La Météo du Lundi : Où va-t-on ?
2000*1045px

La Météo du Lundi : Où va-t-on ?

Entre inquiétudes et exagérations...
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE
Entre inquiétudes et exagérations...
Texte THOMAS BLANCHARD, LOÏC GIACCONE

Le manque de neige commence à faire parler... La douceur continue de rythmer l'actualité, mais un rafraîchissement est attendu ces prochains jours. De petites chutes de neige sont d'ailleurs envisagées par endroits. Devant l'inquiétude de plus en plus présente parmi les futurs vacanciers et skieurs, nous tentons de faire le point objectivement.

La Météo du Lundi

Tous les lundis, nous vous exposons la situation météo et les conditions d'enneigement des différents massifs pour que vous puissiez organiser au mieux vos sorties de la semaine. Nous faisons de même tous les jeudis, pour vous permettre de prévoir votre weekend.

Ces articles précisent et complètent les prévisions automatiques, station par station, massif par massif, de notre Météo Skipass bien connue.

Où en sommes-nous ?

Il aura suffi d'un élément déclencheur pour faire ouvrir les yeux au grand public sur l'enneigement très faible et indigne cette année sur certains secteurs : le transport de neige par hélicoptère dans les Pyrénées pour pallier au déficit d'enneigement. Il y a quelques semaines, ce sont les Vosges et certaines stations des Alpes qui avaient recours au transport de neige par camion pour augmenter et densifier la couche de neige, là où il en manque (la station de Montclar avait aussi lancé une polémique médiatique fin décembre en ayant recours à un hélicoptère)

Nous ne nous éterniserons pas sur ces pratiques, ce n'est pas notre rôle et chacun se fera son propre avis. En tout cas, l'ampleur est telle que même le syndicat des Domaines Skiables de France a dû communiquer sur cette "pratique". 

Prise de conscience

Ces "polémiques" auront eu notamment un impact : tout le monde se rend désormais bien compte que nous vivons actuellement un hiver très mauvais en basse-montagne, voire en moyenne-montagne, et des pistes continuent de fermer de semaines en semaines dans certains secteurs. La cause est toujours la même. Une douceur exceptionnelle, elle s'accentue même depuis le début du mois de février où l'écart à la moyenne est particulièrement marqué (carte de gauche). De fait cet hiver, qui se termine dans 15 jours pour les études climatiques, est en train de prendre la première place au rang des hivers les plus doux derrière l'hiver 2015/2016 comme le graphique de droite en témoigne. 

Situation hétérogène

Dès lors l'enneigement est désormais, n'ayons pas peur des mots :
- Catastrophique car nul ou pratiquement nul en-dessous de, 1500/1800 mètres sur les Pyrénées, 1400/1700 mètres en fonction des versants sur le Massif-central, 1200/1400 mètres sur le Jura et les Vosges, 1100/1700 mètres en fonction du versant dans les Alpes du Nord et 1200/1800 mètres en fonction des versants dans les Alpes du Sud. Nous parlons bien ici d'enneigement naturel et la neige de culture permet parfois la pratique du ski malgré la verdure présente autour des pistes.
- Tout juste correct plus haut, mais souvent suffisant à la pratique du ski grâce au travail des services des pistes et dameurs.
- Convenable et largement suffisant à la pratique du ski au-dessus de 1500/1900 mètres en pentes Nord dans les Alpes du Nord (mais 1800/2200 mètres en pentes plein Sud), 1900/2200 mètres en pentes Nord dans les Alpes du Sud.

En effet, comme nous l'annoncions lors de notre article de jeudi, ces derniers jours ont encore été marqués par un pic de douceur (jusqu'à +20/+22 degrés en vallées pyrénéennes et +18 degrés à 1000 mètres dans les Alpes) mais le temps est resté globalement sec. Ainsi, si le manteau a bien souffert en pentes Sud, il ne bouge pas trop en pentes Nord en altitude malgré des températures largement positives comme les nivoses ci-dessous en témoigne :

Le regel nocturne, du manteau, est tout de même plus superficiel depuis la nuit dernière (même en haute-montagne) en lien avec les passages nuageux qui reviennent annonçant une petite perturbation. 

L'évolution : un peu de neige puis de la "fraîcheur"

Une perturbation s'étire en effet de l'Aquitaine aux Vosges en cette fin de matinée. Elle va continuer à se décaler vers l'Est d'ici la nuit prochaine apportant des chutes de neige sur certains massifs. A l'arrière, la masse d'air se rafraîchira sensiblement. On perdra parfois 10 à 15 degrés en altitude entre hier et demain mardi. Mais on partait de tellement haut que l'on retrouvera en fait simplement des températures de saison...

Neige fraîche ce lundi :

La perturbation a donc déjà gagné les Vosges où elle s'évacuera en cours d'après-midi pour laisser place à de courtes averses localisées qui perdureront mardi. Les flocons ne remplaceront la pluie sur ce massif qu'en toute fin de perturbation et sous les petites averses. Ainsi, on relèvera 5 centimètres de neige mardi sur les plus hauts-sommets et de simples traces à partir de 800/1000 mètres et jusqu'à 1200 mètres.
Il en sera de même pour le Jura voisin où, altitude aidant, on pourra relever très localement 10 cm de neige au-dessus de 1600 mètres.

Les Alpes du Nord seront un peu mieux servies, une nouvelle fois plutôt sur les secteurs de haute-montagne. Sous 1400/1600 mètres, la nouvelle couche de neige attendue (5 à 10 centimètres grand maximum) suffira simplement à compenser la fonte induite par la douceur et les passages nuageux puis la pluie en début de passage perturbé.
La perturbation arrive cette après-midi. Elle touche rapidement les Préalpes puis se décalent vers les massifs intérieurs et les zones frontalières de l'Italie en toute fin de journée et soirée où elle perdra sensiblement en intensité. Des averses, vite rares et éparses, prendront le relais après 22h/23h. Il neigera ainsi au-dessus de 2000/2200 mètres en début de perturbation puis 1600/1800 mètres sous l'essentiel des précipitations et 1200/1400 mètres sous les dernières petites giboulées. On attend ainsi d'ici mardi :
- Au-dessus de 2300 mètres : 20 à 30 cm de neige en Haute-Savoie et Beaufortain, autour de 15 centimètres ailleurs voire 10 centimètres en Haute-Maurienne.
- Vers 1700/1900 mètres : 10 à 15 cm de neige en Haute-Savoie et Beaufortain, autour de 5-10 centimètres ailleurs.
- Et donc un simple saupoudrage sur la tranche 1200/1600 mètres voire 5 centimètres localement sur le Nord de la Savoie et la Haute-Savoie.

Les Alpes du Sud se retrouveront en position d'abri et ne récolteront que de simples traces en soirée sur l'Ouest des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence au-dessus de 1500/1700 mètres. Le Massif-Central pourra récolter 5 centimètres côté Cantal et chaîne des Puys sous les averses à partir de cette après-midi au-dessus de 1400 puis 1200 mètres. Et les Pyrénées verront quelques flocons dès 1200/1400 mètres progressivement en fin de journée mais avec là-aussi guère plus de 5 centimètres de neige plus haut.

Aussi fou que cela puisse paraître, un temps de saison va se maintenir mardi et mercredi. Ainsi ; le soleil devrait prédominer mardi sur les Alpes et les Pyrénées (pas mal de résidus nuageux côté Massif-Central et Vosges/Jura) puis un nouvelle dégradation de faible intensité est attendue sur une bonne partie du Nord-Est du pays mardi comme la carte de droite ci-dessus en atteste. 
La carte de gauche elle témoigne donc d'une masse d'air tout à fait classique pour la période avec un isotherme 0°C (altitude où le zéro degré est atteint) voisin des 1000 à 1500 mètres sur le pays.

Ainsi, il devrait neiger durant une bonne partie de la journée (mais faiblement) sur le Jura, les Vosges et les Alpes du Nord. Et cette fois dès 800/1000 mètres voire 1200/1300 mètres progressivement durant la totalité de l'épisode ... quel exploit !
Mais les quantités s'annoncent très modestes, on peut en effet s'attendre à :
- 10 à 15 cm de neige sur les hauteurs des Vosges, du Jura et au-dessus de 1400 mètres en Haute-Savoie.
- 5 à 10 cm de neige vers 1000/1200 mètres en Jura, Vosges et Haute-Savoie ainsi qu'au-dessus de 1400 mètres sur le Nord de la Savoie.
- 2 à 5 centimètres de neige dès 1100/1300 mètres en Isère, centre de la Savoie.

Bref, c'est pas avec ça que l'on va sauver les meubles mais cela suffira à rendre l'ambiance un peu plus hivernale. 

Alors, des raisons d'être inquiets pour la suite ?

La fraîcheur ne va pas durer éternellement... 3 jours c'est déjà beaucoup ! Ainsi, un redoux est envisagé dès jeudi après-midi. Vous pourrez en profiter partout puisque le soleil fera également son retour pour cette journée. 
Au niveau du manteau neigeux, il devrait globalement être partout au même niveau en fin de semaine que ce que l'on mesure actuellement :
- Le pic de douceur sera passé ce soir, et la fonte deviendra bien plus limitée avec les températures plus conformes ces trois prochains jours.
- La légère fonte apportée par le redoux de jeudi fera juste fondre la petite couche de neige fraîche (là où elle est tombée) en pentes ensoleillées en-dessous de 1600/1800 mètres.

- Le manteau devrait même être un peu plus épais au-dessus de 2100/2300 mètres dans les Alpes du Nord grâce au deux, modestes, offensives neigeuses de cette après-midi/soirée et de Mercredi.

Ensuite, la carte ci-dessus témoigne d'une poussée anticyclonique (valeurs autour de 1030/1035 hectopascals) plus franche et durable pour le weekend. Le grand beau temps ensoleillé sera donc de la partie... Si vous souhaitez en profiter. Le mercure retrouvera à nouveau durablement des valeurs supérieures aux moyennes de saison, et les conditions de ski seront encore une fois dignes d'un mois de mars/avril (neige de printemps)

Dans ce contexte, sans redoux très pluvieux et humides, la différence d'enneigement devrait alors sensiblement s'accentuer entre les pentes Sud ensoleillées (où la fonte sera marquée) et les pentes plein Nord où la fonte sera plus limitée. 
Bref, aucune inquiétude à avoir pour les grandes stations alpines d'altitude et celles présentant une orientation favorable (domaines avec beaucoup de pistes qui regardent vers le Nord)

Plus bas, en basse-montagne, et sur les pentes Sud parfois jusqu'à 1800/2000 mètres nous craignons que les difficultés ne s'accentuent avec le soleil de fin-février dès le weekend prochain. En tout cas, aucune amélioration n'est en vue pour les conditions d'enneigement. Et, à présent, hormis une offensive neigeuse marquée (plus de 50 centimètres) suivie d'un épisode de froid intense tardif : nous pouvons dire que la saison est pliée en basse-montagne. Les sols se réchauffent en effet très vite maintenant et la moindre chute peu conséquente (moins de 20 centimètres) devrait fondre assez rapidement... Surtout si l'on garde cette tendance très douce !

Un hiver, d'ores et déjà, à oublier pour beaucoup... Mais gardons espoir : sait-on jamais ! Le ski restera possible en haute-montagne jusqu'au mois d'avril sans problème (au vu de l'humidité de l'automne et du début d'hiver), nous continuerons donc à vous informer deux fois par semaine même si certains sont déjà passés en mode printemps...

Bonne glisse et à jeudi donc !

9 commentaires

Louis Giannotta
Statut : Confirmé
inscrit le 30/01/13
Je n'ai jamais vu un Hiver dans le Haut-Doubs comme ça en 10 ans (avant je m'en rappelle pas trop jeune). On parle de cycles, etc etc... moi ça m'inquiète, ça m'attriste. Il faudrait donc faire de la route, pour aller dans les Alpes et trouver de la neige... On marche sur la tête. J'ai peur pour le futur, et skier sur de la neige artificielle n'a pas la même saveur. Merci des articles, toujours bien écrits !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

le fab
Statut : Expert
inscrit le 26/11/99
Matos : 9 avis
Louis Giannotta
Statut : Confirmé
inscrit le 30/01/13
Et oui des fois il faut chercher à comprendre plutôt que de crier au scandale tout de suite. C'est de la survie. Mais malgré des justifications qui se comprennent, on frôle l’absurdité !
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Kojak Anthony Hamann
Statut : Gourou
inscrit le 13/06/17
Stations : 2 avisMatos : 102 avis
Le mois de février de l’année dernière était déjà trop doux... cette année est particulièrement mauvaise en moyenne et basses altitudes... comment peut il encore y avoir des climato-sceptiques!? Et la France est toujours aussi peu réactive en terme d’écologie... c’est triste et ça fait peur...
Ifly
Statut : Gourou
inscrit le 10/12/19
Totalement d’accord avec toi.. j’ai une petite station vers chez moi (les estables) et c’est la première année que je ne la vois pas ouverte... espérons qu’il se mette à neiger en fin de saison pour qu’ils puissent ouvrir un peu car les petites stations comme celle là souffrent
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Jk semper76

inscrit le 24/03/19
Bon bah voilà les Carottes son cuite :(
Merci pour l'article c'est Top ;)
Je vais préparer mon fart +20° !
Peace ^^
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Kojak Anthony Hamann
Statut : Gourou
inscrit le 13/06/17
Stations : 2 avisMatos : 102 avis
Espérons que malgré les jours qui s’allongent, le mois de mars nous réserve de belles chutes de neige
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.