FWT : 18 runs, 7 crashs, Turdell l'emporte
2000*1045px

FWT : 18 runs, 7 crashs, Turdell l'emporte

Le suédois s'est imposé en Autriche ce matin pour la troisième étape du Freeride World Tour
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT - D.Daher, M.Knoll
Texte Loïc Giaccone
Photos FWT - D.Daher, M.Knoll
Le suédois s'est imposé en Autriche ce matin pour la troisième étape du Freeride World Tour

Ce matin avait lieu la troisième étape du Freeride World Tour de l'hiver en Autriche, à Fieberbrunn, sur la même face que l'année dernière. Il y a eu du beau spectacle avec la victoire de Kristofer Turdell, devançant Logan Pehota et son compatriote suédois Reine Barkered. Mais ce dont on se rappelle surtout après le passage des skieurs, c'est de plusieurs gros crashs assez impressionnants. Il semblerait qu'il y ait eu heureusement plus de peur que de mal, avec seulement une fracture de la main pour Dennis Risvoll. 

C'est une étape importante pour les riders, qui pour certains décide s'ils vont continuer l'aventure ou non : seuls les 12 premiers skieurs et les 6 premières skieuses sont sélectionnés pour l'Alaska et Verbier. 

A noter du côté snowboard la deuxième victoire de Marion Haerty qui prend la tête du classement à la veille de l'Alaska ! 

Replay complet

Skieurs, 26min30, snowboardeurs 2h14min, skieuses 2h59min, snowboardeuses 3h38min :

La face

La compétition a eu lieu dans la même face que l'année dernière, avec deux départs : un pour les hommes à droite, et un pour les femmes à gauche sur la crête. Les conditions de neige étaient changeantes : poudreuse dans une bonne partie de la face notamment le bas, mais sur le haut de nombreuses plaques avaient été déclenchées, laissant les riders skier sur un fond qui semblait plutôt dur, avec dessous de grosses zones de dépôt à gérer dans la partie centrale. La partie tout-en-haut à droite du départ des hommes au-dessus de grosses barres n'était pas prise en compte dans le jugement dans un soucis de sécurité.

Ajoutez des photos (2020px)

La compétition

Certains riders n'ont pas pu être présents : Julien Lopez (blessure), Felix Wiemers, Sam Anthamatten (shooting), Drew Tabke, Stefan Hausl et Silvia Moser.

Les skieurs, 18 au total, ont attaqué à 8h30 avec le suisse rookie Carl Renvall qui score 72 points. Griffin Dunne, un américain rookie également, lui emboite le pas et s'offre le premier crash et premier tête-pied de la journée sur une compression en sortie de la partie haute. Il ne perd pas de ski mais score ainsi seulement 5 points.  

Ajoutez des photos (2020px)

Ryan Faye prend la suite, un autre rookie venu des Etats-Unis. Il fait partie de ceux qui ont besoin de scorer gros pour passer le cut. Il part sur la droite (spectateurs) de la face, prend la barre obligatoire dans cet axe et pose très juste au milieu des rochers, avec un "backseat", lorsque le rider finit sa réception en arrière (mais sans toucher la neige, où on parle alors plutôt de "backslap"). Son run lui rapportera 76,33 points. 

Le quatrième rider à s'élancer est Dennis Risvoll, norvégien connu pour ses backflips posés à la perfection qui avait remporté l'étape de Fieberbrunn l'année dernière avec deux rotations dans son run. Il part sur la gauche de la face avec un ski rapide, enchaine deux sauts avant d'aller poser un de ses fameux backflips. Il continue en traversant toujours vers la gauche la partie centrale pour aller chercher un dernier saut sur les barres du bas, mais c'est là qu'il fait surement une erreur de trajectoire et saute droit contre le flanc d'un rocher. L'impact est fort et le norvégien retombe dans la poudreuse en contrebas. Il est conscient et bouge, mais les guides et médecins choisissent de l'évacuer au plus vite. Il s'en sort avec une fracture de la main et une petite fracture sur une vertèbre.

MAJ 9 mars : Dennis a deux vertèbres facturées, il s'en sort bien et devrait pouvoir se lever demain mais devrait rester hospitalisé pour 2 à 3 semaines.  

Ajoutez des photos (2020px)

La compétition reprend après l'évacuation de Dennis. Le japonais Taisuke Kusunoki, découverte de cette année, enchaine de beaux vols et score à 74 points. Il est suivi par le suisse Yann Rausis, troisième sur la précédente étape. Il enchaine à nouveau un run rapide avec de beaux vols mais un léger "backslap" lui fait probablement perdre quelques points pour un résultat de 80,33 points. 

Le septième skieur à s'élancer est l'américain Logan Pehota. Il pose un run rapide avec une ligne assez proche de celle de Yann juste avant, mais avec un peu plus de vitesse et de contrôle. Ca paye : 89 points. Il finira à la deuxième place

Notre frenchie double champion du monde Loïc Collomb-Patton prend la suite, part sur la droite de la face en direction de la barre qui bloque le passage et comme Ryan avant lui, manque de prendre les rochers avec un léger "backseat". Il continue sur la droite avec un 360 qu'il a du mal à tourner et plaquer aussi bien que d'habitude. Conscient que ce ne sera probablement pas un run gagnant, il assure le boulot jusqu'en bas et finit avec 75,66 points.  

Ajoutez des photos (2020px)

Kristofer Turdell part sur le milieu de la face, entrant dans une partie le forçant à sauter une grosse barre. L'appel comme la zone de réception ont été déclenchées et sont donc en neige plutôt dure. Il prend ainsi une énorme vitesse après le saut, et réussit à la gérer parfaitement avant d'enchainer la partie avec une belle fluidité. 

Ce run très rapide et impressionnant lui permet de scorer à 91 points. Il conservera la première place jusqu'à la fin. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le russe Ivan Malakhov part sur la même ligne que Kristofer, mais déséquilibré, il tombe juste avant la barre rocheuse, par-dessus laquelle il bascule. Il tape les rochers et perd ses skis avant de retomber dans la neige et glisser sur une bonne centaine de mètres jusqu'en bas de la partie haute de la face. 

Comme Dennis, il est évacué en hélicoptère par les médecins, arrivés sur lui en quelques secondes. Il va bien, et après un check complet à l'hôpital il était déjà de retour à l'hôtel cet après-midi. Il faisait partie des qualifiés d'office pour l'Alaska, il continuera donc l'aventure. 

Ajoutez des photos (2020px)

Jérémie Heitz, toujours très attendu, prend la suite et part sur la droite de la face, en direction de la "barre obligatoire". Comme les autres, il pose très juste, presque sur les rochers, et malheureusement explose et subit un gros tête-pieds. Il s'en sort et repart sur ses skis, mais malheureusement c'est la fin de l'aventure pour lui sur le Freeride World Tour cette année : avec deux crashs sur les trois premières compétitions, il n'a pas assez de points pour faire partie du cut. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le suivant est un rookie venu des Etats-Unis, Mark Mikos. Il part dans la même zone que Turdell et Malakhov, et explose à la réception de la barre, sur la neige dure. Il enchaine un gros tête-pied lors duquel il passe par-dessus des rochers et où son airbag se déclenche. Il s'en sort, mais ira tout de même faire un check à l'hôpital.

MAJ 9 mars : il a tout de même fracturé un des os du talon, il devra se faire opérer. 

Ajoutez des photos (2020px)

Autre rookie venu de Nouvelle-Zélande, Sam Lee part sur la gauche de la face dans ce qui aurait pu être un beau run dans une zone originale. Malheureusement, il passe par-dessus ses spatules à la réception d'un beau backflip et enchaine deux roule-boule. Il finira avec 35 points. 

Ajoutez des photos (2020px)

Les cinq runs suivants vont enfin être posés et monter en puissance. Conor Pelton, américain ayant bénéficié d'une "injury wild card" cette année, semble s'être perdu dans la face et n'avoir pas trouvé ce qu'il voulait faire, il scorera 59 points. 

Léo Slemett, actuel leader après sa victoire à Vallnord, part lui aussi sur la droite en direction de cette dangereuse barre rocheuse, et comme les autres il est juste, posant littéralement sur les rochers, mais cela ne semble pas le perturber plus que ça : solide, il continue sur ses skis et enchaine un joli run avec un petit 360 dans la partie basse. Il récoltera 69 points.  

Fabio Studer prend la suite et sera le seul à poser parfaitement la barre de droite aujourd'hui. Son run perd un peu en fluidité ensuite mais lui apportera au final 78 points. 

Reine Barkered nous aura sorti un ski énervé, prenant la même ligne que Turdell avec cette belle barre engagée. Son run est beau mais légèrement moins rapide sur la partie basse. Il obtiendra 87 points, le plaçant sur le podium à la troisième place. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le dernier rider à s'élancer, l'allemand Bene Mayr, aura la même malchance que Jérémie Heitz : sur la barre de droite, il explose à la réception et enchaine un gros tête-pied. Il semble aller bien, mais comme Mark Mikos, il ira faire un check-up à l'hôpital. 

Ajoutez des photos (2020px)

Résultats skieurs

Voici les résultats finaux de l'étape : 
Ajoutez des photos (2020px)

Classement général skieurs

Seuls les 12 premiers du classement sont donc qualifiés pour l'Alaska, avec Léo Slemett plutôt bien placé dans la course pour le titre, sachant qu'il a déjà de l'expérience sur ce terrain. 

En revanche, c'est la fin de l'aventure pour le japonais Kusunoki Taisuke, les trois suisses Carl Renvall, Sam Anthamatten et Jérémie Heitz, le norvégien Dennis Risvoll, l'américain Mark Mikos et enfin les absents Julien Lopez, Stefan Hausl et Felix Wiemers. Drew Tabke lui, était déjà qualifié grâce à sa victoire en Andorre

Ajoutez des photos (2020px)

Trop de crashs ?

Forcément, quelques questions se posent après autant de casse lors d'une compétition. Est-ce la faute de la face ? Des conditions de neige ou de l'enneigement ? Du format, obligeant certains riders à risquer gros pour passer le cut ? 

De notre côté, nous pensons qu'il s'agit surtout d'un concours de circonstances. Le Freeride World Tour, et les autres structures organisant des compétitions de freeride, mettent toutes les chances de leur côté pour éviter que des accidents arrivent, alors que nous parlons tout de même d'un sport qui consiste à descendre un terrain naturel non préparé de type alpin le plus vite possible ou presque en sautant au passage des obstacles. Nous pratiquons clairement un sport "à risque", que ce soit le risque d'avalanche ou le risque de blessure. 

 

Chez les skieuses

Lorraine Huber a posé un run impressionnant et mérite largement sa première place avec un score de 91,33. Elle a skié rapidement et avec fluidité, posant à la perfection ses sauts. Eva Walkner nous a sorti également un run rapide, mais peut-être un peu moins fluide que Lorraine, elle finira seconde avec 84,66 points. L'américaine Hazel Birnbaum, dernière à passer, créée la surprise avec un beau run et de beaux vols qui lui rapportera 83 points, lui permettant de monter sur la troisième marche du podium. 

Ajoutez des photos (2020px)

Classement général skieuses

Grâce à son excellent score, Hazel se hisse à la sixième place du classement général et décroche ainsi son billet pour l'Alaska. Elle sera accompagnée de Lorraine Huber, Kylie Sivell, Jackye Paaso, Arianna Tricomi et Eva Walkner. Pour les cinq autres filles, l'aventure s'arrête là pour cette année. 

Ajoutez des photos (2020px)

Bravo Marion !

Le snowboard est normalement traité par nos confrères de Fluofun, mais nous tenions à féliciter notre iséroise préférée pour sa performance de ce matin. Première à passer, Marion Haerty score 75 points avec un beau run fluide et restera à la première place jusqu'à la fin.

C'est sa deuxième victoire cette année sur le Freeride World Tour, lui assurant ainsi son billet pour l'Alaska et Verbier mais surtout la place de leader au classement général.

Ajoutez des photos (2020px)

6 commentaires

Prorider74
Statut : Gourou
inscrit le 13/09/09
Stations : 3 avisMatos : 23 avis
Moi je reste dubitatif malgré tout sur cette volonté de la moitié des rider de sauté la barre de droite (spectateur) alors que tout était parti et du coup carton alors que des barres d'ampleurs étaient disponible sur la gauche de la face ...

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Salomon.C
Statut : Confirmé
inscrit le 28/01/15
Stations : 1 avisPhotos : 2 photos du jour
Petite erreur, il est noté pour Logan "il finira troisième" :p
Sinan les chuttes ça fait parti du jeu, c'est comme ça sa arrive, personne n'y peux rien !
KillaWhale
Statut : Gourou
inscrit le 05/02/06
Stations : 3 avisMatos : 25 avis

Staff depuis le 04/10/17
Merci, corrigé :-P

Loïc (Redac)
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

merlinm
Statut : Confirmé
inscrit le 20/11/09
Matos : 3 avis
dommage pour risvolt bien orienté il sortait le doublé
un ski magique sur les 2/3

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire