Test Borealis Drakkar 2020

2 tests Borealis Drakkar.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Borealis DRAKKAR
N.i.c.o

Le mini gun

Avis sélectionné
Profil du testeur : 40 ans | 1,83m | 81kg | Expert | Eckbolsheim
Taille testée : 156
Conditions du test : Visibilité nulle, poudreuse, neige dure

Points forts

Un missile
Maniable
Stable
Un look assez unique

Points faibles

Moins impressionnante que l'ancienne version

La mode de la miniaturisation a aussi touché le snowboard. La drakkar avait été un gros coup de coeur en 2013, une vraie board de bourrin comme je les aime, que j'avais testé en 167. La nouvelle version est en 156 taille unique... Du coup on change un peu de catégorie.

Sur piste :

Toujours cette arroche au top et cette impression de sécurité quelque soit l'allure où l'on va. Je suis rassuré, ce qui m'avait séduit sur l'ancienne version est toujours présent. Son domaine de prédilection reste la vitesse et les grandes courbes. La visibilité est nulle et pourtant tout va bien.

La planche gagne énormément en maniabilité avec ce nouveau shape et permet de jouer avec le relief à moindre vitesse.

En poudre :

Le nose déjauge en toute situation, encore une fois elle gagne en maniabilité, permettant d'aller jouer en forêt et sur les bords de pistes.

Seul bémol, c'est un peu moins stable en neige tracé qu'en 167, rançon je suppose de la plus petite taille.

En freestyle :

Bon c'est pas la board que je prendrais pour faire du park, mais c'est vrai qu'elle est pas trop longue, assez légère, très rigide et donc assez sécurisante pour permettre quelques écarts.

Bilan :

Une nouvelle version plus polyvalente qui se distingue encore un peu plus de l'Arcane (l'autre board de brute de la marque). Plus maniable, mais on peux toujours rider aussi fort avec.


Pour qui ?

Pour attaquer avec une planche pas trop longue

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire