Skipass (en peaux de phoque) en Valais : la totale
2000*1045px

Skipass (en peaux de phoque) en Valais : la totale

Une semaine de ski en Valais versant freerando, un skipasseur invité, un skieur « pro » ! Suivez nos aventures en Suisse toute la semaine sur Skipass ! C'est parti !
Texte Maxime Petre
Photos Guillaume Lahure
Vidéo Florian Pivot
Une semaine de ski en Valais versant freerando, un skipasseur invité, un skieur « pro » ! Suivez nos aventures en Suisse toute la semaine sur Skipass ! C'est parti !
Texte Maxime Petre
Photos Guillaume Lahure
Vidéo Florian Pivot

Le Valais est un retour aux sources, pas celle du Rhône, mais du lieu originel par excellence. Originel car c’est en Valais que ce format skipass itinérant en Suisse a démarré il y a trois ans, originel aussi car on sort des sentiers battus pour partir à la découverte de deux vallées de haute montagne à l'authenticité culturelle originale et vivante.

Ajoutez des photos (2020px)

Le Valais, deux vallées et du ski de rando

Cette année, c’est donc à la découverte du Val d’Hérens et du Lötschental que nous vous emmenons pour un triptyque authentique – naturel – convivial.

Nos aventures blanches commencent sur les hauteurs de Sion en direction d’Arolla pour aller buter aux pieds des majestueux Mont Collon et Mont Blanc de Cheilon : une vallée attachante parsemée de hameaux accrochés aux pentes abruptes. Le front de neige d’Arolla sera notre terrain de jeu freerando pour deux jours à flirter avec les itinéraires de la haute route Valaisanne.

Ajoutez des photos (2020px)

Notre itinérance se poursuit ensuite dans le Lötschental au pied du Bietschhorn « le roi du Valais », impressionnante montagne pyramidale. Plus grande vallée latérale du versant nord du canton du Valais, le Lötschental égrène sur 30 kilomètres un chapelet de villages pittoresques. Le téléphérique Wiler-Lauchernalp sera notre ascenseur vers le bonheur à la découverte du magnifique versant de la Lauchernalp et son relief incisé.

Ajoutez des photos (2020px)

Le trip 100% ski de rando… éteignons tout de suite la flammèche qui n'a pas de raison d'être : oui, nous avons pris des remontées mécaniques. Si le souhait initial était de tout faire à la seule force des peaux de phoques, reconnaissons que l'aide des remontées mécaniques, si elle n'a pas été sollicitée, a été grandement appréciée. Cherchez la nuance ! Arolla et le Lötschental sont des camps de base extraordinaires et sans pareil pour le ski de randonnée mais il faut bien reconnaître que le téléski est un appareil particulièrement bien inventé pour avaler du dénivelé et aller plus loin dans l’exploration.

Ajoutez des photos (2020px)

Les conditions de neige durant notre séjour 

Organiser un voyage peut être un moment de plaisir comme une (grosse) source de stress notamment quand l’objectif repose sur la production de contenus photo et vidéo. Si « Valais/Wallis Promotion » nous avait ciselé une organisation dans ses moindres détails, la météo nous a passablement mis en tension la semaine précédent notre visite et fait passer par tous les stades euphorisiaques.

On épluche les derniers bulletins : « Le calme revient enfin sur nos massifs après les intenses chutes de neige de ces dernières heures. Le week-end s’annonce même printanier avec des températures en très nette hausse ».

La méthode Coué s’impose alors en force pour combattre l'angoisse des jours précédents :

- « grosse chute de neige et coup de chalumeau, je ne sais pas s’il faut en rire ou en pleurer !

- la météo me semble un peu moins catastrophique, gros redoux ce week-end mais le début de semaine ne sera pas trop horrible coté températures…

- il semblerait finalement que les températures restent plutôt fraîches en début de semaine ».

Finalement, pas de perturbation si ce n’est cérébrale. La neige fraîche est restée fraîche et le soleil ne nous a pas quitté de la semaine. « Happenstance » comme disent les anglophones.

Ajoutez des photos (2020px)

Laurent, notre invité 

Si depuis deux ans, nous avons joué la carte du binôme avec successivement Marie et Paul, et Gaëlle et Anne-Marie, il n’y avait qu’une place cette année dans le bus skipass. Le principe de sélection était simple : pratiquer la montagne et le ski de randonnée, développer une vraie passion pour la photo.
Ajoutez des photos (2020px)


C’est Laurent (aka Laurent13) qui a décroché la timbale avec un curriculum vitae et une lettre de motivation respectant à la lettre les critères fondamentaux de notre sélection au-delà de son assiduité à skipass (17 ans de présence sur nos forums !) :

- pratiquant le ski de randonnée depuis 2001 à bourlinguer entre les Alpes et son Auvergne d’attache ;

- un tableau de chasse pour le moins impressionnant : le tour de la Meije, le tour du râteau via les Enfetchores, Pic de Neige Cordier, les Agneaux via la calotte, un raid à ski de 4 jours autour du Mont Rose (n’en jetez plus)…

- une bibliothèque 500px particulièrement riche de voyages et de belles sorties dans les massifs des Aravis, du Chablais et du Faucigny, ses terrains de jeu préférés…

Laurent, c’est le gars qui nous attend le jour J en bas de chez lui avec deux bouteilles de bière à la main. Un vrai passeport d’universalité et un premier contact sympathique. Jovial, esthète, curieux, il s’est fondu dans le groupe avec intérêt : « Le trajet entre Thonon et Arolla m’a permis de me mettre à l’aise avec le groupe. On était tous là pour profiter à fond de la montagne ».

Ajoutez des photos (2020px)

Starring Jérémy Prévost 

Jérémy a fait une entorse à ses habitudes et racines Méribelloises. Méribel, « mirare bellum », « le point d’où la vue est belle». Mais pour nous, il a bien voulu relever la gageure de se laisser emporter pour d’autres sommets et perspectives.

Jérémy a touché le graal en 2011 avec une seconde place à l’Xtreme de Verbier et un podium final sur le Freeride World Tour. « Big time » comme la bande son qui accompagne son run engagé dans le vertical Bec des Rosses. Aujourd’hui, il mène différents projets en altitude comme sa web série welc[h]ome qui magnifie de petits moments de bonheur et entre potes sur les skis ou en VTT.

Jérémy aime raconter, regarder, s’enthousiasmer, découvrir. Un vrai épicurien de la neige avec qui l’on a partagé de bons moments d’échange. Simplicité, émotion et beaucoup de plaisir à le regarder skier.

« Ce que j'aime dans le ski touring, c'est l’évasion, l’aventure, la nature sauvage et les petits coins préservés ». Nous avions tous les ingrédients pour le combler.

Ajoutez des photos (2020px)

Le backoffice

Une équipe toute neuve a endossé le rôle de studio glissant pour ce troisième opus de « skipass en Suisse ». Florian Pivot, réalisateur indépendant chez Altiscope Films, nous a rejoint à la prise d’image et au montage. Gros avantage, il avait travaillé pendant de nombreuses années pour Méribel Tourisme et réalisé quelques welc[h]ome 100% vallée des Allues aux côtés de Jérémy. Une complicité bien utile pour suivre le skieur à la trace.

Pour figer le mouvement en action, capter des émotions, croquer des cabanes en bois, nous avons retenu la candidature interne de Guillaume Lahure, fondateur de skipass.com. Une équipe technique plus robuste que le drone de Florian qui a malheureusement rendu l’âme au deuxième jour de notre trip.

Et enfin n'oublions pas celui qui par modestie s'était oublié dans ce texte qu'il a rédigé : Maxime Petre, auteur maximus de tous ces beaux articles.


Ajoutez des photos (2020px)

Les partenaires 

Sans partenaires, pas de voyage ! Nous les remercions de nous permettre de rendre possible cette aventure avec l'accent suisse :

Suisse Tourisme, Valais/Wallis Promotion, Mammut, Victorinox.

Ajoutez des photos (2020px)

Remerciements / Tànke / Danke 

Nous souhaitons remercier notre invité Laurent pour son engouement, l'équipe « image et son » Florian Pivot et Guillaume Lahure, François, notre guide pour nous avoir permis de côtoyer ces belles montagnes en toute sécurité et Jérémy Prévost pour sa bonne humeur et sa simplicité.

Nous remercions également :

- Sandra et Letizia de Suisse Tourisme, Émilie de Valais/Wallis Promotion pour leur soutien logistique sans faille ;

- nos hébergeurs : Peter Weatherhill du Grand Hôtel & Kurhaus à Arolla, les sœurs Marie-Madlen Rieder-Hasler et Brigitte Lehner-Hasler de l’hôtel Breithorn à Blatten / Lötschental ;

- nos guides touristiques Sarah Pralong à Evolène et Lukas Kalbermatten-Ritler de l’hôtel Edelweiss à Blatten / Lötschental ;

- les offices de tourisme : Florian Pannatier de Val d’Hérens Tourisme et Adrian Schnyder de Lötschental Marketing ;

- Heinrich et Ruth Rieder du musée Zur Blaue Stube de Wiler.

Ce dossier est une production Skipass réalisée avec le soutien de Suisse Tourisme et Valais/Wallis Promotion.

Ajoutez des photos (2020px)

4 commentaires

le roy
Statut : Expert
inscrit le 29/03/00
Stations : 1 avisMatos : 5 avis
Arrêtez d'en jeter, ça ne va pas du tout...
Premièrement on est au boulot nous, au moment où vous publiez ça, donc les articles détaillés on a pas le temps de les lire ;)
Et deuxièmement c'est complètement raté comme promo... on a aucune envie d'aller là bas maintenant... parce qu'on se dit qu'on a aucune chance d'avoir les mêmes conditions que celles que vous avez eu et qu'on sera forcément déçu !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

laurent13
Statut : Confirmé
inscrit le 21/09/02
Super souvenir et magnifique photos, textes et vidéo bravo à toute l'équipe Florian, Guillaume Jeremy, François on a eu des tops conditions quand même!!. Suis retourné en Suisse a Pâques soit moins d'un mois après coté Oberland bour faire le Balmhorn par la voie normale (on voyait bien la face sud le dernier jour). Laurent
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.