Météo du jeudi 13 janvier : Beau temps et redoux ... durable ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo du jeudi 13 janvier : Beau temps et redoux ... durable ?

La semaine est splendide, cela va t'il durer ?
Bulletin neige

La Météo du Jeudi :

C'est un rituel : tous les lundis, mais également tous les jeudis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine et week-end.

Le retour au calme acté, que va t'il se passer pour la fin de semaine et surtout le week-end ? La fraîcheur se maintiendra t'elle ? Aura t'on le droit à notre habituel redoux ? Et la neige va t'elle revenir ? On répond à toutes ces interrogations dans cet article.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Une situation plutôt calme

Prédominance des hautes-pressions : 

Il y a clairement des chanceux. On vous l'avait promis : ceux qui ont choisi cette semaine pour venir profiter de nos montagnes ont fait un excellent choix, avec probablement la meilleure séquence depuis le début de la saison. 

En effet ; il a neigé en quantités sur la plupart des massifs, il fait très beau en altitude et la fraîcheur du début de semaine a permis de conserver d'excellentes conditions de glisse. Et, parfois, notamment au pied des Préalpes du Nord (voire en Massif-Central et Vosges) il valait justement mieux gagner la moyenne-montagne car les vallées étaient noyés dans la grisaille. La photo ci-dessus, du côté du Vercors, témoigne de cette magnifique ambiance avec la traditionnelle "mer de nuages" typique de ces conditions anticycloniques d'hiver.

En effet, plus l'on est proche solstice d'hiver, plus l'on a de chance de retrouver ces couches de grisailles par conditions anticycloniques  ... le soleil étant trop bas pour réchauffer l'atmosphère et permettre la dissipation des nuages-bas. 

En ce milieu de semaine, les mers de nuages sont déjà moins étendues et tenaces. Pourtant l'anticyclone reste très bien ancré sur le pays. Et ce sera encore le cas pour la fin de semaine et le week-end.

La carte ci-dessous, représentant la situation attendue demain, montre bien cette ceinture de hautes-pressions (plages de couleurs orangées et champ de pressions autour des 1030/1035 hectopascals) centrée sur la France et le Bénélux. 

Avec un redoux d'altitude simplement temporaire :

La masse d'air associée, après le froid relatif du début de semaine, se radoucit progressivement en altitude. Cette douceur atteindra son paroxysme vendredi/samedi. On devine en effet, sur la carte de gauche, des valeurs largement positives vers 1350 mètres (850 hectopascals) de l'ordre de +4 à +8 degrés.

Concrètement, en l'absence de vent et en raison du ciel souvent clair : les inversions de températures nocturnes vont s'amplifier sensiblement ... c'est déjà le cas ce jeudi matin. Tandis qu'on pourra avoir des températures voisines des -3/+1 degrés sur les versants de moyenne-montagne, les gelées seront fortes dans les fonds de vallons atteignant parfois les -10 voire -15 degrés. 

On rappelle que c'est tout à fait logique à cette période. En effet par temps calme, sans vent, et par ciel clair : l'air froid, plus lourd, à tendance à descendre dans les vallées et à s'y accumuler de jours en jours surtout là où le soleil (trop bas sur l'horizon) peine à les réchauffer. Dans un même temps les pentes de montagne exposées subissent plus nettement les sautes d'humeur du mercure en altitude.

La situation va un peu évoluer pour la fin du week-end et le début de semaine prochaine. Les hautes-pressions vont avoir tendance à faiblir puis se centrer entre Irlande et îles-britanniques. Nous serons alors situés sur leur flanc Est : dans ce contexte le flux va s'orienter au Nord (les vents tournant dans le sens des aiguilles d'une montre autour des hautes-pressions) et une masse d'air un peu plus fraîche va revenir en altitude. Ce sera en fait, grosso-modo, le retour à des moyennes de saison puisqu'on retrouvera des valeurs légèrement négatives vers 1350 mètres comme la carte de droite ci-dessous en atteste (voire franchement négatives sur le Nord-Est du pays). 

Bref, les inversions de températures deviendront moins marquées.

Le point par massif : 

Alpes du Nord : 

On retrouve ici cette situation caricaturale ce jeudi matin, et qui va s'accentuer vendredi et samedi. Tandis qu'il a fait jusqu'à -15/-20 degrés dans les plus froides combes du Vercors ; le mercure n'est pas descendu sous les +2 degrés la nuit dernière à Chamrousse (38) à 1720 mètres d'altitude, secteur particulièrement soumis aux sautes d'humeur du mercure et où le relief n'a aucune influence sur la masse d'air lors des redoux de la sorte.

Ces trois prochaines nuits verront donc les températures être franchement négatives dans tous les fonds de vallées (en plaines comme vers 2000 mètres) tandis que, sur les pentes, les températures seront de plus en plus élevées avec des valeurs positives qui pourraient se généraliser entre 800 et 2300 mètres.

En journées le mercure pourra atteindre sur les pentes Sud vendredi et samedi les : +7/+11 degrés vers 1000 mètres, +3/+6 degrés vers 2000 mètres. Logique ? Clairement quand on voit la carte ci-dessous qui indique un isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) qui va à nouveau s'envoler au-delà des 3000 mètres.

Côté manteau neigeux : adieu la poudreuse, souvent généralisée, observée ces derniers jours. Seules les pentes, qui ne voient pas trop le soleil, orientées plein Nord vont conserver cette neige très légère. Partout ailleurs, il y aura un radoucissement du manteau en journées et un bon regel nocturne (malgré les températures parfois positives) avec donc une neige un peu plus difficile à skier à la clef pour le week-end. 

En revanche, on le répète, à cette période : la fonte sera limitée voire nulle, hormis en pentes plein Sud qui subissent plus franchement le soleil.

Pour résumer vous aurez donc : du beau temps durable, des grisailles moins étendues en vallées avec donc l'ensemble des stations de ski sous le soleil, et une douceur notable pour la période sous ce soleil en altitude. Cette douceur sera déjà en retrait dimanche, puis surtout lundi, avec le rafraîchissement d'altitude évoqué précédemment.
D'excellentes nouvelles, puisque l'enneigement est correct partout voire bon pour la période en haute-montagne.

Alpes du Sud :

Est-ce tout autant une bonne nouvelle pour les Alpes du Sud ? Oui ... et non. 

Il va en effet faire très beau tout au long de ces prochains jours sur le massif. La carte ci-dessus présente également un isotherme 0 degré bien élevé pour la période. Les journées pleinement ensoleillées vont s'enchaîner et les mer de nuages, bien rares sur les Alpes du Nord déjà, seront ici totalement absentes. 

Le mercure va s'aventurer en journées (vendredi et samedi) jusqu'à +13 degrés vers 1000 mètres et +7 degrés vers 2000 mètres ... toujours en pentes Sud évidemment, et on retrouvera ici nos inversions de températures nocturnes parfois marquées. Bref, rassurez-vous la fonte va ici aussi se cantonner aux versants Sud.

Si l'enneigement est tout à fait correct sur les massifs les plus au Nord du Champsaur, du Dévoluy, du Valgaudemar voire de la Vallouise ; il est en revanche bien déficitaire dès que l'on gagne le Briançonnais et l'Embrunnais et il devient très déficitaire en se rapprochant de l'Est de l'Ubaye ou du Queyras puis devient extrêmement déficitaire en gagnant le Haut-Verdon et le Mercantour. La photo ci-dessous, prise en début de semaine du côté d'Auron (06), indique bien que sans la neige de culture la pratique du ski serait probablement impossible dans le Mercantour.

Bref, si certains se réjouissent du beau temps ; de notre côté on s'inquiète grandement pour l'enneigement de la partie méridionale du massif en sachant qu'aucune chute de neige n'est en vue ces 10 prochains jours au moins. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que la neige revienne avant le mois de février dans le coin sans quoi la situation deviendrait alors vraiment très problématique ...

Vosges et Jura : 

Du soleil, de la neige : c'est une belle fin de semaine qui se profile. Certes l'enneigement n'est pas idyllique, surtout côté Vosges, mais les épisodes du week-end dernier ont fait énormément de bien et la skiabilité est globalement assez bonne partout. Les épaisseurs de neige ne devraient pas trop évoluer ici, avec un excellent regel nocturne, à la faveur d'un très bon regel nocturne et d'une bonne orientation de la plupart des domaines skiables.

D'autant que le redoux (jusqu'à +7 degrés vers 1000 mètres) sera vite oublié dimanche où l'on observera déjà une baisse du mercure en après-midi de 4 à 6 degrés par rapport à la veille.

Cette baisse s'accentuera lundi et mardi avec des températures qui devraient rester proches des 0 degré en journées vers 1000/1400 mètres. En revanche, après des journées de vendredi et samedi largement ensoleillées : on renouera ici avec quelques grisailles aux pieds des massifs dès dimanche puis surtout lundi et mardi.

Massif-Central : 

Du soleil, de la douceur sur les versants, des inversions de températures : on retrouve ici sensiblement le même schéma. Avec un enneigement correct, mais bien maigre sur l'extrême Sud-Est du massif, ce sont plutôt des bonnes conditions qui sont attendues. Les couches de grisailles seront par ailleurs très rares en vallées ces prochains jours. Vallées qui n'échapperont par à de bonnes gelées au réveil (-8/-4 degrés) quand, sur les pentes, en journées on pourra relever jusqu'à +8/+12 degrés vers 800 mètres et +3/+6 degrés vers 1500 mètres. Notons que le rafraîchissement d'altitude n'épargnera pas le massif d'ici lundi.
Heureusement d'ailleurs, car il y a tout de même globalement peu de marge côté épaisseurs de neige ...

Pyrénées : 

Après des jours d'agitation, le massif a retrouvé son calme mardi. Et, fort heureusement, ce calme est là pour durer. 

L'image satellite ci-dessous, capturée hier témoigne de trois choses :
- un enneigement particulièrement homogène sur l'ensemble de la chaîne avec des hauteurs très importantes au-dessus de 2300/2500 mètres.
- du grand beau temps également généralisé.
- des couches de grisailles qui se cantonnent aux plaines éloignées bien plus au Nord.

Ce grand beau temps très calme et ensoleillé s'inscrit donc la durée puisqu'il devrait résister au moins jusqu'en fin de semaine prochaine. C'est donc l'idéal pour gagner les pentes enneigées du massif. Le mercure atteindra en pentes Sud +8/+12 degrés vers 1000 mètres et +3/+7 degrés vers 2000 mètres avec un rafraîchissement d'altitude attendu lundi qui sera ici un peu moins prononcé.

Un petit bémol tout de même : il a certes beaucoup neigé, mais la pluie s'est souvent invitée jusqu'à haute-altitude. Si une nouvelle couche de neige fraîche est venue recouvrir ce manteau humidifié, ce n'est pas le cas partout. Localement, sur certains secteurs (de l'Ouest de la chaîne notamment) il n'a pas assez neigé après la pluie pour que cela recouvre totalement cette couche humidifiée et l'on peut alors retrouver des conditions de ski très délicates avec un manteau neigeux fortement gelé et bien dur donc.

Enfin, et cet appel à la prudence est valable pour l'ensemble des massifs français : des départs d'avalanches, naturels ou suite au passage de skieurs, ont été reportés ces derniers jours en particulier côté Alpes du Nord. La moindre sortie en dehors des pistes balisées doit donc toujours être mesurée, et suspendue aux précieux Bulletins d'Estimations du Risque d'Avalanches publiés quotidiennement par MeteoFrance.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.