bzh_rideur
bzh_rideur
bzh_rideur

inscrit le 30/01/07
7 messages
Matos : 1 avis
Bonjour a tous et mes condoléances a la famille, un décès quel qu'il soit est toujours une mauvaise nouvelle et de plus sur un domaine skiable en interpelle plus d'un (skipasseur). je ne connai pas du tout la station de la bresse mais après lecture des différents commentaires et articles jen tire une petite conclusion. c'est vrai qu'une compression doit etre balisée plus ou moins selon l'ampleur de celle-ci après et toujours après il faut desfois qu'il se passe un accident mortel pour que celle ci soit pris en compte malheureusement. ensuite on ne le repetera jamais encore assez mais le port du casque est VITAL pour son usager il sauve de nombreuses vies et limite les traumatismes!!!! Et je voudrai rajouter que le skieur doit etre maitre de sa vitesse et de ses skis et son comportement! la vitesse n'est pas signe de maitrise! tout ca pour dire que ces 3 facteurs, le non balisage, le non port du casque et la vitesse aggrave le nombre d'accident mortel! voila après niveau secourisme je pense que les secourites ont fait leur boulots arrivée sur les lieux en 5 minutes! après le médecin arrive 1 h après ca fait beaucoup! voila jespère que la station de la bresse prendra des mesures radicales pour supprimer cette compression ( terrassement, balisage ou autre pour éviter de futurs accidents! allé tchao
gogol69
gogol69
gogol69
Statut : Confirmé
inscrit le 08/04/07
9187 messages
Matos : 2 avis
C'est un peu gros de taper sur le nocturne comme ça. A ce moment la on peut trouver n'importe quelle excuse.
Carres pas assez affutées, fart de mauvaise qualité, présence de neige de culture. Ca peut aller loin comme ça.

Comme toujours on veut absolument trouver un coupable, c'est naturel et typiquement français.
Mais ici on est pas la pour ça. C'est triste mais c'est comme ça.
Zekotch
Zekotch
Zekotch

inscrit le 29/12/11
3 messages
Psycho je ne pense pas qu'interdire le ski de nuit soit le sujet du forum ni la solution aux accidents... Après si tu veux mon avis tes arguments ne tiennent pas la route... Ski de nuit = personne sur les pistes donc risque de colision très réduit, de plus il y a toujours moins de brume la nuit donc visibilité souvent meilleure, enfin pour l'argument alcool je ne vois pas pourquoi tu boirais plus après 17H qu'après midi ?!?
krispof.1979
krispof.1979
krispof.1979

inscrit le 23/03/06
763 messages
S.V.P , faites comme tous les jours , soyez prudent ;) , Sortez couvert ^^ Protégez-Vous ..
C 'est clair , en ski ou en snow ... avec un casque t'as l'aire d'un gros neu neu !! ou pas ...
MEEEEEERRRRRRDDDDDDDD !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

je ne connais même pas la personne est partie ..
Mais ces choses-la ne devrais jamais arriver !
!!!
Mhooon
Mhooon
Mhooon
Statut : Confirmé
inscrit le 29/08/10
3892 messages
Et si ce malheureux skieur avait heurté un arbre, vous auriez exigé la coupe de ces derniers?
Je suis désolé à double titre: En raison du décès du skieur, mais également en raison des réactions, compréhensibles, mais émotivement sécuritaires.
Quand je monte sur mes skis, je me considère comme seul responsable de ce qui peut m'arriver, et je signale que les "compressions" dans les Vosges sont le plus souvent des routes utiles en été.
Fabrice88
Fabrice88
Fabrice88

inscrit le 31/12/11
2 messages
Bonjour,

Je me suis inscrit sur ce forum afin de présenter toutes mes condoléances au père de Robin, à sa famille et à ses amis, et pour produire mon témoignage. Comme tout le monde, je suis très choqué par ce qui est arrivé.

Originaire de La Bresse mais résidant à Strasbourg, je skie à La Bresse depuis plus de trente ans, et j'étais présent à la nocturne de ce lundi soir tragique. Je précise que je n'ai pas été témoin de l'accident, car je suis reparti vers 19h30.

Plusieurs fois, je suis passé sur cette compression de la piste Gaby Curien. Il y avait effectivement une forte compression à la fin du premier mur, à hauteur du chemin d'accès à la piste noire. Je l'ai ressentie nettement lors d'un de mes passages, à la lisière de la forêt, à gauche dans le sens de la descente.

Toutefois, il ne m'a pas semblé que la compression en question était plus accentuée ou plus dangereuse que les nombreux autres accidents de terrain du même genre que l'on retrouve un peu partout sur le domaine de La Bresse, et plus généralement sur tous les domaines skiables de France. Route des crêtes, chemin de Blanchemer, de Schmargult, de la Vacherie, du Tour d'Artimont, etc. créent des dizaines de configurations du même genre. J'en ai personnellement dénombré 25, pour 32 pistes. Il m'apparaît donc impossible pour le service des pistes de les signaler toutes, étant entendu que si l'on prend en compte les autres accidents de terrain (ruptures de pentes, zones non enneigées, rochers, obstacles divers, etc.), ce serait vite des dizaines, voire peut-être des centaines de panneaux de signalisation qu'il faudrait disposer sur le domaine.

En revanche, ce qui a du jouer une grande importance dans ce drame, c'est le faible niveau de l'enneigement (entre 30 et 50 cm), qui n'a pas permis de combler parfaitement les irrégularités de terrain.

De plus, le damage fréquent de la piste, s'il contribue à la sécuriser pour les skieur moyens en arasant les bosses, a aussi comme conséquence qu'il permet de prendre beaucoup plus de vitesse, très rapidement.

Et là, je pense qu'il faudrait sans doute produire beaucoup plus de mises en garde aux skieurs, notamment en début de saison, et ce d'autant plus que depuis quelques années, le public de La Bresse n'est plus le même : de moins en moins de "locaux" avertis des dangers, et de plus en plus de citadins, moins informés.

Le damage a tendance à durcir la neige. Le casque, presque inutile il y a vingt ans quand les pistes étaient moins préparées, est devenu presque indispensable. Il faudrait le dire plus souvent.

Le vrai problème dans cette tragédie, selon moi, tient plutôt à la lenteur de l'acheminement des secours. Depuis quelques années, les moyens de secours d'urgence ont été considérablement éloignés des stations, dans les Vosges, comme dans tous les autres massifs.

