depuis samedi après-midi. Elle s'est déjà sensiblement accentuée hier dimanche et va se poursuivre au moins jusqu'en début de semaine. 

La carte ci-dessous témoigne en effet d'un champ de pressions voisin des 1025/1030 hectopascals sur l'ensemble du pays.

Quel type de temps est associé à cette période anticyclonique ? Nous ne sommes plus au cœur de l'hiver. Si tel avait été le cas, on aurait pu craindre les traditionnels brouillards et grisailles de vallées qui entraînent de nombreuses mer de nuages dans nos massifs et une ambiance parfois froide et humide tandis que le soleil domine en altitude. 
A cette période (fin mars et début avril) : les conditions anticycloniques rythment avec du beau temps. Soyons donc très clair : le soleil va régner pratiquement sans partage sur l'ensemble des massifs du pays ces jours-ci à savoir ce lundi, mardi, mercredi et jeudi. On notera simplement :

- le passage de fins voiles nuageux très élevés, qui n'altèreront pas l'impression de beau temps, surtout jeudi en lien avec un probable futur changement de temps que nous développerons en seconde partie de cet article.

- la présence de grisailles simplement proche du golfe du Lion qui pourront donc apporter quelques nuages-bas au pied des Pyrénées sur l'extrême Est de la chaîne notamment demain mardi. 

Une telle période de beau temps, très sèche, n'a rien d'anormal à cette période de l'année où le printemps prend progressivement place. En revanche, l'épisode de douceur associé est un peu plus atypique. En effet, en lien avec le centre des hautes-pressions positionné sur la Suisse, l'Autriche et le Nord de l'Italie : le courant s'oriente légèrement au secteur Sud (les vents tournant dans le sens des aiguilles d'une montre autour des anticyclones) ramenant une masse d'air de plus en plus douce de jours en jours. Le paroxysme de cet épisode de douceur est attendu pour la journée de mercredi. Il est parfaitement représenté sur la carte ci-dessous avec une anomalie de températures en altitude (par rapport à la moyenne), attendue, qui est exceptionnelle et très étendue sur l'ensemble de l'Europe de l'Ouest.

Ainsi, tandis qu'en plaines les +25 degrés pourront être très localement dépassés sur le Sud-Ouest du pays on attend pour mercredi en montagne :

- +15 à +19 degrés vers 1000 mètres, et même +18 à +21 degrés en pentes Sud voire +22 degrés sur les adrets pyrénéens.

- +8 à +13 degrés vers 2000 mètres en fonction des versants voire localement +14/+15 en versants plein Sud.

- jusqu'à +5/+7 degrés très localement vers 3000 mètres.

Même si les températures seront souvent positives les nuits en montagne, elles pourront être très localement négatives dans les fonds de vallées les plus déventés et, à la faveur d'un ciel clair et largement dégagé, le manteau neigeux lui regèlera pratiquement partout grâce à l'effet de rayonnement nocturne

Dès lors on conserve des conditions de neige plus que caricaturales pour la période avec une neige de printemps, dure voire croutée en début de matinée, puis s’humidifiant au fil des heures sur les pentes qui prennent petit à petit le soleil et devenant lourde, voire "pourrie" de type "soupe, semoule" en secteurs les plus exposés parfois très précocement dès la fin de matinée.
Dans les versants froids d'altitude, on peut encore trouver de la vieille neige meuble dans certains couloirs et combes abrités. 

Bien évidemment, ce type de temps entraîne une fonte durable ...

Le point neige par massif, elle résiste ... pas partout :

Les secteurs où le manteau neigeux a (sans-doute définitivement) disparu :

Ainsi, certains secteurs ou massifs sont désormais dépourvus de neige. C'est surtout le cas dans les massifs de moyenne-montagne que sont Massif-Central, Vosges et Jura. Hormis très localement, nous le verrons juste après, il est en effet très délicat de pratiquer des activités hivernales. Le printemps est désormais bien installé ... 

Mais même certains massifs plus élevés souffrent nettement à présent. C'est le cas d'une partie de la chaîne pyrénéenne où la neige est totalement absente : en particulier sur l'Est de la chaîne (illustration sur la première représentation ci-dessous) sous 2000 mètres voire 2300 mètres en versants Sud ! C'est tôt, bien tôt, à ces altitudes ... L'extrême Ouest de la chaîne (illustration sur la deuxième représentation ci-dessous) est également très impacté par la douceur du côté du Pays-Basque avec une limite d'enneigement qui remonte vers 1800/2000 mètres.

Plus globalement, l'ensemble des pentes Sud des massifs de l'hexagone souffrent avec des limites d'enneigement qui sont déjà remontées vers 1400/1600 mètres partout et atteindront souvent 1800/2000 mètres d'ici la fin de semaine voire 2200/2500 mètres dans les Alpes du Sud ou les Pyrénées à la faveur de cette douceur qui s'accentue sensiblement.

Bref, hormis à très haute-altitude, les possibilités de ski vont se cantonner aux versants les mieux exposés (Nord notamment) pour le week-end de Paques.

Les secteurs où la neige résiste mais où la semaine va faire du mal, et où le retour au vert est probable :

C'est donc généralement le cas de l'ensemble des versants Sud on vient de le voir. Mais c'est également le cas pour l'ensemble des massifs de moyenne-montagne du pays là où la neige tenait encore c'est à dire en pentes Nord au-dessus de 1100/1300 mètres.

