Suivi des conditions Haute Montagne - Glaciers - printemps été 2019

matbri
matbri
matbri
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/05
16K messages
Cedski (31 juil.) disait:

Tu te fous ne nous !!!!?? Il résiste plutôt bien ???


Je faisais un peu de provoc' ...

ceci dit en 2005-2006 il n'y avait déjà pratiquement plus rien, alors entre presque rien et rien non en effet je ne vois pas trop la différence...

En fait je pensais même que le "glacier" avait disparu complètement depuis belle lurette, mais comme je ne suis pas sur place en effet, je peux me tromper "très" facilement sur ce sujet !

De même, le glacier de la Pointe de l'échelle, que je vois tous les étés, régresse année après année mais il reste toujours quelque chose, alors qu'il y a 15 ans il était déjà rikiki.

Nous ce qui me choque le plus c'est la calotte de la Vanoise, qui elle fond très, très vite au fil des ans.
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9405 messages
Joli reportage de Starli sur AlpinForum avec des photos de comparaison du glacier de la Grande Motte à Tignes
matbri
matbri
matbri
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/05
16K messages
Il est possible, au vu des tendances actuelles, que le mois d'août laisse un peu de répit aux quelques neiges éternelles qui restent dans les alpes, après ces mois de juin et juillet catastrophiques pour elles...
Cool-Attack
Cool-Attack
Cool-Attack

inscrit le 15/03/19
476 messages
Et après on prie pour que la nature dans un sursaut de résistance nous offre un hiver froid et enneigé.
C'est pas gagné, mais qu'est ce qu'on peut faire d'autre...
marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9405 messages
Dernier jour de ski d'été 2019 aux 2 Alpes aujourd'hui.

http://www.mairie2alpes.fr/article-point_glacier_mercredi_7_aout_2019

Le glacier est bien à nu....

marc
marc
marc
Statut : Gourou
inscrit le 26/04/01
9405 messages
Tan Da Boss (13 août) disait:


Assez space leur idée de construire des canons à neige mobiles sur des câbles pour enneiger une petite partie du glacier de Morteratsch.
Si pour préserver un minimum les glaciers il faut barder les montagnes de câbles c'est complètement nul.

Après ça parle aussi beaucoup des gazs à effet de serre...mais il y a aussi surement des cycles.
D'après certains glaciologues, il y a 2'000 ans, à l'endroit ou se trouve le glacier de la plaine morte il y avait un alpage...

A noter aussi un reportage sur les glaciers tous les soirs cette semaine dans le 19h30.
KillaWhale
Staff
Modo
KillaWhale
Staff
KillaWhale [Modo]
Statut : Expert
inscrit le 05/02/06
25K messages
Stations : 3 avisMatos : 29 avis

Staff depuis le 04/10/17
marc (13 août) disait:

Tan Da Boss (13 août) disait:


Assez space leur idée de construire des canons à neige mobiles sur des câbles pour enneiger une petite partie du glacier de Morteratsch.
Si pour préserver un minimum les glaciers il faut barder les montagnes de câbles c'est complètement nul.

Après ça parle aussi beaucoup des gazs à effet de serre... Mais il y a aussi surement des cycles.
D'après certains glaciologues, il y a 2'000 ans, à l'endroit ou se trouve le glacier de la plaine morte il y avait un alpage...

A noter aussi un reportage sur les glaciers tous les soirs cette semaine dans le 19h30.


Oui il y a des cycles, qu'on appelle les cycles de Milankovic (ou paramètres orbitaux), trois cycles répondant à chacun des trois paramètres de durées différentes qui s'entrelacent et décident des entrées et sorties de périodes glaciaires (avec quatre calottes sur la planète lors d'une glaciation, les deux actuelles plus la laurentidienne et la fennoscandienne). Sauf que, dans un climat "normal" suivant ces cycles, l'Holocène (période actuelle entamée il y a environ 10 000 ans avec un réchauffement et une sortie de la dernière glaciation) devrait se caractériser par un refroidissement lent et global avant la prochaine entrée en glaciation (dans quelques milliers ou plutôt dizaines de milliers d'années). Donc au niveau des cycles, cela ne correspond pas à ce qu'on observe aujourd'hui (réchauffement important et abrupt).

