Météo : Chutes de neige importantes et précoces !

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Météo : Chutes de neige importantes et précoces !

Un épisode neigeux touche nos montagnes en cette fin de semaine
Point neige
Thomas.Blanchard
Photos :
Météociel

Déjà ! Sur le calendrier l'été se termine à peine que nous vous proposons déjà un premier bulletin neige. D'autant que certains massifs seront touchés de manière conséquente
Ces bulletins neige vous proposent une explication du temps attendu, une chronologie des perturbations et surtout une estimation des quantités sur chaque massif du pays. 

Bien évidemment, les articles météo du lundi et du jeudi viendront comme l'hiver dernièr agrémenter vos semaines dès la fin du mois de novembre ... pour une saison qui s'annonce très enneigée ? Cela démarre fort en tout cas !

Une situation météorologique d'école

Nous vous parlions en début de semaine de potentielles chutes de neige très précoces, et remarquables pour la période. 

Et bien c'est confirmé : et l'épisode neigeux s'annonce même exceptionnel par endroits pour un mois de septembre avec des quantités pas vues depuis au moins 10 ou 20 ans à cette période selon les massifs.

La raison a rapidement été évoqué dans l'article précédent donc. Mais il conviendra ici d'insister sur plusieurs choses :
- l'importance de la masse d'air froid qui déboule sur le pays, en provenance des latitudes polaires. Les valeurs, en altitude, plongeront 8 à 12 degrés en-dessous des moyennes sur une bonne partie du pays (anomalie bien visible sur la carte de gauche ci-dessous).
- la rapidité et la généralisation d'un courant de Nord-Nord-Ouest très rapide avec des vents marqués en altitude (carte de droite ci-dessous). Cela aura pour conséquence un important blocage orographique (les nuages s'accumulent sur les chaines de montagne perpendiculairement au vent) dans les massifs exposés, en priorité du côté des Pyrénées et des Alpes du Nord.

Ce courant de Nord-Nord-Ouest sera en plus à dominante dépressionnaire en raison des zones de basses-pressions qui circuleront sur le Bénélux, mais aussi entre le Nord de l'Italie et le golfe de Gênes ce qui a pour conséquence d'accentuer cet apport d'air froid.

De la neige fin-septembre ? Du déjà vu me direz-vous. Certes, il peut neiger (et c'est souvent le cas) chaque année vers 1800 voire 1600 mètres à cette période de l'année. Mais ici, on parle de flocons qui pourraient s'abaisser jusqu'à 1100/1300 mètres et les quantités s'annoncent très importantes avec jusqu'à 40 cm vers 1800 mètres ou encore 60 cm de neige vers 2200 mètres. Dès lors, on peut parler d'un épisode, pour la période, remarquable voire par endroits exceptionnel. 

Voici à présent votre prévision détaillée par massifs avec deux massifs qui seront donc particulièrement exposés grâce à leur altitude mais donc aussi leur orientation : les Alpes du Nord et les Pyrénées.

Prévision par massif :

Alpes du Nord :

Dès ce jeudi après-midi, et surtout en fin de journée, les conditions vont s'agiter. Des précipitations orageuses et parfois soutenues vont circuler d'Ouest en Est mais la limite pluie-neige ne s'abaissera vers 2300/2500 mètres que très progressivement. 

Il faudra attendre les averses de la fin de nuit suivante pour voir les flocons descendre vers 2100/2200 mètres. Vendredi donc des averses vont circuler. Elles deviennent très fréquentes dans les massifs en après-midi sous une limite pluie-neige qui s'abaisse vers 1500/1600 mètres puis les précipitations deviennent régulières en soirée et nuit suivante sur la plupart des reliefs tandis que la neige en profite pour s'abaisser vers 1200/1400 mètres en fonction des vallées.

Mais c'est surtout samedi en début de journée, sous des précipitations persistantes (notamment côté Préalpes et de Belledonne au Mont-Blanc, alors qu'elles sont plus éparses plus au Sud-Est) que les flocons peuvent descendre vers 1100/1300 mètres voire 1000 mètres très localement dans les vallées les plus froides et encaissées de Haute-Savoie ou du Nord de la Savoie. 

La carte ci-dessous témoigne en effet d'un isotherme 0°C (altitude où le zéro degré est atteint) qui se situera vers les 1400/1500 mètres en moyenne. De la neige 300 à 400 mètres plus bas est donc tout à fait possible sous des précipitations durables.

En fin de matinée/mi-journée, les chutes de neige se calment partout et l'on ne parlera plus que d'averses très intermittentes (limite pluie-neige vers 1200/1400 mètres) pour le reste de la journée avant que le temps ne s'assèche partout en soirée.