L'hélicoptère du PGM de Xonrupt n'est plus systématiquement médicalisé, les urgences de l'hôpital de Gérardmer ont été fermées, tout comme la brigade de gendarmerie de la Bresse, etc. Du coup, il faut faire 30 km par la route pour espérer trouver une équipe d'urgentistes disponible ! En cas d'accident grave, cela signifie effectivement entre 30 mn et 1 heure avant qu'une équipe arrive sur zone. Ça, c'est scandaleux, et très très dangereux !

Pour ce qui est des pompiers, il y a de moins en moins de volontaires, alors que les interventions explosent, ce qui ne facilite pas leur disponibilité. Dans un récent bulletin d'informations municipales, les pompiers de La Bresse se sont plaint de cette situation dangereuse. Y avait-il encore une équipe de pompiers de garde ce soir-là, ou la garde avait-elle été confiée aux pompiers du Syndicat ?

Personnellement, je suis scandalisé à l'idée de me dire que si j'avais un accident grave sur les pistes, je devrais attendre 30 mn à 1 heure avant d'être secouru. Je pense que la mort de Robin pourrait au moins amener les autorités préfectorales à réfléchir là-dessus. Plus qu'aux équipes de secours elles-mêmes, c'est aux organisateurs des secours qu'il faudrait peut-être demander des comptes. C'est scandaleux.

Tout ça, bien sûr, n'est que mon avis personnel, et il faudra attendre les conclusions de l'enquête de la gendarmerie pour y voir plus clair.

Toutes mes condoléances à la famille et aux amis, encore une fois.
ayrton
ayrton
ayrton
Statut : Confirmé
inscrit le 09/02/11
1095 messages
Stations : 1 avis
Toutes mes condoléances a la famille .

Mais ne profitons pas de ce drame pour faire du "politiquement correct".

Le ski , comme le VTT , est un sport a risque . Tous les ans il y a des morts et tout le monde en est bien conscient .
Que l'on discute pour savoir si le casque lui aurait sauvé la vie , du délai des secours OK mais stop aux obligations ou aux interdits .

Interdir le ski la nuit et pourquoi ?
Rendre le port du casque obligatoire ? N'importe quoi .


Une copain s'est tué il y a 2 ans en faisant du VTT , mauvaise chute , pas très vite , nuque en flexion , fracture cervicale . Il était casqué et les secours sont arrivés très rapidement . Parfois le destin est cruel mais c'est le destin (sans vouloir faire de philo.)


Alors ne profitez pas de se drame pour aller dans le sens de la vis "sans aucun rique" . Ca n'existe pas .
Izoard
Izoard
Izoard

inscrit le 10/12/08
590 messages
Matos : 1 avis
Je suis assez d'accord avec tout ce qui vient d'être exprimé. Le risque est un invariant de la pratique physique et sportive. Cependant, une réflexion doit être posée sur la présence ou non d'un détachement médicalisé.

Comme je l'avais rappelé plus haut et comme certains l'ont fait également, les urgences de Gerardmer ont fermé il y a qq années. Le seul service d'urgence disponible est celui de Remiremont a 1h de route si ça roule bien.

Donc les responsable (politique, administratif...) ne pourraient-ils pas réfléchir au placement d'une antenne médicale lors des vacances scolaires au moins afin d'être plus réactif. Au vue de la densité et du type de skieurs au m2, il faudra peut etre (malheureusement) y réfléchir.
FastNico
FastNico
FastNico
Statut : Confirmé
inscrit le 16/04/08
11K messages
Matos : 5 avis
personnellement, les rares fois où je vais à la Bresse sont en aurore et en nocturne justement. Justement en raison de la densité délirante de monde au mètre carré la journée.

Au delà de la triste fatalité de ce terrible accident, il est certain qu'une station drainant tant de monde devrait certainement assurer, avec les services de l'état, un service de secours à la hauteur de la fréquentation de cette station. Connaissant certains pisteurs secouristes, je sais qu'ils interviennent vite mais dans les limites de leurs compétences.

Réfléchir pour s'améliorer est important surtout quand on accueille autant de monde, mais la fatalité reste la fatalité, et par nature, elle est cruelle

Mes condoléances les plus sincères à la famille en deuil.
Izoard
Izoard
Izoard

inscrit le 10/12/08
590 messages
Matos : 1 avis
Le pb dans un drame comme celui là c'est qu'on peut doubler le nombre de pisteurs, ça ne règlera pas le pb. De mémoire, ils sont 5 ou 6 sur la Bresse et sont visibles la plus part du temps et très disponibles.

Cependant, ils sont secouristes, apportent les premiers soins, mais après... Pas de médecins, pas d'outils de réa. L'hopital de remiremont n'a pas d'helico. Donc après le signalement des pisteurs, c'est 1h00 d'attente pour que l'ambulance arrive et c'est là à mon avis que se situe le pb...
didikiller
didikiller
didikiller

inscrit le 29/12/11
1 message
moi j'ai un reproche sur cette station le week-end de l'ouverture.

Il y avait que le cotée boulet et chitelet d'ouverte et a la frèmeture on devait revenir par la bourville, donc a 4h40 il commencais a faire nuit et ils ont laissé tous les canons a neige ouvert, visibilité quasiment nul avec la moitié des fillet de protection manquant.
C'etait très dangereux et désagréable si quelqu'un aurai fai un malaise sur la piste les motoneige aurais eu beaucoup de male a le remarquer... et les chute multiplier pour les non confirmé!

Alors moi je vous dis qu'il y a du lassé allé sur sécurité dans cette station.

j'ai voulu y aller le 25, et il y avait des voiture stationné sur le coté sur 2 km après la station.

Mes condoléances les plus sincères à la famille en deuil.
watsonw67
watsonw67
watsonw67

inscrit le 29/12/11
8 messages
Merci pour toutes vos infos. Je suis le papa de Robin et j'attends encore beaucoup plus de vous tous pour faire avancer les choses sur tous les points de sécurités non mis en place et la lenteur de l'organisation plus personne ne doit trébucher à cet endroit apparemment connu de nombreux skieurs déjà tombés à cet endroit. Pour un simple match de basket, on oblige le samu a être sur place avec un urgentiste décideur, et là pour des milliers de personnes, pas grand chose et peu de moyens.
On doit faire bouger les choses. Help
gogol69
gogol69
gogol69
Statut : Confirmé
inscrit le 08/04/07
9187 messages
Matos : 2 avis
Izoard (29 déc. 2011) disait:

Le pb dans un drame comme celui là c'est qu'on peut doubler le nombre de pisteurs, ça ne règlera pas le pb. De mémoire, ils sont 5 ou 6 sur la Bresse et sont visibles la plus part du temps et très disponibles.

Cependant, ils sont secouristes, apportent les premiers soins, mais après... Pas de médecins, pas d'outils de réa. L'hopital de remiremont n'a pas d'helico. Donc après le signalement des pisteurs, c'est 1h00 d'attente pour que l'ambulance arrive et c'est là à mon avis que se situe le pb...

C'est en effet un des problème majeur du massif.
Qui d'ailleurs avait déjà été soulevé dans le passé pour une autre affaire dont je ne me souviens plus.

Peu importe la station, elles sont toutes très éloignées des services d'urgences et surtout très à distance des équipes mobiles d'urgences. La Bresse n'est pas un cas isolé.
Le Markstein, Ventron, Le Ballon d'Alsace, Gérardmer...Toutes ces stations très fréquentées sont en retrait et parfois même difficiles d'accès en hiver.

Chose qui est également valable pour l'été. L'accès aux secours est limité bien que les crêtes soient ultra fréquentées par des pratiquants d'activités diverses. (VTT, Moto, Parapente et j'en passe)

J'en profite pour également adresser mes condoléances à la famille.
scream
scream
scream
Statut : Confirmé
inscrit le 04/04/00
12K messages
Matos : 7 avis
Quelques remarques apres avoir lu vos commentaires, et en voyant la station de loin apres l'avoir quasi quotidiennement pendant 20 années :
Ici, pour ce tragique fait-divers, il n'est pas vraiment question de surfréquentation de la station puisque ce drame c'est déroulé en nocturne. Mais c'est clair, que venir skier à la bresse, en journée, lors d'une grosse affluence, c'est une pure folie. Statistiquement le risque de se faire percuter est enorme .. On est plus tranquille derriere le hohneck et plus en securité dans le dago ;)

Pour le nombre de pisteurs, il y a une dizaine d'années quand je bossais là haut, ils etaient plus nombreux que 5 ou 6 durant
s les périodes d'affluences .. Aujourd'hui je pense qu'ils doivent être un peu plus nombreux.

Un medecin, à demeure, sur le site de belle-hutte ... uniquement les weeksend et les vacances. Pourqoi pas, surtout au vu des nouvelles residences construites. Pourquoi pas, mais c'est à mon avis difficile à mettre en oeuvre. Il faudrait un espece de mi-temps, ( il fait quoi le gars le reste du temps ? ) et de toute facon, je ne sais pas de quelle mesure il serait en mesure d'intervenir sur le domaine skiable s'il n'est pas 'urgentiste' ...
Ensuite l'helico est quand meme mobilisable assez rapidement, Mulhouse n'est pas si loin .. Dans les Pyrénées, il monte de Tarbes, pour couvrir toute la chaine centrale. Ca fait une bonne trotte ..
Par contre, il faut qu'il soit disponible .. et c'est là visiblement que ca pose un probleme :( ... surtout la nuit ..

Enfin, a propos du balisage des dangers, il est ridicule de vouloir baliser les mouvements de terrains. C'est au skieur d'anticiper sa trajectoire et sa vitesse et de s'adapter au relief. Ce qu'il faut baliser par contre, c'est l'obstacle qui n'ont rien à faire sur une piste mais qu'on ne peut pas enlever ( grosse plaque de glace vive, cailloux en cas de manque de neige, canons à neige ... ).
La compression fait partie de la piste, c'est aussi pour ca que les pistes vosgiennes sont si sympa à skier quand on se balance sur ces reliefs sympas.

Ici, il est semble que le destin et peut etre la vitesse soient les premieres causes de ce tragique accident .. mais on s'est tous pris des monstres boites en skiant un poil trop vite. Il faut en avoir conscience, ne pas oublier qu'on pratique un sport à risque et surtout rester concentrer lorsqu'on skie... tout le temps.
fatalroutard
fatalroutard
fatalroutard
Statut : Confirmé
inscrit le 10/09/10
1994 messages
Bonsoir,

Comme tout le monde, j'adresse mes condoléances à tous les proches de Robin.

Pour avoir skié une soirée à la Bresse sur la Gaby Curien il y'a 3 ans, je me rappelle avoir trouvé la piste dangereuse dès ma première descente après la tombée de la nuit (pauvre visibilité du relief, du verglas..) même si ça passait bien quand il faisait encore jour.
Je l'ai trouvée de + en + dangereuse au fur et à mesure de l'avancée de la soirée, lorsque j'étais de plus en plus tétanisé par le froid.. j'ai de moi-même réduit mon allure puis j'ai arrêté un peu plus tôt que prévu. J'ai constaté la même chose sur la Bleue de Blanchemer ouverte ce soir là également.

Je ne pense pas qu'interdire le ski nocturne (en particulier sur cette piste) soit une bonne solution, malgré tout je pense qu'il est souhaitable que les stations mettent un peu plus le paquet :
- 1) sur la prévention sur les aspects "sécurité" de cette pratique, que ça soit au niveau du matériel (casque..), de l'attention nécessaire comparé au ski en journée, et plus généralement de la fatigue qui s'accumule plus vite que d'habitude (avec pour résultat une perte d'attention et d'anticipation)
- 2) sur la signalisation de zones qui ne poseraient pas forcément de problèmes en journée (compressions, chemins de traverse, zone de verglas, de faible enneigement..) et éventuellement sur un nivellement des pistes fréquemment ouvertes la nuit (le Mur l'a bien été suite à l'arrivée du TSD6) afin de limiter les risques.

Après, quite à choquer certains, je trouve que les stations des Vosges (que j'adore par ailleurs) ont tendance à ouvrir "plus facilement" certaines pistes qui ont des conditions difficiles que dans leurs consoeurs alpines (je me limite à l'exemple du fort verglas suite à l'enneigement artificiel, comme à La Bresse, Frère Jo/Ventron ou Larcenaire).
Je constate simplement que le refus d'amputer une partie d'un domaine déjà assez réduit par sa taille, se fait souvent au détriment de la sécurité du skieur occasionnel ou non averti, et parfois même des skieurs avertis tout court...
watsonw67
watsonw67
watsonw67

