winstonsmith
winstonsmith
winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
24K messages
matbri (17 nov.) disait:

Tu connais probablement la réponse :

La raison de tout ce cirque c'est la trouille.

La trouille de nos dirigeants et de nos élus de se prendre des procès parce qu'ils n'auraient pas mis tout en œuvre pour limiter la propagation du virus, et qu'à cause de la saturation des services hospitaliers, il a fallu trier les malades.

La trouille qui porte le principe de précaution à son maximum ; la trouille qui empêche de prendre le moindre risque, la trouille qui empêche de déconfiner.

Castex est le pétochard en chef, suivi par le colonel Véran ; ils gèrent leur risque pénal à deux.


Ouais l'enfer Kafkaïen quoi, mais oui c'est évident qu'ils ouvrent leur grand parapluie et qu'ils attendent juste que ça parte en live et que les gens commencent à tout péter pour qu'ils puissent justifier qu'ils sont allé au bout de leur démarche absurde en terme de répression.
Et qu'ils puissent dire "on a tout fait pour protéger la population mais c'est parti en émeute donc on a lâché", la démarche classique qui consiste à taper le mur avant de mettre un coup de volant.
matbri
matbri
matbri
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/05
17K messages
Oui il faudrait se révolter ;

Pour l'instant peu de chances que ça arrive, sondage après sondage, le confinement est plus populaire que jamais.
Calixte
Calixte
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
2956 messages
Matos : 5 avis
matbri (17 nov.) disait:

Oui il faudrait se révolter ;

Pour l'instant peu de chances que ça arrive, sondage après sondage, le confinement est plus populaire que jamais.
Si demain en allant dans la rue je peux obtenir la liberté d'aller faire mes tours de vélo tranquillement (au moins), alors j'y serai.
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
82K messages
Calixte (17 nov.) disait:

matbri (17 nov.) disait:

Oui il faudrait se révolter ;

Pour l'instant peu de chances que ça arrive, sondage après sondage, le confinement est plus populaire que jamais.
Si demain en allant dans la rue je peux obtenir la liberté d'aller faire mes tours de vélo tranquillement (au moins), alors j'y serai.


Ah ben pour ça, ça demande que un commence.... Perso je suis dans la rue tous jours... Et je fais du vélo ;-)
Calixte
Calixte
Calixte
Statut : Gourou
inscrit le 04/02/18
2956 messages
Matos : 5 avis
Moi aussi, je ne suis juste pas tranquille :)
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
matbri (17 nov.) disait:

Il y a eu le sang contaminé ; probable qu'en 2020 la canicule de 2003 aurait également entrainé des procès pour Mattei et Raffarin.

Vive le monde d'après.

Preuve que ce n'est pas la trouille des dirigeants qui nous font vivre ça. Fabius vit si bien...
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
82K messages
Calixte (17 nov.) disait:

Moi aussi, je ne suis juste pas tranquille :)



Mouais... Y a pire comme inconfort...
matbri
matbri
matbri
Statut : Confirmé
inscrit le 08/06/05
17K messages
Pilou-006 (17 nov.) disait:


Preuve que ce n'est pas la trouille des dirigeants qui nous font vivre ça. Fabius vit si bien...

c'était il y a une autre époque. si ça lui arrivait maintenant ce serait plus compliqué.
east bear
east bear
east bear
Statut : Gourou
inscrit le 19/02/03
9766 messages
Matos : 5 avis
J'arrive après la bataille.
42 ans, 1,74m, 77kg, je vis en Lorraine.
A priori je suis passé à côté. Je n'ai pas fait de test, mais jamais présenté de symptôme, même léger. Pas cas contact non plus.
Dans mes connaissances directes (famille, voisins, amis, taf) 0 cas positifs et 0 cas contact.
Dans mes connaissances indirectes de rang 1 essentiellement des cas contact mais pas tellement nombreux, très peu de cas positifs (à ma connaissance). Aucun cas grave.
Aux rang 2 et plus j'ai entendu parler de cas graves et de décès, tous concernant des personnes âgées avec comorbidité.

Par contre fin janvier j'étais dans les Dolos, et en remontant j'ai fait un crochet par l'Alsace. Avec les conséquences qu'on connait dans ces régions. Il semblerait que j'étais négatif mais catalyseur d'infection.
Là j'avais prévu de descendre en Rhône-Alpes et à Genève, et voyez le résultat. La situation semble avoir évolué, je suis devenu catalyseur d'infection par rayonnement.

Pas une étude en double aveugle n'a été menée à ce sujet. Que foutent les scientifiques et le gouvernement?

Sinon moi aussi j'aime la choucroute. Mais je préfère le pâté lorrain.
Tchak-Tchak
Tchak-Tchak
Tchak-Tchak
Statut : Gourou
inscrit le 30/07/02
17K messages
Si tu passes dans le coin, sérieusement, aucun probleme pour que tu passes récupérer tes skis. Bon et puis si on peut alléger un peu la charge malédictieuse sur la région, ça fera pas de mal.
east bear
east bear
east bear
Statut : Gourou
inscrit le 19/02/03
9766 messages
Matos : 5 avis
Disons qu'en ce moment les déplacements pros sont très limités, et les déplacements perso vu la charge de taf en ce moment je peux pas trop leur faire ça.
En gros la Malédiction va encore trainer un peu par chez toi.
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
matbri (18 nov.) disait:

Pilou-006 (17 nov.) disait:


Preuve que ce n'est pas la trouille des dirigeants qui nous font vivre ça. Fabius vit si bien...

c'était il y a une autre époque. si ça lui arrivait maintenant ce serait plus compliqué.


Quand tu vois Bachelot, Touraine et Buzyn. Elles vivent bien...
winstonsmith
winstonsmith
winstonsmith
Statut : Gourou
inscrit le 24/06/14
24K messages
east bear (18 nov.) disait:

J'arrive après la bataille.
42 ans, 1,74m, 77kg, je vis en Lorraine.
A priori je suis passé à côté. Je n'ai pas fait de test, mais jamais présenté de symptôme, même léger. Pas cas contact non plus.
Dans mes connaissances directes (famille, voisins, amis, taf) 0 cas positifs et 0 cas contact.
Dans mes connaissances indirectes de rang 1 essentiellement des cas contact mais pas tellement nombreux, très peu de cas positifs (à ma connaissance). Aucun cas grave.
Aux rang 2 et plus j'ai entendu parler de cas graves et de décès, tous concernant des personnes âgées avec comorbidité.

Par contre fin janvier j'étais dans les Dolos, et en remontant j'ai fait un crochet par l'Alsace. Avec les conséquences qu'on connait dans ces régions. Il semblerait que j'étais négatif mais catalyseur d'infection.
Là j'avais prévu de descendre en Rhône-Alpes et à Genève, et voyez le résultat. La situation semble avoir évolué, je suis devenu catalyseur d'infection par rayonnement.

Pas une étude en double aveugle n'a été menée à ce sujet. Que foutent les scientifiques et le gouvernement?

Sinon moi aussi j'aime la choucroute. Mais je préfère le pâté lorrain.

Superbe intervention. Je n'en attendais pas moins de toi. :D
willski
willski
willski
Statut : Confirmé
inscrit le 01/03/20
82 messages
37 ans - 1.75 - 72kg,
je suis passé a coté, ce n'etait pas le cas d'un de mes collegues de travail qui l'a choppé avec juste un peu de fievre -> il a contaminer son père qui lui en est mort en Avril.
4 cas positifs dans ma boite (sur environ 50 salariés) la plupart avec de de la fievre et une grosse fatigue pendant 1 semaine. ils ont tous récupérés rapidement.

Petite parenthèse : Mon épouse travail en hôpital, 18 de ses collègues contaminés depuis mars, 4 n'ont toujours pas repris (dont un collègue qui a encore des épisodes de fatigue extrême qui sont récurant 2 mois après sont PCR positif)

Coté patients hospitalisés elle me dit que l'age moyen des covid dans sa réa à baissé depuis le 1er confinement. (ça tourne a près de 80% sur du 50-70ans).
Elle a eu quelques cas qui foutent la trouille (28ans, sans autres pathologie, saturation O2 qui s'effondre en 3 heures, 10 jours de réa pour être sauvé, et quelques autres du meme type depuis mars, mais qui ne représentent qu'une petite part des gens hospitalisé pour covid, mais qui existent bel et bien)

Ceci étant posé, je comprend tout à fait que les gens puissent choisir de s'exposer a une contamination probable, mais dans ce cas mon point de vu, qui n'engage peut être que moi, c'est de pousser a fond la reflexion et donc de rédiger un papier stipulant qu'en cas d'infection au covid, ils ne souhaitent pas être hospitalisé et réanimé.

Parce que bon il y en a marre de voir que les gens prennent ça a la légère en oubliant qu'ils prennent la place de ceux qui le choppe par manque de bol et les soignants on l'obligation de les soignés après en se mettant en danger eux même et leur famille, avec l'impact psychologique de voir des gens dans cet état, d'appeler les familles pour annoncer les décès etc...
skieur libre
skieur libre
skieur libre
Statut : Expert
inscrit le 15/11/01
11K messages
46 ans/1m72/74kg ; groupe A+ (a priori sujet à COVID)
Sportif moyen avec 3 à 5 séances par semaine (course à pied, vélo, renforcement)
Protocole strict à la maison depuis le premier confinement car Madame est pharmacienne et voit des patients COVID depuis mars (et même avant en fait). Protocole maison en ligne avec le protocole de sa pharmacie, 0 cas positif dans son équipe
Pour ma part j'ai eu un tir positif début octobre 2020. Virus contracté dans un restau (ma seule sortie) où les gestes barrières ont été oubliés en cuisine (+ un cuistot positif mais qui ne l'a pas dit). Perte de l'odorat (anosmie) 48h après, seulement 7 cas contact dont 2 à la maison. aucun positif. Isolement dès les symptômes, vie en décalé et isolé dans la maison. Poursuite du télétravail car pas de fatigue particulière même si je sentais que l'organisme luttait. Reprise des activités sportives depuis le 18/10, juste une toux résiduelle mais liée à un souci de conception (déviation larynx) que le passage covid a un peu enflammé apparemment. C'est en train de passer. Quelques mini coups de pompe de temps en temps, une sorte de journée sans.
Entourage proche : 0 cas positif
Parmi les potes un cas positif sérieux en train de s'en sortir (48 ans, une pathologie) après une semaine de difficultés respi mais pas de passage en réa, juste assistance O2 à disposition
Parmi les collègues de boulot (600 personnes sur site mais télétravail 3 à 4 jours sur 5 pour une grande partie depuis le premier confinement) : 2 cas que je connais dont un sérieux (3 mois HS) sans autre pathologie connue et l'autre qui a été contaminé avec toute sa famille (4 personnes) lors d'un repas entre proches
Parmi les "connaissances" je ne les compte plus car le travail de ma femme alimente ce groupe.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
3907 messages
Vous parlez tous des symptômes mais pas du remède
du doliprane par votre médecin et à l'hôpital ?
ronron
ronron
ronron
Statut : Gourou
inscrit le 20/10/05
42K messages
Stations : 3 avis
Le Doliprane comme remède?
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
3907 messages
c'était ma question :-)
ronron
ronron
ronron
Statut : Gourou
inscrit le 20/10/05
42K messages
Stations : 3 avis
Le Doliprane agit sur les symptômes pas sur la maladie, comme pour la grippe ou le rhume.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par ronron, 19/11/2020 - 16:50
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
3907 messages
Ca prouve bien que je ne suis pas médecin :)-
Autrement : vous avez pris quoi comme médoc ?
Message modifié 1 fois. Dernière modification par squier, 19/11/2020 - 16:51
ronron
ronron
ronron
Statut : Gourou
inscrit le 20/10/05
42K messages
Stations : 3 avis
Ça dépend des bourses, y a des sacrées différences dans le prix des Médocs.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
3907 messages
un exemple dans la presse locale
il dormait toute la journée et pas de traitement
il faut attendre que ç a se passe

skieur libre
skieur libre
skieur libre
Statut : Expert
inscrit le 15/11/01
11K messages
squier (19 nov.) disait:

Vous parlez tous des symptômes mais pas du remède
du doliprane par votre médecin et à l'hôpital ?

Pas de fièvre donc pas de paracètamol. Rien de prescrit comme médoc, de la vitamine D, du zinc, de l'acerola en ampoules et des huiles essentielles en capsules.
squier
squier
squier
Statut : Expert
inscrit le 02/01/14
3907 messages
Et accessoirement une Bible
mescaline
mescaline
mescaline
Statut : Confirmé
inscrit le 25/03/05
747 messages
Stations : 1 avis
50 ans - 1,80m - 70kg, testé 3 fois depuis début août (travail en contact direct avec des cas covid), toujours négatif.
Aucun membre de l’équipe soignante positif.
Un membre de la famille positif, asymptomatique 86 ans).
Et résidents positifs mais avec de légers symptômes. Par contre, détresse psychologique due à l’isolement, très marquée
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
Willski : d'accord avec toi sur le fait de pousser l'idée en rappelant que si tu as un comportement de merde tu signes un papier. Sauf que personne le signera se papier et que pas grand monde ne va être contrôlé/sanctionné.
Parce que c est tjs la même histoire depuis des années. La clope tue elle aussi énormément. Cependant on continue de soigner ces gens qui savent pq ils sont là. (En général et oui c'est une addiction mais ça se soigne, difficilement certes)
Ou l alcool au volant.
Derriere y a tjs un "je le fais mais j ai une bonne étoile ca ne va pas m'arriver/j'espère que jvais passer a travers les mailles du filet."
Quand tu passes devant l insttitue de chirurgie de la face et du cou à cause principalement des cancers et que les mecs sont à sept jours après l opération de leur mandibuloplastie et qu'ils fument par leur trachéo.... ou que d'autres continuent de conduire bourrés après 3 suspensions de permis pour ça et qu'il tue un de tes collègues....
Bref. C est tjs le même débat d'éthique et de responsabilité...
L'éthique devrait évoluer elle aussi...

Autre fait, un patient non intubé qui quand je rentre dans sa chambre équipé, refuse de mettre le masque parce que "bah je m'en fous, je l ai déjà le virus..." 72 ans, toute sa tête...
Mentalité de...

Bref, quand il faut prendre des responsabilités individuelles très rapidement l individu se tourne vers l'état comme bouc émissaire...
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
Ah et pour le traitement, énormément de pathologies sont traitées symptomatiquement quand on sait qu'elles sont autoresolutives. Les pathologies hivernales typiquement...

Là on sait que la covid19 augmente fortement le risque thromboembolique (donc craignos pour les gens moins actifs, plus vieux, plus gras/gros et avec des pb arteriels).
Mais aussi que tu es encore plus à risque de choper des surinfection bactériennes.
Et enfin que ça peut laisser de sacrées traces dans tes poumons (lésions cicatricielles, fibrose, bref des parties du poumon qui ne seront plus jamais utilisables)

Je ne suis pas médecin et encore moins chercheur ou spécialiste en infectiologue, donc pas de traitement miracle.
Juste de l heparine et de l'aspirine pour le risque thromboembolique, certains antibiotiques de prophylaxie, de la dexamethasone chez nous (corticoïde, mais pas tous les CHU ne sont ok avec ca) et puis l'oxygène a plus ou moins haute concentration...
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
willski (19 nov.) disait:

37 ans - 1.75 - 72kg,
je suis passé a coté, ce n'etait pas le cas d'un de mes collegues de travail qui l'a choppé avec juste un peu de fievre -> il a contaminer son père qui lui en est mort en Avril.
4 cas positifs dans ma boite (sur environ 50 salariés) la plupart avec de de la fievre et une grosse fatigue pendant 1 semaine. ils ont tous récupérés rapidement.

Petite parenthèse : Mon épouse travail en hôpital, 18 de ses collègues contaminés depuis mars, 4 n'ont toujours pas repris (dont un collègue qui a encore des épisodes de fatigue extrême qui sont récurant 2 mois après sont PCR positif)

Coté patients hospitalisés elle me dit que l'age moyen des covid dans sa réa à baissé depuis le 1er confinement. (ça tourne a près de 80% sur du 50-70ans).
Elle a eu quelques cas qui foutent la trouille (28ans, sans autres pathologie, saturation O2 qui s'effondre en 3 heures, 10 jours de réa pour être sauvé, et quelques autres du meme type depuis mars, mais qui ne représentent qu'une petite part des gens hospitalisé pour covid, mais qui existent bel et bien)

Ceci étant posé, je comprend tout à fait que les gens puissent choisir de s'exposer a une contamination probable, mais dans ce cas mon point de vu, qui n'engage peut être que moi, c'est de pousser a fond la reflexion et donc de rédiger un papier stipulant qu'en cas d'infection au covid, ils ne souhaitent pas être hospitalisé et réanimé.

Parce que bon il y en a marre de voir que les gens prennent ça a la légère en oubliant qu'ils prennent la place de ceux qui le choppe par manque de bol et les soignants on l'obligation de les soignés après en se mettant en danger eux même et leur famille, avec l'impact psychologique de voir des gens dans cet état, d'appeler les familles pour annoncer les décès etc...

Juste une question:
quand tu fais du ski, tu signes un papier pour dire qu'en cas d'accident tu ne souhaites pas être hospitalisé et réanimé?

Non parce que le ski est un loisir inutile, et pendant que tu prends des risques sur les pistes ou en dehors (totalement inconscient voire criminel pour certains), tu as des gens qui ont des problemes eux inévitables comem cancer, attaques cérébrales, etc...

Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...
Francis917
Francis917
Francis917
Statut : Gourou
inscrit le 05/05/15
7749 messages
Ouais mais le mec au fond de la vallée il a pas de tunes, y viennent le chercher en luge.
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
HelmoDiScipio (22 nov.) disait:

willski (19 nov.) disait:

37 ans - 1.75 - 72kg,
je suis passé a coté, ce n'etait pas le cas d'un de mes collegues de travail qui l'a choppé avec juste un peu de fievre -> il a contaminer son père qui lui en est mort en Avril.
4 cas positifs dans ma boite (sur environ 50 salariés) la plupart avec de de la fievre et une grosse fatigue pendant 1 semaine. ils ont tous récupérés rapidement.

Petite parenthèse : Mon épouse travail en hôpital, 18 de ses collègues contaminés depuis mars, 4 n'ont toujours pas repris (dont un collègue qui a encore des épisodes de fatigue extrême qui sont récurant 2 mois après sont PCR positif)

Coté patients hospitalisés elle me dit que l'age moyen des covid dans sa réa à baissé depuis le 1er confinement. (ça tourne a près de 80% sur du 50-70ans).
Elle a eu quelques cas qui foutent la trouille (28ans, sans autres pathologie, saturation O2 qui s'effondre en 3 heures, 10 jours de réa pour être sauvé, et quelques autres du meme type depuis mars, mais qui ne représentent qu'une petite part des gens hospitalisé pour covid, mais qui existent bel et bien)

Ceci étant posé, je comprend tout à fait que les gens puissent choisir de s'exposer a une contamination probable, mais dans ce cas mon point de vu, qui n'engage peut être que moi, c'est de pousser a fond la reflexion et donc de rédiger un papier stipulant qu'en cas d'infection au covid, ils ne souhaitent pas être hospitalisé et réanimé.

Parce que bon il y en a marre de voir que les gens prennent ça a la légère en oubliant qu'ils prennent la place de ceux qui le choppe par manque de bol et les soignants on l'obligation de les soignés après en se mettant en danger eux même et leur famille, avec l'impact psychologique de voir des gens dans cet état, d'appeler les familles pour annoncer les décès etc...

Juste une question:
quand tu fais du ski, tu signes un papier pour dire qu'en cas d'accident tu ne souhaites pas être hospitalisé et réanimé?

Non parce que le ski est un loisir inutile, et pendant que tu prends des risques sur les pistes ou en dehors (totalement inconscient voire criminel pour certains), tu as des gens qui ont des problemes eux inévitables comem cancer, attaques cérébrales, etc...

Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...


Ouais enfin la il parlait en situation et pandémie et toi pas...

Et tqt pas que pour ce genre de situation tu as les équipes au sol pour ça et selon le temps de vol, les pathologies engagées et le terrain, ils peuvent même faire descendre un camion de pompier pour récupérer le patient de l helico pour que l'hélico reparte en montagne chercher le patient ultra grave. Déjà vécu.
Et puis après faut faire avec les moyens du bord aussi malheureusement...

Le port du masque et le comportement citoyen et hygiénique ne sont en rien en lien avec "l activité inutile". Tu peux faire du hors piste et te comporter de manière citoyenne en pleine pandémie.
Le ski est une activité légiférée et tolérée. Le port du masque et le comportement citoyen "hygiénique" est légiféré mais il n'est pas toléré d'écart
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
Pilou-006 (23 nov.) disait:

HelmoDiScipio (22 nov.) disait:

willski (19 nov.) disait:

37 ans - 1.75 - 72kg,
je suis passé a coté, ce n'etait pas le cas d'un de mes collegues de travail qui l'a choppé avec juste un peu de fievre -> il a contaminer son père qui lui en est mort en Avril.
4 cas positifs dans ma boite (sur environ 50 salariés) la plupart avec de de la fievre et une grosse fatigue pendant 1 semaine. ils ont tous récupérés rapidement.

Petite parenthèse : Mon épouse travail en hôpital, 18 de ses collègues contaminés depuis mars, 4 n'ont toujours pas repris (dont un collègue qui a encore des épisodes de fatigue extrême qui sont récurant 2 mois après sont PCR positif)

Coté patients hospitalisés elle me dit que l'age moyen des covid dans sa réa à baissé depuis le 1er confinement. (ça tourne a près de 80% sur du 50-70ans).
Elle a eu quelques cas qui foutent la trouille (28ans, sans autres pathologie, saturation O2 qui s'effondre en 3 heures, 10 jours de réa pour être sauvé, et quelques autres du meme type depuis mars, mais qui ne représentent qu'une petite part des gens hospitalisé pour covid, mais qui existent bel et bien)

Ceci étant posé, je comprend tout à fait que les gens puissent choisir de s'exposer a une contamination probable, mais dans ce cas mon point de vu, qui n'engage peut être que moi, c'est de pousser a fond la reflexion et donc de rédiger un papier stipulant qu'en cas d'infection au covid, ils ne souhaitent pas être hospitalisé et réanimé.

Parce que bon il y en a marre de voir que les gens prennent ça a la légère en oubliant qu'ils prennent la place de ceux qui le choppe par manque de bol et les soignants on l'obligation de les soignés après en se mettant en danger eux même et leur famille, avec l'impact psychologique de voir des gens dans cet état, d'appeler les familles pour annoncer les décès etc...

Juste une question:
quand tu fais du ski, tu signes un papier pour dire qu'en cas d'accident tu ne souhaites pas être hospitalisé et réanimé?

Non parce que le ski est un loisir inutile, et pendant que tu prends des risques sur les pistes ou en dehors (totalement inconscient voire criminel pour certains), tu as des gens qui ont des problemes eux inévitables comem cancer, attaques cérébrales, etc...

Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...


Ouais enfin la il parlait en situation et pandémie et toi pas...

Et tqt pas que pour ce genre de situation tu as les équipes au sol pour ça et selon le temps de vol, les pathologies engagées et le terrain, ils peuvent même faire descendre un camion de pompier pour récupérer le patient de l helico pour que l'hélico reparte en montagne chercher le patient ultra grave. Déjà vécu.
Et puis après faut faire avec les moyens du bord aussi malheureusement...

Le port du masque et le comportement citoyen et hygiénique ne sont en rien en lien avec "l activité inutile". Tu peux faire du hors piste et te comporter de manière citoyenne en pleine pandémie.
Le ski est une activité légiférée et tolérée. Le port du masque et le comportement citoyen "hygiénique" est légiféré mais il n'est pas toléré d'écart

Si demain un legislateur (comme certains l'ont deja tenté;) interdit le ski hors-piste, il ne faudra plus soigner les gars qui se blessent hors-piste?

L'interdiction de faire quelque chose pose la légitimité de ne pas soigner les conséquences?

Donc, on interdit d'hopital les drogués? Oui parce qu'en se droguant, ils violent la loi, donc leur comportement n'est pas citoyen, donc faut qu'ils acceptent qu'on les laisse crever dans la rue en cas d'overdose...

Et puis aussi, les accidents de voiture quand le conducteur ne respectait pas la limitation ou n'a pas mis son clignotant? On soigne pas parce que le gars n'a pas eu un comportement citoyen en violant la loi??

Je peux sortir mille exemples...

Les gars, sérieusement, si y'a un truc a garder dans notre système de santé, c'est qu'on soigne tout le monde, sans poser de question.

Ce virus rend fou. On accepte la disparition des libertés fondamentales, et maintenant, vous voulez meme voir disparaitre la morale... c'est grave...

Toute cette histoire aura mis au jour des comportements humains qu'on aurait préféré ne pas connaitre...
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
82K messages
Pour une fois, je suis totalement d'accord.
willski
willski
willski
Statut : Confirmé
inscrit le 01/03/20
82 messages
HelmoDiScipio (22 nov.) disait:

[quote=willski (19 nov.)]


Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...


Parce que faire du hors piste ou toutes autres activités c'est contagieux ? ca risque de tuer papi ? ça engendre une saturation du système hospitalier ? les soignants qui prennent en charge aux urgences un accidenté du ski risquent l'accident eux aussi... ???

Non il faut raisonner sur le processus global du fonctionnement des hôpitaux et les risques engendré par 1 contaminé sur son entourage et toute la chaine de soin. C'est quand même pas difficile a comprendre, on vous dit qu'il faut pousser les murs dans les hopitaux pour passer les pointes d'hospitalisation,qu'on manque de matos et de personnel, que les soignants des fois se contaminent au contact des patients, puis contaminent leur proche etc...bref quand on veut pas comprendre...
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
Me fais pas dire ce que je n'ai pas dit...

Il me semblait que l on parlait plus de responsabiliser les gens sur le covid.
Dans l'idée où l'on me dit "fais du hors piste et on ne viendra pas te chercher ou te soigner" bah clairement jvais me calmer sur le hors-piste.

C'est pas parce que l on énonce quelque chose que l'on en est un fervent défenseur. On discute. On propose des idées bonnes ou mauvaises...

Donc t'es gentil tu gardes tes étiquettes avec toi :)

Et c'est pas parce qu'à l'heure actuelle la "morale" (on parlerait plutôt de déontologie) est à vouloir sauver et soigner tout le monde, que c'est forcément la voie de la raison. Au fil des siècles elle a changé et sera vouée à changer encore.
ak
ak
ak
Statut : Gourou
inscrit le 06/02/03
82K messages
willski (23 nov.) disait:

HelmoDiScipio (22 nov.) disait:

[quote=willski (19 nov.)]


Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...


Parce que faire du hors piste ou toutes autres activités c'est contagieux ? ca risque de tuer papi ? ça engendre une saturation du système hospitalier ? les soignants qui prennent en charge aux urgences un accidenté du ski risquent l'accident eux aussi... ???

Non il faut raisonner sur le processus global du fonctionnement des hôpitaux et les risques engendré par 1 contaminé sur son entourage et toute la chaine de soin. C'est quand même pas difficile a comprendre, on vous dit qu'il faut pousser les murs dans les hopitaux pour passer les pointes d'hospitalisation,qu'on manque de matos et de personnel, que les soignants des fois se contaminent au contact des patients, puis contaminent leur proche etc...bref quand on veut pas comprendre...


"On" vous dit qu'il faut pousser les murs...
C'est qui "on"?
Tu sais qui bosse où ?
Tu sais mieux que "nous"?
T'es au dessus ?
derdide
derdide
derdide
Statut : Gourou
inscrit le 08/12/13
1892 messages
Matos : 15 avis
Pilou-006 (23 nov.) disait:

Et c'est pas parce qu'à l'heure actuelle la "morale" (on parlerait plutôt de déontologie) est à vouloir sauver et soigner tout le monde, que c'est forcément la voie de la raison. Au fil des siècles elle a changé et sera vouée à changer encore.
Ca n'a jamais été la voie de la raison. Jamais. C'est une question morale en effet. Et la remettre en cause, c'est remettre beaucoup de choses en cause. Ca a déjà été tenté, et le résultat a systématiquement été effroyable.
alithear
alithear
alithear
Statut : Confirmé
inscrit le 02/05/19
457 messages
Il y a des exemple réussi aussi derbibe
willski
willski
willski
Statut : Confirmé
inscrit le 01/03/20
82 messages
ak (23 nov.) disait:

willski (23 nov.) disait:

HelmoDiScipio (22 nov.) disait:

[quote=willski (19 nov.)]


Si un hélico vient te chercher apres un accident, et que pendant le vol il y a une crise cardiaque dans la vallée, ben trop tard, l'hélico sera pas là pour aller s'en occuper... et le mec mourra a cause de toi...


Parce que faire du hors piste ou toutes autres activités c'est contagieux ? ca risque de tuer papi ? ça engendre une saturation du système hospitalier ? les soignants qui prennent en charge aux urgences un accidenté du ski risquent l'accident eux aussi... ???

Non il faut raisonner sur le processus global du fonctionnement des hôpitaux et les risques engendré par 1 contaminé sur son entourage et toute la chaine de soin. C'est quand même pas difficile a comprendre, on vous dit qu'il faut pousser les murs dans les hopitaux pour passer les pointes d'hospitalisation,qu'on manque de matos et de personnel, que les soignants des fois se contaminent au contact des patients, puis contaminent leur proche etc...bref quand on veut pas comprendre...


"On" vous dit qu'il faut pousser les murs...
C'est qui "on"?
Tu sais qui bosse où ?
Tu sais mieux que "nous"?
T'es au dessus ?


"On" c'est mon épouse qui bosse comme une tarée depuis des mois dans un hopital a un poste où on peut pas être au plus près de la gestion de cette situation sanitaire
je ne prétend pas savoir mieux, je constate les faits qu'elle a le droit de me rapporter (et oui le secret médical existe), et ceux ci amènent a la prudence.
On est dans un pays libre (enfin pour ce qui reste de nos liberté mais c'est un autre sujet) donc libre a chacun de faire ce qui lui plait et de penser qu'on en fait trop, trop mal, pour gerer le covid, mais mon poste précédent, certe virulent, est simplement le rappel que pour tout comportement a risque, dans le cas du covid comme dans d'autres cas, il faut garder en tete qu'il arrive que cela créé une chaine d'evenement qui peuvent plus ou moins mettre en danger la chaine de secours et de soin et la prise en charge d'autre patient parce que les moyens techniques et humains ne sont pas illimités.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par willski, 23/11/2020 - 09:21
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
derdide (23 nov.) disait:

Pilou-006 (23 nov.) disait:

Et c'est pas parce qu'à l'heure actuelle la "morale" (on parlerait plutôt de déontologie) est à vouloir sauver et soigner tout le monde, que c'est forcément la voie de la raison. Au fil des siècles elle a changé et sera vouée à changer encore.
Ca n'a jamais été la voie de la raison. Jamais. C'est une question morale en effet. Et la remettre en cause, c'est remettre beaucoup de choses en cause. Ca a déjà été tenté, et le résultat a systématiquement été effroyable.


Hum, faudra parler de la morale à l OAS alors ou pire mais point godwin beaucoup trop prématuré...
Le monde évolue et remettre en cause le monde fait parti de l évolution. La covid remet en cause tout notre système. Rien que ça...

Il y a tellement de sujet à traiter quand on veut parler de morale/éthique/déontologie... soigner tout le monde dans un monde en surpopulation qui surconsomme. Rien que ça, si ça ne remet pas tout en question...

AK : des gens qui y bossent. Comme moi par exemple. A moins que je sois un complot à moi seul...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Pilou-006, 23/11/2020 - 09:26
alithear
alithear
alithear
Statut : Confirmé
inscrit le 02/05/19
457 messages
Tu oublie de notifié que la plupart des moyens en questions ont étés réduit les 15 dernières années au point d'être dans la situation actuel.

bref de toute façon la mentalité qu'il y a dans le fond c'est que on ne veux pas pousser les murs et investir dans l'infra dans un pays vieillissant ou ces même infra seront inutile dans 25 ans quand les boomer seront partie. Ils restaint des solutions temporaires que l'on auraient pu mettre en place mais bon faudrait pas paraître progressiste non plus.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par alithear, 23/11/2020 - 09:28
willski
willski
willski
Statut : Confirmé
inscrit le 01/03/20
82 messages
alithear (23 nov.) disait:

Tu oublie de notifié que la plupart des moyens en questions ont étés réduit les 15 dernières années au point d'être dans la situation actuel.

bref de toute façon la mentalité qu'il y a dans le fond c'est que on ne veux pas pousser les murs et investir dans l'infra dans un pays vieillissant ou ces même infra seront inutile dans 25 ans quand les boomer seront partie. Ils restaint des solutions temporaires que l'on auraient pu mettre en place mais bon faudrait pas paraître progressiste non plus.


oui, en attendant faut faire avec les ressources actuelles pas celles de 2005.
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
Pilou-006 (23 nov.) disait:

Me fais pas dire ce que je n'ai pas dit...

Il me semblait que l on parlait plus de responsabiliser les gens sur le covid.
Dans l'idée où l'on me dit "fais du hors piste et on ne viendra pas te chercher ou te soigner" bah clairement jvais me calmer sur le hors-piste.