D'ici là, et sur l'ensemble de l'épisode (de jeudi à samedi donc) on peut s'attendre à :
- vers 1200/1300 mètres : des sols blanchis temporairement, notamment côté Haute-Savoie, Bauges, Chartreuse, Aravis, Beaufortain.
- vers 1600/1700 mètres : 10 à 20 cm de neige le long des Préalpes et jusqu'en Belledonne, sur la Haute-Savoie et une large moitié Nord de la Savoie, plutôt 5 à 10 cm vers l'Oisans, la Haute-Maurienne, le Sud de la Vanoise et l'Est de la Maurienne.
- vers 2000 mètres : 30 à 40 cm de neige sur Bauges, Aravis, Chartreuse, Belledonne, Mont-Blanc, Chablais, Beaufortain, Nord de la Tarentaise et plus généralement 25 à 35 cm de neige ailleurs voire 15 à 25 cm vers la Haute-Maurienne ou l'Oisans. 

- au-dessus de 2900 mètres : des quantités de neige très significatives sont attendues dans le massif du Mont-Blanc (60 à 80 cm), mais également en Vanoise (50 à 60 cm) et un peu moins de l'Oisans à la Haute-Maurienne (35 à 45 cm).

Vous pouvez aussi consulter les prévisions de notre modèle météo sur le massif.

Pyrénées : 

Sous un rapide flux de Nord-Nord-Ouest, une situation de blocage se profile donc par effet de barrage. Les précipitations vont être conséquentes sur une grande partie de ce massif. 

Après les quelques averses de la journée de jeudi, l'épisode débute véritablement en nuit prochaine avec des précipitations qui se généralisent par les Pyrénées-Atlantiques avec ce blocage qui se met en place, comme indiqué sur la carte ci-dessous, produisant parfois de bonnes intensités.

Ces intensités faiblissent un peu en fin de nuit de vendredi à samedi mais l'accalmie, très peu durable, n'intervient qu'en cours d'après-midi de samedi.

Côté limite pluie-neige : elle sera très hétérogène aussi bien dans le temps que d'une vallée à l'autre. Globalement, il neigera progressivement jusqu'à 1500/1700 mètres en nuit prochaine puis localement dès 1300/1400 mètres vendredi sous les plus fortes intensités (notamment dans certaines vallées ariégeoises) mais cette limite pluie-neige tend à remonter vers 1600/1800 mètres en fin de journée sur l'Ouest de la chaîne et même pratiquement partout samedi. 

Un front chaud circulera même en nuit de samedi à dimanche avec à nouveau de bonnes intensités et une limite pluie-neige qui tend à remonter temporairement jusqu'à 2500/2700 mètres sur l'ensemble du massif. Une accalmie plus durable devrait arriver dimanche, au prix d'un fort vent de Nord.

Sur l'ensemble de l'épisode (jeudi soir à dimanche matin) on attend donc sur la chaîne :
- vers 1400/1500 mètres : de simples traces, voire quelques centimètres côté Ariège vendredi.
- vers 1900/2000 mètres : 25 à 35 cm de neige de la Haute-Bigorre au Couserans, généralement 20 à 30 cm ailleurs voire 15 à 20 cm en Cerdagne et Béarn.
- vers 2300/2400 mètres : généralement 50 à 60 cm de neige, un peu moins côté Béarn et Pyrénées-Orientales ainsi qu'en fond de chaîne (Gavarnie).

Notons donc que la pluie s'invitera à ces altitudes, au moins temporairement, en nuit de samedi à dimanche.

- au-dessus de 2700 mètres : jusqu'à un mètre de neige sur les sommets les plus au Nord.


Vous pouvez également consulter les prévisions météo par station pour les Pyrénées issues de notre modèle.

Alpes du Sud : 

Nous parlons de courant de Nord à Nord-Ouest. La frontière climatique des Ecrins va jouer son rôle à merveille. En effet au Sud de ce massif, et donc sur la majeure partie des Alpes du Sud : le vent du Nord va assécher la masse d'air. Ce phénomène est parfaitement visible sur la carte ci-dessous alors que les Alpes du Nord sont soumises aux précipitations.

Dès lors, nous n'attendons pas grand chose dans ces montagnes. 

Les averses orageuses de l'après-midi jeudi, mais surtout du début de nuit prochaine, ne donnent de la neige qu'au-dessus de 2800 mètres puis 2200/2300 mètres sous les dernières averses. 
Le vent de Nord-Ouest se met ensuite en place et les Alpes-Maritimes resteront au sec alors que vendredi quelques averses débordent sporadiquement sur l'Ubaye et l'Embrunais mais un peu plus fréquemment du Champsaur aux Cerces sous une limite pluie-neige autour de 1800/1900 mètres puis 1400/1500 mètres. Samedi, surtout en matinée, les précipitations tendent vraiment à se cantonner aux zones frontalières de l'Isère et la Savoie avec une limite pluie-neige autour des 1400/1600 mètres et le temps devrait devenir sec partout en mi-journée.
Côté quantités, on attend donc : 
- au mieux un saupoudrage vers le Mercantour, et seulement au-dessus de 2300/2500 mètres.
- généralement 2 à 5 cm de neige vers 2000/2300 mètres dans les Alpes de Haute-Provence, très localement 10 cm vers 2600/2700 mètres proche du col de Vars.
- 10 à 15 cm de neige côté Champsaur, Ecrins, Cerces, Galibier vers 1800/2000 mètres et même 15 à 25 cm de neige vers 2500 mètres à proximité immédiate des Ecrins, du Lautaret ...

Vous pouvez également consulter les prévisions de notre module météo sur le massif.

Vosges et Jura : 

En raison de son altitude, le massif vosgien ne devrait observé au mieux que quelques flocons sur les plus hauts-sommets en fin de journée vendredi et la nuit suivante.

Côté Jura, la situation est un peu plus intéressante. Les averses qui vont reprendre (après le passage pluvieux actif de la nuit) vendredi après-midi, deviendront très fréquentes en soirée et nuit suivante puis se poursuivront jusqu'à samedi en début de journée. 

Elles donneront des giboulées de neige dès 1400/1500 mètres puis 1300 mètres vendredi soir et même localement 1100/1200 mètres en toute fin de nuit suivante. 

On peut alors s'attendre à des sols blanchis vers 1200/1300 mètres temporairement, 5 à 10 cm de neige vers 1500 mètres et jusqu'à 15 cm de neige sur les plus hauts-sommets au-dessus de 1600 mètres.

Massif-Central :

On retrouve un peu le même genre de situation que sur le Jura. La neige ne gagne les plus hauts-sommets (au-dessus de 1600 mètres) qu'en fin de nuit prochaine sous des averses résiduelles. Mais ces averses vont reprendre en journée de vendredi, et pourront même être fréquentes sur les zones les plus exposées à' l'Ouest du massif (chaîne des Puys, monts du Cantal ...) avant de cesser en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. 

Mais avant cela, vendredi donc, des giboulées de neige se produisent au-dessus de 1300/1500 mètres environ
Il faudra gagner les plus hauts-sommets de l'Ouest (Puy Mary, Puy de Sancy ...) vers 1700/1800 mètres pour espérer retrouver 10 cm d'une neige très soufflée par le vent. Ailleurs vers 1500/1600mètres on retrouvera un saupoudrage voire 5 cm très localement côté Aubrac, Margeride, voire Forez. 


Ces chutes de neige s'accompagneront partout d'un très fort vent de Nord qui rendra l'ambiance glaciale en altitude et totalement hors-saison pour un mois de septembre. Un important transport de la neige fraiche est même envisagé. Le mois d'octobre n'est même pas là que des zones d'accumulation sont attendues tandis que d'autres secteurs (crêtes et sommets) seront bien dégarnis en zones exposées à ce vent de Nord.
La saison démarre en tout cas en trombe ! A voir de quoi la suite sera faite.

Thomas.Blanchard
Texte Thomas Blanchard
Rédacteur bulletins et infos météo/neige sur Skipass depuis quelques années déjà !
9 commentaires
matbri
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/05
la question est : que restera-t-il de tout cela dans une quinzaine de jours ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

djan
Statut : Gourou
inscrit le 10/04/03
Stations : 5 avisMatos : 44 avis
J’aurai été curieuse d’avoir une statistique par rapport aux dernières années : quel est le nombre de fois sur les 10 dernières années où quand une forte chute de neige précoce a été suivie d’une période de famine jusqu’à début janvier ?
J’ai l’impression assez souvent dans les AN!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Thomas.Blanchard
Statut : Gourou
inscrit le 31/07/18
Difficile à dire puisque la neige ne s'est jamais invitée aussi bas en telles quantités ces 10 dernières années ...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

djan
Statut : Gourou
inscrit le 10/04/03
Stations : 5 avisMatos : 44 avis
L’année dernière, cela n’est pas arrivé aussi tôt, mais il me semble qu’on avait eu 50 cm a 1500m à mi-novembre, puis rien ou très peu pendant 1 mois 1/2!
Et d’autres années en tête..,
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Presque irrationnel d'avoir une prévision comme ça fin septembre ! :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

chin@ill
Statut : Expert
inscrit le 04/01/06
Stations : 4 avis
Neige en septembre, string en décembre :(
yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Carpe diem! Neige en septembre, grosse surprise en décembre !
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.