inscrit le 29/12/11
8 messages
Merci Kennuy de prendre ma défense même si ce Xavier Arnould veut protéger son état. Pour mieux m'exprimer par rapport à lui, je mène cette action car j'ai promis à mon fils, couché dans son dernier lit, que je ferait tout mon possible pour qu'il n'y ai personne qui puisse le croiser sur son étoile en disant qu'il est aussi tombé dans la faille bien connue depuis des années de la rouge de Gaby curien. Je précise aussi pour être très clair qu'on ne déposera pas de plainte. Par contre, nous essayerons de faire tout pour ça n'arrive plus à cet endroit et peut être à d'autres.
Autrement dit, forcer le département, la Municipalité, la station à vite se remettre en question sur l'ensemble de l'organisation, et en particulier sur plusieurs sujets :
- Comment expliquer qu'un skieur arrive à passer 3 fois non loin de l'accident, donc environ 1/2h sans voir de secours sur place et que le journal annonce une arrivée dans les 5mn ?
- Pourquoi cet endroit si connu depuis des années n'est pas signalé ne serait-ce que par 2 piquets et un panneau danger ce qui devrait suffire pour prévenir?
- Pourquoi incrimine-t-on la vitesse alors que c'est pas vrai?
- Pourquoi n'y a-t-il pas d'urgentistes sur place alors que pour un simple match de basket proA à Strasbourg, il faut le Samu, alors qu'il y a beaucoup moins de sportifs sur le terrain?
- Pourquoi y a-t-il fallu attendre aussi longtemps pour décider d'appeler le Médecin qui doit venir du bout du monde?
- Qui est capable de prendre une décision sur place?
- Pourquoi une interdiction aux 2 amis de prévenir les parents?
- Pourquoi en téléphonant aux urgences, connaissant l'état d'inconscience, les jeunes se sont fait rejeter en justifiant une fracture au genou en cours et que c'est chacun son tour?
- Pourquoi l'alsacien est tétu et le vosgien plus fataliste
- Pourquoi les pistes sont blindées en journée sans limite de ventes de forfaits. Celui qui va au camping en Corse sait très bien qu'après le dernier emplacement autorisé, c'est affiché complet. Alors que là, on a le droit de payer le même prix pour skier toute la journée à 10cm de gens qu'on connait pas?
Comme qqun le disait plus haut, si on veut jouer les grands, pas de problème, mais on y met les moyens nécessaires en place. En gros, de tout l'or blanc récupéré, il y a de l'investissement à faire et surtout se remettre en question bien plus sérieusement et ne pas vivre sur les mêmes acquis pendant des décennies.
Avis aux décideurs : Montrez que vous en avez, réunissez-vous, lâchez de l'argent quand c'est important pour la sécurité, faites un vrai point des zones à risques, évaluez les sérieusement, remettez en cause votre système d'intervention, FAITES-LE et surtout UN VRAI SUIVI dans la continuité.
Tout ça pour qu'on puisse dire : OUI, à La Bresse, ils se sont vraiment pris en main et ils ont mis des choses en place de manière sérieuse et suivie.
Merci d'avoir lu ma colère
Javotte
Javotte
Javotte

inscrit le 21/11/06
16K messages
Stations : 2 avisMatos : 7 avis
Je trouve votre colère bien maîtrisée pour quelqu'un à qui Il arrive la pire chose.
J'espere que votre démarche fera avancer les choses et qu'il n'arrivera pas un nouvelle accident à cette endroit.
Bon courage à vous et votre famille dans cette épreuve que je n'ose imaginer.
watsonw67
watsonw67
watsonw67

inscrit le 29/12/11
8 messages
Javotte (30 déc. 2011) disait:

Je trouve votre colère bien maîtrisée pour quelqu'un à qui Il arrive la pire chose.
J'espere que votre démarche fera avancer les choses et qu'il n'arrivera pas un nouvelle accident à cette endroit.
Bon courage à vous et votre famille dans cette épreuve que je n'ose imaginer.


Merci pour votre soutien. C'est vous tous qui m'aidez à moins pleurer. Aujourd'hui, grosse épreuve à passer...
jeankiski
jeankiski
jeankiski
Statut : Confirmé
inscrit le 24/03/05
9300 messages
c'est terrible, bon courage
faceplant
faceplant
faceplant

inscrit le 27/10/11
254 messages
Javotte (30 déc. 2011) disait:

Je trouve votre colère bien maîtrisée pour quelqu'un à qui Il arrive la pire chose.
J'espere que votre démarche fera avancer les choses et qu'il n'arrivera pas un nouvelle accident à cette endroit.
Bon courage à vous et votre famille dans cette épreuve que je n'ose imaginer.


+1
Bon courage à vous.
Izoard
Izoard
Izoard

inscrit le 10/12/08
590 messages
Matos : 1 avis
watsonw67 (30 déc. 2011) disait:

[quote=Javotte (30 déc. 2011)]
Je trouve votre colère bien maîtrisée pour quelqu'un à qui Il arrive la pire chose.
J'espere que votre démarche fera avancer les choses et qu'il n'arrivera pas un nouvelle accident à cette endroit.
Bon courage à vous et votre famille dans cette épreuve que je n'ose imaginer.


Merci pour votre soutien. C'est vous tous qui m'aidez à moins pleurer. Aujourd'hui, grosse épreuve à passer...
[/quote

J'admire votre courage.

Cependant le fait de déposer plainte me paraitrait être plus efficace. Non pas pour chercher des responsables et les faire condamner, ça ne ferait malheureusement pas revenir votre fils, mais pour qu'un acte officiel établisse les faits et les dysfonctionnements.

Cet acte pourrait être la base d'un travail d'amélioration de l'organisation des secours lors des accidents graves comme cela fut le cas pour votre fils.

Sans cet acte de police, je ne sais pas si les responsables (locaux, de station, politique) daigneront écouter réellement et prendre les décisions nécessaires.

Courage pour ce combat.
ighor
ighor
ighor

inscrit le 14/12/11
2 messages
Javotte (30 déc 2011) disait:

Je trouve votre colère bien maîtrisée pour quelqu'un à qui Il arrive la pire chose.
J'espere que votre démarche fera avancer les choses et qu'il n'arrivera pas un nouvelle accident à cette endroit.
Bon courage à vous et votre famille dans cette épreuve que je n'ose imaginer.

+1
je suis comme tous ici de tout coeur avec vous dans cette terrible épreuve, bon courage à vous pour les combats justifiés qu'il vous reste à mener .
le montagnard
le montagnard
le montagnard

inscrit le 04/12/00
292 messages
tout d'abord condolences a la famille

apres avoir lu les differents post on a l'impession que tout le monde veut faire du ski dans des pistes "aseptisé" pour cela il faut aller a amneville

le plaisir de la montagne c'est aussi la diversité et savoir rester humble et ouvrir les yeux

deja que chaque reprofilage de pistes leur enleve toute leur ame
a la bresse il restera bientot plus que des pistes bleues (pour memoire la gaby a deja ete reprofilé il y a une 10ene d'année)

si mes propos on choqué je m'en excuse
Sandrine Arnoult
Sandrine Arnoult
Sandrine Arnoult

inscrit le 30/12/11
1 message
Bonsoir,
Je n'ose imaginer la peine qui accable la famille.
Ma famille et moi skions à la Bresse depuis bien longtemps, et c'est vrai que nous avons vu la station changée, y compris dans sa fréquentation.
C'est vrai et certain qu'il faudrait revoir les codes de sécurités.
Soyez sur du soutien de chacun dans ce drame qui vous frappe
Izoard
Izoard
Izoard

inscrit le 10/12/08
590 messages
Matos : 1 avis
le montagnard (30 déc 2011) disait:

tout d'abord condolences a la famille

apres avoir lu les differents post on a l'impession que tout le monde veut faire du ski dans des pistes "aseptisé" pour cela il faut aller a amneville

le plaisir de la montagne c'est aussi la diversité et savoir rester humble et ouvrir les yeux

deja que chaque reprofilage de pistes leur enleve toute leur ame
a la bresse il restera bientot plus que des pistes bleues (pour memoire la gaby a deja ete reprofilé il y a une 10ene d'année)

si mes propos on choqué je m'en excuse


Ca n'engage que moi, mais je suis très loin d'être pour des pistes aseptisées et je pense que tu te tompres un peu dans ton analyses. Les questions que soulèvent ce drame ce ne sont pas l'existence de pistes pouvant être dangereuses à lisser car même amneville peut etre dangereux (je reviens sur risque = invariant de toute pratique). Je skie vite dans le skidome, je me mets une boite et je termine dans le mur... Pourtant c'est une piste quasiment sans piège.

Pour moi, cela soulève (entre autre) 2 points :

1 - est-ce que la compression pouvait/devait etre signalée??? Mais là je n'ai pas de réponse, je connais par cœur la piste, je ne passe que très rarement par la gauche, généralement j’élargis la courbe pour passer à droite. Mais quid, si je ne connais pas...
2 - comment cela peut être possible qu'en période vacances, les premiers secours médicalisés (en dehors des pisteurs évidement) soient stationnés à 1h de route. Comment placer un médecin ou une équipe d'urgence à demeure lors de ces périodes. Possibilités, cout financier, local, relation avec les urgences de Remiremont et l'hélico (sachant que Remiremont n'a pas d'Hélico).


Courage.
sa4810
sa4810
sa4810

inscrit le 24/07/11
85 messages
Matos : 2 avis
Izoard (30 déc 2011) disait:

le montagnard (30 déc 2011) disait:

tout d'abord condolences a la famille

apres avoir lu les differents post on a l'impession que tout le monde veut faire du ski dans des pistes "aseptisé" pour cela il faut aller a amneville

le plaisir de la montagne c'est aussi la diversité et savoir rester humble et ouvrir les yeux

deja que chaque reprofilage de pistes leur enleve toute leur ame
a la bresse il restera bientot plus que des pistes bleues (pour memoire la gaby a deja ete reprofilé il y a une 10ene d'année)

si mes propos on choqué je m'en excuse


Ca n'engage que moi, mais je suis très loin d'être pour des pistes aseptisées et je pense que tu te tompres un peu dans ton analyses. Les questions que soulèvent ce drame ce ne sont pas l'existence de pistes pouvant être dangereuses à lisser car même amneville peut etre dangereux (je reviens sur risque = invariant de toute pratique). Je skie vite dans le skidome, je me mets une boite et je termine dans le mur... Pourtant c'est une piste quasiment sans piège.

Pour moi, cela soulève (entre autre) 2 points :

1 - est-ce que la compression pouvait/devait etre signalée??? Mais là je n'ai pas de réponse, je connais par cœur la piste, je ne passe que très rarement par la gauche, généralement j’élargis la courbe pour passer à droite. Mais quid, si je ne connais pas...
2 - comment cela peut être possible qu'en période vacances, les premiers secours médicalisés (en dehors des pisteurs évidement) soient stationnés à 1h de route. Comment placer un médecin ou une équipe d'urgence à demeure lors de ces périodes. Possibilités, cout financier, local, relation avec les urgences de Remiremont et l'hélico (sachant que Remiremont n'a pas d'Hélico).


Courage.


En lisant vos commentaires (plus ceux au-dessus) cela veut dire que le problème (si on peut parler de problème pour un tel drame) ne serait potentiellement réglé que seulement pendant les vacances soit 6 semaines par an. Donc si cette chute arrive mi-janvier, tant pis ???

Je sais que vous me direz que statistiquement le risque est plus grand en période de vacances. Mais une accident comme celui-ci peut arriver à tout le monde et à tout moment ! Il ne s'agit pas d'une collision ou d'une trajectoire coupée par un autre mais d'une chute. Je pense que cela peut arriver même au meilleur et même sur une piste déserte.
Izoard
Izoard
Izoard

inscrit le 10/12/08
590 messages
Matos : 1 avis
sa4810 (30 déc. 2011) disait:

Izoard (30 déc 2011) disait:

le montagnard (30 déc 2011) disait:

tout d'abord condolences a la famille

apres avoir lu les differents post on a l'impession que tout le monde veut faire du ski dans des pistes "aseptisé" pour cela il faut aller a amneville

le plaisir de la montagne c'est aussi la diversité et savoir rester humble et ouvrir les yeux

deja que chaque reprofilage de pistes leur enleve toute leur ame
a la bresse il restera bientot plus que des pistes bleues (pour memoire la gaby a deja ete reprofilé il y a une 10ene d'année)

si mes propos on choqué je m'en excuse


Ca n'engage que moi, mais je suis très loin d'être pour des pistes aseptisées et je pense que tu te tompres un peu dans ton analyses. Les questions que soulèvent ce drame ce ne sont pas l'existence de pistes pouvant être dangereuses à lisser car même amneville peut etre dangereux (je reviens sur risque = invariant de toute pratique). Je skie vite dans le skidome, je me mets une boite et je termine dans le mur... Pourtant c'est une piste quasiment sans piège.

Pour moi, cela soulève (entre autre) 2 points :

1 - est-ce que la compression pouvait/devait etre signalée??? Mais là je n'ai pas de réponse, je connais par cœur la piste, je ne passe que très rarement par la gauche, généralement j’élargis la courbe pour passer à droite. Mais quid, si je ne connais pas...
2 - comment cela peut être possible qu'en période vacances, les premiers secours médicalisés (en dehors des pisteurs évidement) soient stationnés à 1h de route. Comment placer un médecin ou une équipe d'urgence à demeure lors de ces périodes. Possibilités, cout financier, local, relation avec les urgences de Remiremont et l'hélico (sachant que Remiremont n'a pas d'Hélico).


Courage.


En lisant vos commentaires (plus ceux au-dessus) cela veut dire que le problème (si on peut parler de problème pour un tel drame) ne serait potentiellement réglé que seulement pendant les vacances soit 6 semaines par an. Donc si cette chute arrive mi-janvier, tant pis ???

Je sais que vous me direz que statistiquement le risque est plus grand en période de vacances. Mais une accident comme celui-ci peut arriver à tout le monde et à tout moment ! Il ne s'agit pas d'une collision ou d'une trajectoire coupée par un autre mais d'une chute. Je pense que cela peut arriver même au meilleur et même sur une piste déserte.


Le terme de problème peut être considéré comme totalement impropre, veuillez m'en excuser.

Je suis tout à fait d'accord que meme sur piste déserte ça peut arriver (risque = invariant). Je me suis déjà pris une tôle, tout seul au milieu de la gaby curien et il n'y avait personne. Cpt, en terme de probabilité, il est vrai qu'à la Bresse, un premier changement à opérer serait peut être la présente de 1er secours médicalisés lors des grosses affluences.

Après je renverse votre argument : comme les vacances ne portent que sur 6 semaines dans l'année et que cela peut arriver à n'importe qui à tout moment, on ne change rien on ne place personne. (je caricature exprès)

Aucune solution n'est idéale. Après on ne pourra jamais tout prévoir, j'en conviens tout à fait. On ne peut que limiter, informer, estimer. Donc quoi faire, comment faire????
le montagnard
le montagnard
le montagnard

inscrit le 04/12/00
292 messages
si on suis votre raisonnement c'est pas une equipe medicalisée qu'il faut a la bresse mais trois (le slalom , le brabant, lispach ) plus toutes les stations du massif

ca va fait du monde tout ca

a un moment il faut se rentre a l'evidence

soit on passe le forfait a 200€ la journée

soit on acepte le risque (et je parle pas du risque routier )

soit on reste cloitrée dans son appat
Bertrandu67
Bertrandu67
Bertrandu67
Statut : Confirmé
inscrit le 09/04/11
80 messages
Mes sincères condoléances à watsonw67 ainsi qu'à la famille et aux amis de Robin.

Voici une photo en nocturne de la compression en question et du mur le précédant, lors de l'hiver dernier :



Effectivement, il est très courant que cette piste soit gelée, et donc dangereuse. Cependant je n'ai jamais vu de compression signalée sur une piste ici ou ailleurs, je ne pense pas que cela encouragerait les gens à ralentir plus que leur propre analyse du relief. Je pense que la surabondance de panneaux entraine qu'on ne les prennent plus du tout en compte.
Cet accident est pour moi provoqué par la malchance, et le seul enseignement qu'on puisse en tirer, c'est qu'il faut toujours être conscient des risques et rester prudent en toute circonstance. Libre à chacun de porter un casque ou non, cela n'aurait pas forcément suffit, c'est malheureux mais c'est comme çà.

Une bien triste nouvelle qui nous rappelle que nous ne sommes pas invincibles.

Je partage par contre vos interrogations concernant l'organisation des secours dans les stations vosgiennes.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Bertrandu67, 31/12/2011 - 02:51
Erwann67
Erwann67
Erwann67

inscrit le 05/01/12
2 messages
Bonsoir a tous . Je suis un cousin de Robin et remercie tous le monde pour les messages de soutien adressé a la famille . Ça fait quelques jours que je m'intéresse a vos commentaires en général et ça fait du bien de voir qu'il y a des gens qui se posent les mêmes questions que moi . Je ne reviendrai pas sur les remarques moins agréable de certains , qui eux sont viseblement resté trop longtemps dans la montagne !!! Ayant fais 9 années de sapeur pompier volontaire dans mon village je sais très bien que les premiers secours ne sont jamais médicalisé , mais en revanche pour le cas de Robin j'ai du mal a comprendre les temps d'intervention et surtout le temps qu'il a fallut pour que le 1er médecin soit sur place . Je tiens également a préciser comme mon oncle l'a deja dit plus haut qu'il n'est pas question de faire le procès des intervenants de ce soir la mais plutôt de soulever un disfonctionnement dans l'organigramme des secours ainsi que de leurs gestion . Je pense que les autorités entre autre région , département , préfecture ainsi que la commune devraient revoir le sujet car hormis les touristes c toute la population des environs qui est concerné au quotidien . En se qui concerne cette fameuse compression sur la piste j'ai quand même relevé quelques témoignages qui s'accordent a dire oui a cet endroit il y a danger donc une fois de plus je ne comprend pas que ce soit pas signalé . Quand je ski dans les Alpes il m'arrive sur une même piste de voir 2,3,4 parfois 5 panneaux ou il y a marqué danger-ralentir-slow !!! Pourtant ça ne m'enlève aucun plaisir et ça ne dénature pas les pistes . Pour en finir j'aimerai rajouter que je ne cherche pas de coupable mais plutôt que j'aimerai que les choses s'améliorent et que le jour ou mon fils ( dont Robin était le parrain ) sera en âge de skier il le fera dans de bonnes condition de sécurité et avec des secours performant en cas de chute grave ou moins graves . Merci de nous aider a faire bouger les choses .
Alicejeglisse_67
Alicejeglisse_67
Alicejeglisse_67

inscrit le 07/07/08
4973 messages
En tout cas, ce qui est certain, c'est que nous tous lecteur de ce post, nous auront une autre vision des choses en redescendant cette piste, l'accident ne restera pas insensible à notre esprit...
ayrton
ayrton
ayrton
Statut : Confirmé
inscrit le 09/02/11
1095 messages
Stations : 1 avis
Bien sur que la station est "responsable" comme le sont toute ces stations qui transforment les murs en veritable autoroutes damés comme un billard . Il y a quelques années ces pistes étaient des champs de bosses et là impossible de prendre de la vitesse . Il me semble qu'il y avait bien moins d'accident en tout cas de gravité beaucoup moins importante.
Maintenant il suffit de voir comment les gens skieent , comme des tarrés frolant les gamins.

Et dans le cas ou il y a un obstacle non signalé ....
scream
scream
scream
Statut : Confirmé
inscrit le 04/04/00
12K messages
Matos : 7 avis
j'ai pas l'impression que tout le monde parle de la meme compression ....
phil6611
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
Pour répondre à certains commentaires, je pense que watsonw67 et Erwan67, veulent juste faire évoluer la situation dans le bon sens ce qui est tout à leur honneur vu le drame qui les touche.
Ce post ne doit pas se transformer en post polémique ou en un quelconque règlement de compte.


scream (31 déc 2011) disait:

j'ai pas l'impression que tout le monde parle de la meme compression ....


c'est possible scream car en voyant la photo plus haut, je ne distingue pas de "danger flagrant" même en admettant que la photo écrase la pente...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par phil6611, 31/12/2011 - 11:38
Bertrandu67
Bertrandu67
Bertrandu67
Statut : Confirmé
inscrit le 09/04/11
80 messages
A part s'il y avait un réel défaut non habituel dans la pente, je pense qu'il s'agit bien de la compression sur la photo, j'aime d’ailleurs faire cette piste parce qu'en passant très vite à cet endroit on se fait écraser dans ses jambes.
Un panneau ralentir me parait certes plutôt indispensable à cet endroit.
Je vous soutiens dans votre noble démarche ayant pour but de faire avancer les choses.

Une dernière remarque :
En général, les stations qui remodèlent leurs pistes, créent justement ce genre de compression pour permettre à ceux qui tombe dans le mur d’arrêter leur chute au lieu de dévaler la pente indéfiniment.
En aucun cas on ne cherche à supprimer ce type de topologie.
Je ne pense pas qu'il serait bon de vouloir modifier la piste, car comme souvent, les profilages entrainent plus de dangers que ceux qu'ils suppriment.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Bertrandu67, 31/12/2011 - 12:07
scream
scream
scream
Statut : Confirmé
inscrit le 04/04/00
12K messages
Matos : 7 avis
non mais n'importe quoi les gars là ...
Si c'est bien de cette LEGERE compression en bas du mur du haut de la gaby dont il s'agit, il n'y a aucun débat à avoir.
On est totalement dans le cadre d'une variation de pente normale et 'securitaire' pour justement eviter d'avoir des murs trop longs dangereux lors d'une glissade non maitrisée.
Par contre effectivement, un passage à grande vitesse sur ce genre de refief tasse fortement au fond des chaussures et un mauvais équilibrage est vite sanctionné par une chute.
Jamais une compression de ce genre ( surtout qu'elle n'est pas enorme ) n'est signalée. Toutefois, il peut y avoir sur certaines des filets 'ralentir' dans ces zones lorsqu'elles se trouvent sur un croisement de pistes ou dans une zone tres peuplées ( ce qui n'est pas le cas ici ).
A noter qu'il y a quelques années, la piste a ete reprofilée entre les deux murs de la gaby pour justement adoucir les cassures.

Lors de nombreux derbys auxquels j'ai pu participer j'ai souvent croisé ce genre de configuration et si on passait trop vite la sanction etait la chute .. Mais il fallait vraiment arriver fort pour ce faire comprimer.

Pour moi les deux questions essentielles à se poser apres ce drame sont :
* Pourquoi il faut une heure à un medecin pour monter sur place ?
* Pourquoi une chute anodine a eu cette issue fatale.

Le probleme n'est pas la chute, elle fait partie du ski, tout comme le relief de la piste .. mais plutot tout ce qui c'est passé après ( orga des secours ) et tout ce qui est directement lié à la victime ( vitesse, casque ) .

Voilà ... Je precise que ce commentaire vient suite aux precisions sur les lieux de l'accident. Si il ne s'est pas passé a cet endroit, mon commentaire serait different.
Bertrandu67
Bertrandu67
Bertrandu67
Statut : Confirmé
inscrit le 09/04/11
80 messages
Je pense exactement comme toi, si c'est bien à cet endroit.
watsonw67
watsonw67
watsonw67

inscrit le 29/12/11
8 messages
phil6611 (31 déc 2011) disait:

Pour répondre à certains commentaires, je pense que watsonw67 et Erwan67, veulent juste faire évoluer la situation dans le bon sens ce qui est tout à leur honneur vu le drame qui les touche.
Ce post ne doit pas se transformer en post polémique ou en un quelconque règlement de compte.

c'est possible scream car en voyant la photo plus haut, je ne distingue pas de "danger flagrant" même en admettant que la photo écrase la pente...


Bien vu phil6611, il n'est pas question de règlement de compte ni de modification de piste ou de trajectoire. Vu la photo (j'irai voir plus tard)et vu les nombreuses remarques, il est question de 2 choses.
- Informer sur le risque de cet endroit et vu la largeur de la piste qui, en journée, doit être blindée, je comprends qu'il est difficile de mettre des panneaux au sol, par contre, entre deux arbres, c'est possible à ma 1° réflexion.
- Reconsidérer l'organisation d'intervention, pas forcément pour un décès, mais aussi pour ce millier de personnes qui repartent en ambulance de La Bresse chaque année.
Merci de votre soutien.
Philou088
Philou088
Philou088

inscrit le 28/12/11
2 messages
N'oubliez pas que cette photo a été prise l'an dernier.
Le soir de l'accident, la piste était peu enneigée et le passage du chemin forestier en travers de la piste était peut-être plus marqué.

En revanche, je rejoins l'avis de certains sur le fait que dans tout le massif de nombreux chemins et routes sillonnent les pistes en été. Si tous les mouvements de terrain étaient signalés, ca ferait beaucoup plus que 3 ou 4 panneaux par piste, et par la suite les personnes n'en tiendraient même plus compte.
ayrton
ayrton
ayrton
Statut : Confirmé
inscrit le 09/02/11
1095 messages
Stations : 1 avis
L'organisation des secours ?

mais elle est la même dans toute les stations Française : il n' y en a pas !!!!

Quand il arrive un accident sur une piste : que se passe - t -il : Prise ne charge par des pisteurs , conditionnement du blessé et évacuation soit en hélico vers un ventre hospitalier soit en traineau vers le cabinet médical de la station ou l'équipement reste assez sommaire.

Je n'ai jamais vu de médecin sur une piste de ski , ou alors il arrive avec le samu c'est a dire avec un délai incompressible ( constat par le secouriste , appel au centre 15 , medecin régulateur qui décide d'envoyer l'équipe du samu ).

Dans le cas dramatique d'un accident fatal , je ne pense pas que l'arrivé du médecin ai malheureusement changé quoi que ce soit . Lorsque les lésions sont assez graves pour être fatales sur une piste de ski , en VTT ou autre il est bien rare sauf si on fait du ski avec un medecin réanimateur qui a dans son sac tout le matos d'intubation etc de pouvoir changer l'évolution des choses.

Et puis , comme tout , la santé a un cout : est il possible de maintenir une équipe de medecins , infirmières , radio etc de garde sur place tout le temps ??? Pour des accidents qui heureusement sont rarement aussi dramatique ??

Je vous rappelle qu'en France les secours sont gratuit , ce qui n'est pas le cas partout .

Il y a exactement 2 ans je suis arrivé sur un accident de la circulation entre Lyon et St Etienne : 4 morts dont deux sur place .
Les premiers arrivés , les pompiers bénévoles du petit village d'a côté , complètement dépassés les pauvres, , puis les pompiers de St Etienne , puis 1 h après l'hélico. du samu de Lyon sud . Cela n'a pas empeché l'issue fatale .
phil6611
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
ayrton (31 déc. 2011) disait:

L'organisation des secours ?

mais elle est la même dans toute les stations Française : il n' y en a pas !!!!



Je ne suis pas de cet avis.....
Mais il y a surement des différences d'une sattion à l'autre....
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
ayrton (31 déc 2011) disait:



Je vous rappelle qu'en France les secours sont gratuit , ce qui n'est pas le cas partout .




Sur piste les secours deviennent de plus en plus souvent et en général, les stations facturant les secours sont mieux organisés...

un lien de cause à effet peut être...
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
ayrton (31 déc 2011) disait:



Je n'ai jamais vu de médecin sur une piste de ski



Piau Engaly: le médecin est aux pieds des pistes prise en charge immédiate

Porté puymorens: pendant quelques années,un médecin retraité épaulait le service des pistes de la station durant la saison (jusqu'à il y a 3 anse de volontaire est arrêtée) l'expérience faut.
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
phil6611 (31 déc 2011) disait:

ayrton (31 déc 2011) disait:



Je vous rappelle qu'en France les secours sont gratuit , ce qui n'est pas le cas partout .




Sur piste les secours deviennent de plus en plus souvent payant et en général, les stations facturant les secours sont mieux organisés...

un lien de cause à effet peut être...


il manquait un mot essentiel...
Fredodido Covin
Fredodido Covin
Fredodido Covin

inscrit le 31/12/11
6 messages
Sincère condoléance à la famille, pour être vosgiens j'ai pas mal skier au domaine de la Bresse pendant des années, préférant Gérardmer maintenant car bcp moins de monde et + de locaux.
Je n’étais pas là le soir du drame, mais le lendemain matin, je trouve quand même fou que a cette endroit aucun panneaux na été mis après l’accident, ou même un petit mot en bas de station.

La compression est un peu plus grosse que sur la photo (surement à causse du manque de neige) mais pas aussi importante que sur le domaine de la mauselaine (Gérardmer) surtout la piste du loup, ou la compression est plus souvent une gouttière en u , jamais signalé non plus , si tu la prend un peu vite ben c'est assurément la grosse chute ( pour avoir tenté l’expérience)

Je pense que l’accident est lié à bcp de facteur, vitesse, casque, nocturne, compression, mais si quelques chose dois être fait, il est clair que c'est déjà pour les secours qui devrais être sur place vu le nb de fois ou je voie les pompiers ou ambulance repartir du domaine,.
Ainsi que mieux signalé aux gens ce genre de difficulté, mais aussi ouvrir une piste dédié a ceux qui veulent faire de la vitesse (genre le slalom) mais avec un minimum de sécu.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Fredodido Covin, 31/12/2011 - 15:41
phil6611
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
phil6611 (31 déc 2011) disait:

ayrton (31 déc 2011) disait:



Je n'ai jamais vu de médecin sur une piste de ski



Piau Engaly: le médecin est aux pieds des pistes prise en charge immédiate

Porté puymorens: pendant quelques années,un médecin retraité épaulait le service des pistes de la station durant la saison (jusqu'à il y a 3 ans l'expérience faute de volontaire est arrêtée)


avec les mots dans le bon ordre celui la aussi devient plus censé, désolé...
ayrton
ayrton
ayrton
Statut : Confirmé
inscrit le 09/02/11
1095 messages
Stations : 1 avis
phil6611 (31 déc. 2011) disait:

ayrton (31 déc. 2011) disait:

L'organisation des secours ?

mais elle est la même dans toute les stations Française : il n' y en a pas !!!!



Je ne suis pas de cet avis.....
Mais il y a surement des différences d'une sattion à l'autre....


Ce que je voulais dire c'est que pour une fracture , entorse : une organisation et une logistique "légère" sont suffisante (médecin de station )

Pour un trauma . grave , il faut : salle de déchocage , médecin réanimateur , tout un service de radio avec scanner au minimum et équipe chirurgicale complète prete a intervenir bref une logistique lourde et couteuse qui ne peut se voir que dans un hôpital ou clinique d'une certaine taille , qui est très rarement situé a proximité d'une piste de ski .

D'ou mon expression : pas d'organisation ( possible pour des traumas très lourds et heureusement , rare).
phil6611
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
ayrton (31 déc. 2011) disait:

phil6611 (31 déc. 2011) disait:

ayrton (31 déc. 2011) disait:

L'organisation des secours ?

mais elle est la même dans toute les stations Française : il n' y en a pas !!!!



Je ne suis pas de cet avis.....
Mais il y a surement des différences d'une sattion à l'autre....


Ce que je voulais dire c'est que pour une fracture , entorse : une organisation et une logistique "légère" sont suffisante (médecin de station )

Pour un trauma . grave , il faut : salle de déchocage , médecin réanimateur , tout un service de radio avec scanner au minimum et équipe chirurgicale complète prete a intervenir bref une logistique lourde et couteuse qui ne peut se voir que dans un hôpital ou clinique d'une certaine taille , qui est très rarement situé a proximité d'une piste de ski .

D'ou mon expression : pas d'organisation ( possible pour des traumas très lourds et heureusement , rare).


Je réaffirme donc que je ne suis pas de cet avis,
l'organisation existe, ce qui manque c'est des moyens de proximité ce qui n'est pas la même chose.

L'organisation ne coûte rien c'est des procédures écrites et règlementaires.
La mise en oeuvre des moyens est "trop couteuse".

Et le problème se trouve dans le coût, ce qui est indécent...

Je ne juge pas, je donne juste un avis j'ai travaillé en station,j'ai été SP volontaire (j'ai refusé de continuer par manque de moyens justement)
scream
scream
scream
Statut : Confirmé
inscrit le 04/04/00
12K messages
Matos : 7 avis
on ne va pas mettre des scanners dans chez les docs de stations ..
Par contre, un helico ( publique ou privé ) dispo a moins de 15' c'est le minimum.
phil6611
phil6611
phil6611
Statut : Expert
inscrit le 30/12/05
60K messages
Stations : 4 avis
scream (31 déc. 2011) disait:

on ne va pas mettre des scanners dans chez les docs de stations ..
Par contre, un helico ( publique ou privé ) dispo a moins de 15' c'est le minimum.


oui scream, lorsque je parle de moyen, je ne parle pas d'installer une unité de réa dans chaque station mais d'assurer la rapidité d'intervention des réanimateeurs...

Or aujourd'hui même dans les grandes villes les équipes des SAMU sont réduites au minimum,les urgences aussi, pourtant les médecins alertent depuis longtemps mais il y a ce satané "coût".....