La situation ci-dessous, du côté de Super-Besse (63) du Sancy illustre bien cela. Tandis que le printemps est bien installé à droite de l'image ; les versants Nord en second plan conservent eux une ambiance hivernale. Avec la douceur attendue, le retour au vert au moins partiel est probable d'ici vendredi sur l'ensemble des pentes. Le même mécanisme se produira également sur les Vosges et le Jura, même si sur ce dernier on pourrait conserver encore quelques itinéraires de ski nordique (la spécialité du massif) dans les plus froides combes et forêts vers 1300/1500 mètres encore quelques jours ...

Mais les massifs de moyenne-montagne ne sont pas les seuls à souffrir on l'a vu précédemment. En pentes Nord les limites d'enneigement vont également remonter vers 1300/1500 mètres sur les Alpes du Nord, 1600/1800 mètres sur les Alpes du Sud et 1800/2000 mètres sur les Pyrénées où les possibilités de ski deviendront relativement limitées pour un tout début avril ... la faute à un hiver peu enneige et à ces deux épisodes de douceurs : l'un très long et remarquable au mois de février, et l'autre très marqué donc pour cette fin-mars.

Là où la neige est encore très bien installée :

Fort heureusement, le ski n'est pas fini. Les Alpes du Nord ont fait bien assez souvent le plein pour que le manteau neigeux résiste là où la pluie ne s'est que très peu invitée dans l'hiver et là où le soleil n'a pas fait trop de mal au mois de février. C'est le cas des secteurs de haute-montagne, au-dessus de 2000/2200 mètres en versants Nord, où les hauteurs de neige sont encore importantes avec autour de 2 mètres au sol voire près de 3 mètres au-dessus de 2800 mètres. Il y a donc ici de la marge ... même si la fonte démarre vers 2000/2200 mètres comme on le voit très bien sur les nivoses ci-dessous et qu'elle va d'ailleurs s'accentuer ces prochains jours. 
Par endroits (Aravis, Haut-Giffre, Beaufortain, Val d'Arly, Lauzière, Nord de la Haute-Tarentaise, Belledonne ...) on peut même considérer qu'il y a encore de la "marge", pour tenir plusieurs jours, plus bas dès 1500/1700 mètres dès lors que nous visons des pentes bien orientées .... mais il ne faudrait pas que cette douceur s'éternise trop non plus si l'on ne veut pas ranger rapidement les skis de randonnée dès la bascule au mois d'avril.

Avant un changement de temps radical ?

Cela tombe bien, nous surveillons attentivement l'évolution des conditions dès le 03/04 avril et surtout pour la semaine prochaine. 

La première date devrait, quasiment assurément, correspondre au retour de températures plus adaptées à la saison. En effet, entre lundi et jeudi ce sont bel et bien des valeurs dignes d'un mois de mai voire d'un tout début juin localement mercredi qui sont attendues. Dès vendredi une baisse du mercure débute, et se poursuivra progressivement avec donc le retour à une masse d'air de saison pour le week-end. On retrouvera par exemple un isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) vers 2000/2500 mètres dimanche, après que ce dernier est dépassé les 3000 mètres aisément entre lundi et mercredi.
Dès vendredi également, quelques nuages feront leur retour sur les reliefs notamment les après-midi par évolution diurne avec un petit risque d'averses qui fera isolément son retour (surtout vers les Alpes du Sud ou les Pyrénées) mais ce sera à confirmer.

La seconde date elle pourrait être associée à un changement de temps beaucoup plus radical. Notre anticyclone devrait en effet se décaler vers l'Atlantique Nord surtout vers le Sud de l'Islande (il est bien visible sur la première carte ci-dessous avec un champ de pressions autour des 1030/1040 hectopascals dans ces zones et des plages de couleurs jaunes/orangées) laissant alors le champ libre sur son flanc Est à des dépressions nordiques (plages de couleurs bleutées) qui auraient alors tout loisir de déferler sur le pays. La deuxième carte ci-dessous témoigne de la masse d'air associée ... elle trancherait avec celle de cette semaine puisque l'on passerait alors cette fois largement en-dessous des moyennes de saison.

Après un temps digne d'un mois de mai, ce sont plutôt des conditions dignes d'un début de mars avec de la fraîcheur et le retour de giboulées de neige jusqu'en basse-montagne qui seraient alors envisagées
Mais, il convient ici de préciser :

- l'échéance est relativement lointaine (au-delà de J+6) et la fiabilité est donc limitée même si cette option est à ce jour largement majoritaire.
- l'emplacement précis de la coulée d'air nordique est impossible à cerner précisément à une telle échéance. Si elle se produit plus à l'Ouest (typiquement vers le proche-Atlantique) : le ressenti pourrait être bien différent avec un temps de Sud à peine frais et des giboulées de neige beaucoup plus localisées même en altitude.

Nous suivons en tout cas tout cela de près et continuerons à vous tenir informés dans nos prochains bulletins. 

Bonne semaine à toutes et à tous !

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
letapir1997
Photos Alexandre
Attention tapir méchant
1 commentaire
le roy
Statut : Gourou
inscrit le 29/03/00
Stations : 1 avisMatos : 6 avis
Hautes-Alpes ce week-end :
Il faisait déjà 9 degrés dimanche en mi-journée à 2000m (thermomètre à l'ombre sans vent)
La limite d'enneigement en pente sud était déjà remontée au dessus de 2000, la semaine à venir va faire mal :(
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.