Ensuite à d'autres niveaux temporels (en-dehors des paramètres orbitaux), l'évolution du climat n'est pas cyclique mais répond à des évolutions linéaires (comme l'augmentation très lente de l'énergie envoyée par le soleil, de +7% par milliard d'année), non linéaires (l'influence des positions des continents et de l'érosion sillicatée sur les quantités de GES dans l'atmosphère, à l'échelle de la dizaine ou centaine de millions d'années, ou bien des événements particuliers comme des changements atmosphériques dus à un changement des gaz rejetés par les bactéries - "la Grande Oxygénation", ou encore l'apparition des végétaux et le changement d'albédo conséquent que cela a provoqué, compensé par l'absorption de GES due à la photosynthèse, etc) ou des oscillations océaniques qui peuvent varier (cette fois-ci sur des échelles de temps assez courtes de l'ordre des décennies, comme les changements de l'ENSO ou autres oscillations - probablement à l'origine des modifications de faible amplitude des tendances globales telles que celle dont je parle ci-dessous). Pour comprendre mieux comment le climat fonctionne, voir "Voyage à travers les climats de la Terre" de Gilles Ramstein (paléoclimatologue) : https://vimeo.com/281600684

Les glaciers sont des marqueurs climatiques à forte variabilité, c'est-à-dire qu'ils sont probablement le marqueur le plus visible, et il y a effectivement eu des périodes aussi chaudes qu'actuellement durant l'Optimum Médiéval (rebaptisé récemment Medieval Climate Anomaly) mais seulement de manière locale (et particulièrement dans l'hémisphère Nord). Il n'est donc pas surprenant qu'il y a 1000 ans environ certains glaciers aient pu remonter assez haut, voire aussi haut que récemment (vu la vitesse, aujourd'hui et il y a 30 ans ce n'est pas pareil... Et c'est justement cette vitesse qui interroge). C'est très bien démontré dans une étude récente qui a fait une revue des dernières connaissances sur cette qui question qui permet de nuancer fortement cet optimum médiéval (argument régulièrement repris par les climato-sceptiques, à tort donc) et affirmer le caractère abrupt et global du réchauffement climatique actuel : https://global-climat.com/2019/07/25/le-rechauffement-climatique-actuel-plus-rapide-quau-cours-des-2-000-dernieres-annees/

Pour ceux que ça intéresse, les chapitres (en anglais) qui traitent de la cryosphère dans le dernier rapport d'évaluation du GIEC valent le coup d'être lus, sinon le prochain rapport spécial (océans et cryopshère) prévu pour le mois prochain devrait apporter nombre de précisions sur ces sujets.

Enfin pour rappel, la relation démontrée scientifiquement par des milliers d'études entre les gaz à effet de serre d'origine anthropique et le réchauffement climatique actuel n'est pas une corrélation mais une causalité (c'est bien de le ré-affirmer de temps en temps).
Cool-Attack
Cool-Attack
Cool-Attack

inscrit le 15/03/19
476 messages
KillaWhale (14 août) disait:

Enfin pour rappel, la relation démontrée scientifiquement par des milliers d'études entre les gaz à effet de serre d'origine anthropique et le réchauffement climatique actuel n'est pas une corrélation mais une causalité (c'est bien de le ré-affirmer de temps en temps).

C'est clair, mais vu qu'on est visiblement pas partis pour changer quoi que ce soit, bien au contraire, il reste plus qu'à rêver d'un sursaut mystique de la nature en réponse à ces tarés d'êtres humains...
Mi_chael
Mi_chael
Mi_chael
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/07
5748 messages
l'été est devant nous, de belles journées de soleil et de douceur se profilent
le_bauju
le_bauju
le_bauju
Statut : Expert
inscrit le 07/12/07
666 messages
Stations : 4 avisMatos : 7 avis
Voilà où nous en sommes....
Chamonix
jojoski
jojoski
jojoski
Statut : Confirmé
inscrit le 05/12/03
5963 messages
je n'avais pas vu le tweet avec les réponses de map.admin : lien vers animations de cartes suisses
https://s.geo.admin.ch/84761b6bf1
sympa ça va plus vite que 1 vue à 1 vue avec les boutons !

pour ceux qui n'auraient pas suivi les liens (topic consolation (14/09) -> infoclimat -> article ) dans cet article voir les figures 2 et 3 montrent aussi l'effet long terme des climats actuels (1988/2018 , ... , 2008..2018 ) qui seraient déja suffisants pour changer radicalement l'allure du Glacier d'Aletsch

Si on laisse assez de temps pour faire le ménage , pas besoin de x degrés de plus que maintenant pour faire remonter les glaciers alpins
bien plus haut que maintenant, ce qui fut le cas dans certaines périodes passées (cf mélèzes datant de l'optimum Romain par ex. restés sous la glace jusqu'à récemment et -10000 /-5000 avant JC ) ces niveaux élevés ne prouvent pas en soi qu'il faisait plus chaud .