C'est pas parce que l on énonce quelque chose que l'on en est un fervent défenseur. On discute. On propose des idées bonnes ou mauvaises...

Donc t'es gentil tu gardes tes étiquettes avec toi :)

Et c'est pas parce qu'à l'heure actuelle la "morale" (on parlerait plutôt de déontologie) est à vouloir sauver et soigner tout le monde, que c'est forcément la voie de la raison. Au fil des siècles elle a changé et sera vouée à changer encore.

Je ne mets pas d'étiquette. Je dis juste que la logique qui sous tends l'idée du "tu portes pas de masque/tu fais une teuf/ ... on te soigne pas", si elle peut paraitre séduisante aujourd'hui car le peuple a peur, ben en fait, c'est un glissement moral extrêmement dangereux.

Si tu veux une analogie plus parlante: si un drogué se pique avec des seringues pas propres, il sait qu'il peut choper le sida. S'il le chope et le file a quelqu'un d'autre (sexe ou autre) sans savoir qu'il l'a, mais sachant qu'il y avait un risque... lui aussi on le soigne pas si y'a plus trop de place?

Je rappelle un simple point au milieu de tout ca:
LE PROBLEME N'EST PAS LE NOMBRE DE MALADE, LE PROBLEME C'EST LE MANQUE DE PLACES.

La faute morale n'est pas sur le mec qui porte pas de masque, la faute morale est sur le politique/la société qui a accepté qu'en France, le nombre moyen de places de réa par hopital soit d'a peine 7 (je me souviens avoir lu ça, j'ai pas checké;).

C'est un glissement moral que je trouve assez grave (chacun sa morale hein! Mais celle la, le "je soigne tout le monde sans poser de question," il me semble que c'est la base de la médecine.. le serment d'Hippocrate)

Ps: rouler plus vite que la limite est interdit. Tu trouverais legitime que les pompiers n'aillent pas risquer leur vie a aller te chercher si tu as un accident en ayant roulé trop vite?
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
Pilou-006 (23 nov.) disait:

derdide (23 nov.) disait:

Pilou-006 (23 nov.) disait:

Et c'est pas parce qu'à l'heure actuelle la "morale" (on parlerait plutôt de déontologie) est à vouloir sauver et soigner tout le monde, que c'est forcément la voie de la raison. Au fil des siècles elle a changé et sera vouée à changer encore.
Ca n'a jamais été la voie de la raison. Jamais. C'est une question morale en effet. Et la remettre en cause, c'est remettre beaucoup de choses en cause. Ca a déjà été tenté, et le résultat a systématiquement été effroyable.


Hum, faudra parler de la morale à l OAS alors ou pire mais point godwin beaucoup trop prématuré...
Le monde évolue et remettre en cause le monde fait parti de l évolution. La covid remet en cause tout notre système. Rien que ça...

Il y a tellement de sujet à traiter quand on veut parler de morale/éthique/déontologie... soigner tout le monde dans un monde en surpopulation qui surconsomme. Rien que ça, si ça ne remet pas tout en question...

AK : des gens qui y bossent. Comme moi par exemple. A moins que je sois un complot à moi seul...

Serment d'Hippocrate:
"Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera."

Il y a des choses que l'Homme s'honore de respecter dans tous les cas. Enfin je trouve...
ronron
ronron
ronron
Statut : Gourou
inscrit le 20/10/05
42K messages
Stations : 3 avis
Ils vont te sauver, mais si tu blesses quelqu'un parce que tu roules trop vite, tu te retrouves au tribunal.
Si le quelqu'un meurt, y a des chances que tu fasses de la prison.

Pareil si tu refiles le sida alors que tu te savais à risque, tu peux te retrouver au tribunal.
willski
willski
willski
Statut : Confirmé
inscrit le 01/03/20
82 messages
HelmoDiScipio (23 nov.) disait:

[quote=Pilou-006 (23 nov.)]
Me fais pas dire ce que je n'ai pas dit...



C'est un glissement moral que je trouve assez grave (chacun sa morale hein! Mais celle la, le "je soigne tout le monde sans poser de question," il me semble que c'est la base de la médecine.. le serment d'Hippocrate)

Ps: rouler plus vite que la limite est interdit. Tu trouverais legitime que les pompiers n'aillent pas risquer leur vie a aller te chercher si tu as un accident en ayant roulé trop vite?


tu as raisons, mais dans le cas present, pour faire une image, c'est comme si on est tous les jours la nuit du 31/12 au 01/01, que tous les jours t'as les gars bourrés qui sortent de boites et se prennent pour des champions de WRC, t'auras pas 18 helicos des pompiers pour évacuer tout le monde au urgences. Donc t'en appelle a la responsabilité de chacun en faisant bien comprendre que tous le monde ne peut etre sauvé si tout le monde se plante en meme temps.
Pilou-006
Pilou-006
Pilou-006
Statut : Expert
inscrit le 24/10/17
242 messages
Ouais, il date de quand ce serment?
Et ce sont les médecins qui prêtent serment...
Et on honore médecins et soignants a coup de pieds dans la gueule? Ta gueule et soigne?
L'honneur va toujours dans un sens...


Je me suis occupé du terroriste de Nice si tu veux tout savoir,.
Je m'occupe de patients covid qui te disent "oh moi le masque je ne le mettrais pas car j'ai déjà le covid et vous vos masques." Ou encore "oh mais vous êtes jeunes, ça va rien vous faire."
1lors me parler de serment et d'honneur alors que je ne fais que remettre en question cette éthique qui a mon sens est désuète... t'es mal venu.
Venez vivre ce que certains peuvent vivre avant de faire des cours de morale et d'éthique. Le terrain vous fait changer votre vision du monde si vous n'êtes pas trop obtus
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Pilou-006, 23/11/2020 - 09:52
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
Pilou-006 (23 nov.) disait:

Ouais, il date de quand ce serment?
Et ce sont les médecins qui prêtent serment...
Et on honore médecins et soignants a coup de pieds dans la gueule? Ta gueule et soigne?
L'honneur va toujours dans un sens...


Je me suis occupé du terroriste de Nice si tu veux tout savoir, alors me parler de serment et d'honneur alors que je ne fais que remettre en question cette éthique qui a mon sens est désuète... t'es mal venu.

Non je ne suis pas mal venu. Il faut toujours avoir des gens qui rappellent aux obligations morales qui découlent de notre qualité d'être humain.

Au final, tu me dis au dessus de ne pas coller d'étiquette et tu t'en colles une toi-même... "le serment d'hippocrate est désuet"...

Ok, c'est un pays libre, on a le droit de penser ce qu'on veut, mais allons alors au bout:
s'il est désuet et qu'on ne doit plus soigner tout le monde, on exclue qui de l'accès au soin? Dis moi quel systeme de santé tu appelles de tes voeux. Sérieusement, ca m'interesse.

Et surtout, ca m'interesse de savoir qui on exclue, et sur quel critere?

fumeur cancereux? migrants malade? Conducteur imprudent? Anti vaccin? drogué? ...
mescaline
mescaline
mescaline
Statut : Confirmé
inscrit le 25/03/05
747 messages
Stations : 1 avis
Pilou-006 (23 nov.) disait:

Ouais, il date de quand ce serment?
Et ce sont les médecins qui prêtent serment...
Et on honore médecins et soignants a coup de pieds dans la gueule? Ta gueule et soigne?
L'honneur va toujours dans un sens...


Je me suis occupé du terroriste de Nice si tu veux tout savoir,.
Je m'occupe de patients covid qui te disent "oh moi le masque je ne le mettrais pas car j'ai déjà le covid et vous vos masques." Ou encore "oh mais vous êtes jeunes, ça va rien vous faire."
1lors me parler de serment et d'honneur alors que je ne fais que remettre en question cette éthique qui a mon sens est désuète... t'es mal venu.
Venez vivre ce que certains peuvent vivre avant de faire des cours de morale et d'éthique. Le terrain vous fait changer votre vision du monde si vous n'êtes pas trop obtus


Les médecins prêtent serment mais les autres soignants répondent à une éthique !
Et oui, le « ta gueule et soignes » ça marche plutôt bien...
Mais remettre en cause la déontologie n’est-il pas un poil dangereux ?
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
willski (23 nov.) disait:

HelmoDiScipio (23 nov.) disait:

[quote=Pilou-006 (23 nov.)]
Me fais pas dire ce que je n'ai pas dit...



C'est un glissement moral que je trouve assez grave (chacun sa morale hein! Mais celle la, le "je soigne tout le monde sans poser de question," il me semble que c'est la base de la médecine.. le serment d'Hippocrate)

Ps: rouler plus vite que la limite est interdit. Tu trouverais legitime que les pompiers n'aillent pas risquer leur vie a aller te chercher si tu as un accident en ayant roulé trop vite?


tu as raisons, mais dans le cas present, pour faire une image, c'est comme si on est tous les jours la nuit du 31/12 au 01/01, que tous les jours t'as les gars bourrés qui sortent de boites et se prennent pour des champions de WRC, t'auras pas 18 helicos des pompiers pour évacuer tout le monde au urgences. Donc t'en appelle a la responsabilité de chacun en faisant bien comprendre que tous le monde ne peut etre sauvé si tout le monde se plante en meme temps.

Oui. Ce qui est radicalement différent que de dire "je souhaite que les gens qui ont roulé trop vite bourrés ne soient pas soignés"

Les limites physiques du système sont la, et je le regrette, mais le tri ne doit pas, ne peut pas se faire a priori sur le comportement du "malade"
HelmoDiScipio
HelmoDiScipio
Statut : Expert
inscrit le 24/02/20
2149 messages
HelmoDiScipio (23 nov.) disait:

Pilou-006 (23 nov.) disait:

Ouais, il date de quand ce serment?
Et ce sont les médecins qui prêtent serment...
Et on honore médecins et soignants a coup de pieds dans la gueule? Ta gueule et soigne?
L'honneur va toujours dans un sens...


Je me suis occupé du terroriste de Nice si tu veux tout savoir, alors me parler de serment et d'honneur alors que je ne fais que remettre en question cette éthique qui a mon sens est désuète... t'es mal venu.

Non je ne suis pas mal venu. Il faut toujours avoir des gens qui rappellent aux obligations morales qui découlent de notre qualité d'être humain.

Au final, tu me dis au dessus de ne pas coller d'étiquette et tu t'en colles une toi-même... "le serment d'hippocrate est désuet"...

Ok, c'est un pays libre, on a le droit de penser ce qu'on veut, mais allons alors au bout:
s'il est désuet et qu'on ne doit plus soigner tout le monde, on exclue qui de l'accès au soin? Dis moi quel systeme de santé tu appelles de tes voeux. Sérieusement, ca m'interesse.

Et surtout, ca m'interesse de savoir qui on exclue, et sur quel critere?

fumeur cancereux? migrants malade? Conducteur imprudent? Anti vaccin? drogué? ...

juste pour préciser, je ne t'accuse de rien, tu as le droit de penser ce que tu penses, je ne donne pas de "leçon" je defend juste ce que j'estime important

Par la meme, je m'excuse aupres de l'auteur du topic si j'ai fait dériver son sujet