Météo : Arrivée de la neige en montagne !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo : Arrivée de la neige en montagne !

L'automne s'installe franchement dans les Alpes, avec un peu de fraîcheur et des flocons

C'est la rentrée ! Fin-septembre/début octobre rythme souvent avec les premières offensives neigeuses jusqu'en moyenne-montagne. En 2020, c'était un épisode tout à fait exceptionnel qui avait touché nos montagnes autour du 26 septembre. 

Démarrage beaucoup plus classique cette année, mais d'ici demain mercredi la neige descendra parfois assez bas (1400/1500 mètres localement).
L'occasion de reprendre nos traditionnels bulletins météo, qui vous sont proposés sur Skipass depuis 6 ans maintenant.
On vous présente donc ici une explication du temps observé/attendu, la chronologie des perturbations et surtout l'estimation des quantités de neige sur chaque massif du pays. 

Vos articles habituels du lundi et du jeudi seront eux mis à votre disposition chaque semaine dès la fin du mois de novembre comme chaque année.

Déjà des chutes de neige ces derniers jours :

Cet été fut globalement humide sur le pays, avec des températures enfin conformes aux moyennes de saison (après une succession de saisons estivales caniculaires) mais les offensives neigeuses en altitude ont été bien maigres avec simplement quelques flocons temporaires vers 2400/2600 mètres ... ce fut évidemment plus consistant plus haut mais simplement au-dessus de 3000/3200 mètres, les glaciers ont d'ailleurs relativement peu soufferts par rapport aux étés précédents. 

Il a véritablement fallu attendre le 19 septembre pour voir la neige descendre un peu plus bas, avec des paysages parfois blanchis dès 2000 mètres en particulier sur les Alpes du Nord. 

Depuis ce week-end, ce sont surtout les inondations dans le Sud de la France (mais également le Nord de l'Italie) qui font la une de l'actualité météorologique. Nous étions en effet dans une dynamique méditerranéenne claire entre samedi soir et lundi. Rien d'intéressant pour les amateurs de neige ? Pas forcément.

Ces remontées méditerranéennes sont fortement chargées en air doux particulièrement humide. Ainsi, les premiers hauts-sommets qui se heurtent à ce flux de Sud subissent des chutes de neige importantes mais (forcément) au prix d'une limite pluie-neige élevée. Les précipitations ont été copieuses sur les Hautes-Alpes, les Alpes de Haute-Provence voire une bonne partie Sud de l'Isère. La limite pluie-neige a souvent été voisine des 2800/2900 mètres et n'est descendue que temporairement vers 2500/2600 mètres. 
Plus haut que 3000 mètres, les cumuls de neige ont tout de même pu être conséquents notamment en Oisans (nivose ci-dessus, et webcam des deux Alpes) avec 30-40 cm vers 3100/3200 mètres, ainsi que jusqu'à la Grave (dernière photo ci-dessus) où un beau platrage est présent ce matin à haute-altitude.

A l'arrière de cet épisode perturbé de Sud, le flux (sens du vent) a pivoté au Nord-Ouest à Ouest sur la façade occidentale de l'hexagone. Les précipitations ont donc été moins intenses mais, associées à un petit rafraîchissement, elles ont permis aux sommets pyrénéens de blanchir dès 2000 à 2200 mètres environ. C'est en Andorre que les cumuls ont été les plus sympathiques comme ici au Pas de la Case où l'on a relevé jusqu'à 15 cm au cœur de la station à 2100 mètres d'altitude.

Un rafraîchissement et des flocons bien plus bas à venir !

Le contexte météorologique évolue plus favorablement ce mardi pour les amateurs de sensation hivernale. L'anticyclone (plages de couleurs rouge et champ de pressions autour des 1020/1025 hectopascals) pousse sur l'Espagne tandis qu'une dépression (plages de couleurs vertes à bleues claires et champ de pressions descendant autour des 1000 hectopascals) circule en mer du Nord entre cet après-midi et demain, mercredi, en matinée. Cette situation est représentée sur la carte ci-dessous. 

Entre ces centres d'actions, le courant tourne au Nord-Ouest sur l'ensemble du pays. Vous le savez, ce type de temps est le plus favorable aux chutes de neige en montagne (présence d'humidité et d'un peu de fraîcheur). L'anticyclone étant tout de même relativement proche, il ne faut pas non plus s'attendre à des quantités impressionnantes ... mais les conditions à venir nous indiquent bel et bien que l'on bascule de plus en plus au cœur de l'automne. 

Des chutes de neige essentiellement sur les Alpes du Nord : 

Une première perturbation, neigeuse seulement à haute-altitude, s'est donc évacuée par l'Est au réveil ce mardi. A l'arrière, les conditions s'améliorent avec même le développement temporaire d'éclaircies. Mais le ciel se charge vite à nouveau par l'Ouest dès la mi-journée et les précipitations reprendre en milieu d'après-midi puis sur l'ensemble des massifs pour la fin de journée (comme illustré sur la carte ci-dessous) avec une limite pluie-neige voisine des 2300/2400 mètres. Ces précipitations se maintiennent, mais tendent à se faire moins régulières en soirée et nuit suivante avec une limite qui descend vers 1600/1800 mètres progressivement. 

Au réveil mercredi, place à une régime d'averses (touchant les reliefs mais épargnant souvent les vallées) avec des flocons qui se stabilisent vers 1500/1600 mètres voire 1400 mètres très localement sous une averse durable en particulier du côté de la Haute-Savoie. 

Les averses éparses se poursuivent tout au long de la journée, touchant surtout les massifs orientés vers le Nord-Ouest, tandis que la limite pluie-neige est souvent voisine des 1600/1800 mètres. 

Le retour au sec est attendu en cours de soirée.

Au final, d'ici mardi soir, on peut avoir au-dessus de 2500 mètres : 
- 15 à 20 cm de neige en Haute-Savoie et Beaufortain voire localement 25 cm au coeur du massif du Mont-Blanc à partir de 3200 mètres.

- 10 à 15 cm en Belledonne/Lauzière.

- 5 à 10 cm ailleurs mais très localement 15 cm sur le Nord de la Haute-Tarentaise au-dessus de 2800 mètres.

Les sols pourront donc blanchir dès 1500/1600 mètres notamment en fin de nuit prochaine et mercredi au réveil avec 5 cm possiblement vers 1900/2000 mètres en Haute-Savoie et Beaufortain.

Consultez les prévisions météo par station sur les Alpes du Nord.

Un manque de précipitations ou de fraîcheur ailleurs :

La carte ci-dessus laisse tout de même présager d'un petit saupoudrage sur une partie des Alpes du Sud avec des précipitations qui toucheront brièvement en début de soirée les Hautes-Alpes et le Nord des Alpes de Haute-Provence avec une limite pluie-neige voisine des 2300 mètres puis 1800/1900 mètres en fin de perturbation. Avec la bascule plus franche en courant de Nord-Ouest les, très, rares averses ne toucheront que les secteurs proches du Galibier. 

Difficile donc d'envisager plus de 5 cm au-dessus de 2500 mètres sur les Ecrins et un simple saupoudrage partout ailleurs dès 2200/2400 mètres sur cet épisode. 

Côté Pyrénées, la carte ci-dessous est sans appel. Elle modélise l'isotherme 0 degré (altitude où le zéro degré est atteint) au moment du passage de la perturbation en seconde partie d'après-midi ce mardi. Il est beaucoup trop élevé (souvent voisin des 3000/3200 mètres sur la chaîne) pour espérer voir des flocons en-dessous de 2700/2800 mètres hormis sous de très rares averses résiduelles en nuit prochaine où les flocons peuvent descendre anecdotiquement vers 2400/2500 mètres. Mais, au maximum, un saupoudrage sera observé

Ce constat d'une douceur encore trop présente sera évidemment d'autant plus présent sur les massifs de moyenne-montagne du pays (Vosges, Jura, mais également côté Massif-Central) même si le sommet du Puy de Sancy voire le plomb du Cantal pourront observer un peu de neige, probablement sans tenue, au-dessus de 1750 mètres environ sous les giboulées de la fin de nuit et matinée de mercredi.

Une sensation de fraîcheur qui va s'accentuer : 

Le courant de Nord va s'assécher donc pour jeudi, mais il en profitera pour se rafraîchir un peu plus en particulier sur l'Est du pays. La bise se lèvera, produisant donc une impression bien hivernale en haute-montagne sous les paysages blanchis des Alpes du Nord.

Les gelées blanches, au réveil jeudi, seront fréquentes sur les massifs de l'Est du pays dès 1500/1700 mètres tandis qu'elles pourront très localement gagner les fonds de vallées vers 1000/1200 mètres vendredi à l'aube à la faveur d'un ciel un peu plus dégagé. 

Le courant d'Est-Nord-Est, entraînant des températures minimales fraîches sur l'hexagone, restera ensuite sec jusqu'en milieu de semaine prochaine au moins. On profitera donc vraiment de cette offensive neigeuse en altitude avant l'accalmie attendu ... 


Bien évidemment, dès que la situation se fera à nouveau plus favorable aux épisodes neigeux en montagne nous ne manquerons pas de vous informer.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
2 commentaires
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.