Test Zag Adret 81 2018

2 tests Zag Adret 81.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10

Skiez de plus en plus léger...

Zag Adret 81
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,79m | 78kg | Expert | Aigueblanche
Taille testée : 177
Acheté : 200€ d'occasion
Conditions du test : Toute condition : neige dure, croutée et neige fraiche

Points forts

La spatule à l'avant avec un bon rocker.
Un ski assez rigide pour engager en pente raide

Points faibles

La fragilité des matériaux.

ME CONCERNANT :

Je pratique le ski de randonnée depuis maintenant bientôt 8 ans, pente raide et grande courbe avec du matos assez lourd free-rando et pente raide. Mais parfois, j'aime bien aussi faire tourner le cardio et pour ça, je devais trouver le bon compromis entre des skis léger, et bon à la descente (j'ai horreur des allumettes typés collant pipette inskiable à la déscente.). Après le vol, il y a deux ans de mes Zag Adret 88 j'ai voulu alors retenter l'expérience. Effectivement le rapport poids skiabilité avait fait son petit effet. Au premier abord un ski qui semble polyvalent et super léger avec un patin de 81 et une vrai spatule et vrai rocker avant qui annoncent une portance satisfaisante à la descente et un poids annoncé a 0,955 kg pour une taille en 177, j'avais tout de même une petit appréhension sur le 81 au patin qui me semblait un peu juste pour mon gabarit.

CONDITIONS DU TEST :

J'ai donc fait l'acquisition de cette paire neuve que j'ai mis du temps à monter car n'en aillant pas eu l'utilité la saison dernière. J’ai alors voulu conserver la polyvalence de ces skis en les montant avec des fixations légères, les plum race 150.. Sur cette 2021, les conditions changeantes et le temps libre m'ont permis de tester les skis dans des situation super variée. Pente raide, neige dure, juste revenue ou encore grosse peuf.

Petit récapitule des CARACTÉRISTIQUES :

- Construction Ultra-light carbone Kevlar avec Noyau en bois de paulownia léger, qui lui confère sa grande légèreté et une bonne rigidité pour skier en neige dure et pente raide.

- Topsheet en polyamide plus résistant, ou pas. Après seulement quelques sessions le topsheet avait déjà bien ramassé.

- Carres HR plus résistant aux chocs, au top.

- Semelle frittée pour une meilleure glisse et une meilleure absorption du fart, mais du vrai chewing-gum, bannir les sorties de début de saison avec le manque de neige.

- Plaque de phénol pour un meilleur ancrage des fixations

- Rocker RX light : Un cambre traditionnel sous le pied, couplé à un rocker en spatule modéré. Conviens parfaitement aux neiges plus difficiles. Un réel plaisir dans la poudreuse à la monté avec un skier qui ressort parfaitement vous serez à même de faire la trace devant les copains.

Shape : 104 - 81 -116 (de belles courbes)

Taille : 177 (Je préfère tabler sur environ ma taille surtout sur des skis de cette largeur au patin)

Rayon : 17,5 (peccable pour la godille)

ÉVALUATION :

J’ai alors voulu conserver la polyvalence de ces skis en les montant avec des fixations légères, les plum race 150 et le combo semble faire le taf avec une prise en main très légère. Petit défaut notable directement au montage, il est impossible de faire le montage avec un élastique à l'avant de la peau, car il manque la petite encoche que Zag s'est empressé de rajouter sur les nouveaux modèles, ce qui dans mon cas, reste dommage, car cela m'oblige à monté mes peaux avec des attaches métalliques.

À la montée

C'est un réel plaisir, un an que j'avais quitté mes zag pour des Blizzard et le rocker avant m'avait beaucoup trop manqué. Celui-ci permet au ski de toujours rester en surface et de ne jamais faire le sous-marin. De plus le poids des skis les rend ultra maniables et passe-partout même dans les sapins pour des conversions toujours réussi.

À la descente

J’ai beaucoup apprécié la skiabilité de ces skis. Ils sont assez rigides et permettent un bon maintient aussi bien en pleine peuf que sur une neige dure. Les meilleures sessions étaient celles réalisées sur neige de printemps, sur une belle moquette bien transformée. En poudreuse, la spatule et le rocker avant permettent, une super flotaison et le ski déjauge très bien. Malgré son petit patin, je classerais aisément ce ski dans la catégorie des ski de poudreuse, comme l'est son homologue Ubac 95.

En neige dure damné les carre accroché bien et on peut tailler de belles courbes, bien qu'il faille avoir des jambes solides pour tenir ces skis ultra light.

Attention néanmoins au topsheet et à la semelle très fragile qui ne résisterons pas longtemps à des sorties un peu trop énerver ou des passage en dry à la Paul Bonhomme.

Ces ski restent alors de très bons skis pour ce qu’on leur demande, mais pour combien de temps vu leur résistance aux aléas du terrain et à ma pratique quelque peu bourrine.

AU FINAL

On peut dire qu'on a affaire ici à un vrai ski polyvalent avec de réels points forts pour les skieur de pente raide, ou même de peuf qui veulent garder de la légèreté pour s'enfiler des 2000 de D+ en tout simplicité. Néanmoins, si l'on veut pouvoir skier longtemps avec de tels skis mieux vaut rester doux à la descente et ne pas être trop bourrin.

La prochaine étape de mon test sera dans de la réelle pente raide.

Un ski qui se veut ultra léger et bien stylé, mais on en oublie semble t-il la solidité des matériaux. 

Pour qui ?

Les skieurs qui veulent griller le chrono à la monté tout en profitant de la descente dans de bonnes conditions.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire
.