Test Zag Big 2012

19 tests de skis Zag Big.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.
Zag Big
besmedve

Les meilleurs skis sont intemporels !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,73m | 70kg | Expert
Taille testée : 178
Acheté : 250€ en magasin
Conditions du test : Absolument toutes !

Ceci est un test longue durée, 5 saisons, monté en rando (25 jours environs par saisons, mixte 75% stations et 25% rando). Et 6 saisons, la seconde paire, monté en télémark (juste 5 jours par saisons).

Déjà ce ski m’a fait rêver lors de sa sortie, le premier avec une grosse spatule et un rayon court. Ses mensuration l’annonce comme joueur sur dammé et avec de la portance pour le hors-pistes. La taille testée : 178cm, le testeur : 173cm et 70kg.

Ce n’est pas un ski de rando proprement dit, mais il a un poids raisonnable (1.7 kg) et monté avec des Dynafit radical ST (580g) il est paré pour la peau. Bien sûr l’idée n’est pas de faire la Pierra-Menta, plutôt des montées autour de 500/800D+ et quelques fois 1200D+. Un inconvénient apparait à l’usage, c’est la largeur de la spatule, souvent plus large que la trace... Comme dirait l’autre, faut faire la trace gamin !

A la descente en hors-piste, les lattes sont dans leur élément. La spatule déjauge tout de suite et entraine le reste au-dessus de la neige. On est parfaitement posé pour tracer un enchainement de petites courbes de photographe. En traffolle c’est un peu plus délicat, la spatule est tout de même souple et tape un peu dans les tas de neige. Il faut alors allonger un peu les courbes pour conserver la vitesse, ce que l’on fait aisément en centrant un peu plus son corps et son centre de gravité.

Sur la piste ils s’en sortent admirablement. Certes, la spatule souple vibre (beaucoup) quand on accélère, mais pas le reste, ça tient très bien sous le patin. Le rayon court permet de faire des virages de slalom si on leur rentre dedans, et encore une fois il suffit de reculer le centre de gravité et moins charger la spatule pour allonger naturellement les courbes. On prend un réel plaisir à alterner les courbes et jouer avec les reliefs. Le passage de carre à carre est très simple compte tenu de la largeur du patin. Les skis n’ont presque pas (voir pas) de rebond, ce qui peut surprendre certains. Encore une fois la largeur des spatules et des talons est un peu déconcertante dans les champs de bosses, pieds trop serrés on se prend à les faire se chevaucher.

C’est donc des skis très joueurs, très polyvalents, qui savent aller vite tout en sauvegardant votre physique. Facile à emmener en toute neige, toutes pentes, bosses et glace. Ils ont comme inconvénients principaux leur manque de rigidité sur l’avant et un comportement un peu “plat”. Je conseillerai tout de même de les monter avec des fixations qui ont une certaine élasticité, l’inverse m’a valu quelques déchaussages intempestifs.

Malgré l'âge de leur conception ils n’ont pas dit leur dernier mot. Disparu du catalogue en 2015, une série limitée à même été re-produite en 2018 par Zag. Les meilleurs skis sont intemporels j’vous dit !

Pour qui ?

Tout le monde, plus on a de bagage plus on apprecie ses qualités, surtout si on manque un peu de physique.
9/10
Accessibilité & confort
Performance grandes courbes
Performance petites courbes
Performance trafole
Aptitudes piste
Aptitudes freestyle

Points forts

Joueur
Polyvalent
Léger
Facile

Points faibles

Spatule qui vibre sur le dur
Pas de rebond

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire