Test Movement Fly catcher 2016

11 tests Movement Fly catcher.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Movement Fly Catcher
Raillard

Un ski joueur pour s’amuser tous les jours

Avis sélectionné
Profil du testeur : 18 ans | 1,80m | 60kg
Taille testée : 178
Acheté : en magasin
Conditions du test : Toutes, allant de la poudreuse à la neige de printemps

Info et contexte

Il y a 3 ans je voulais arrêter la location de ski et m’acheter une « vraie » paire. Mon choix s’est porté par hasard sur ceux-là. Ils étaient en promotion chez décathlon car ils étaient de l’année précédente. Après avoir regardé quelques avis sur internet et demandé à droite et à gauche pour savoir ce que pensaient ceux qui les avaient testés, je les ai finalement achetés.

Montage : look Spx 12 Dual Wtr montée en position recommandée (je crois).

Chaussures : Salomon Quest 80 (location) pendant 2 ans, Salomon quest pro 120 de 2019 depuis cette année.

Le ski :

Sur piste :

Sur piste, plutôt typée dure et verglacée, il faut rester un peu vigilant sur les appuis car on sent que le ski à un peu tendance à vouloir partir. En même temps avec 105 au patin et des énormes rockers à l’avant et l’arrière, on ne peut pas trop lui reprocher quelque chose là-dessus. Ce n’est pas trop son programme mais je trouve qu’il s’en sort très bien quand même.

Sur piste, quand la neige est un peu plus « molle », le ski permet de tailler de grandes courbes, on peut carver, poser un peu la main. On sent que le talon un peu présent dès qu’on attaque un peu (rien comparé aux purs skis de piste mais c’est sympa de sentir qu’il y a du répondant).

A haute vitesse, les spatules et les talons ne tapes pas.


En park :

Pas trop car je ne suis pas park du tout.

Cependant il va très bien pour faire des 36 ou se mettre des beau petits vols ; ).


En poudreuse :

A basse vitesse, j’ai l’impression d’un peu m’enfoncer. Il faut attendre un peu de temps afin de prendre de la vitesse.

A haute vitesse, le ski ne demande qu’à jouer, à sauter tout ce qu’il y a devant vous, c’est un vrai régal. On se fait vraiment plaisir.

Pour les réceptions des sauts, des barres : le ski est parfait. Le talon n’est pas trop rigide et permet de pardonner les erreurs d’équilibre à l’atterrissage.


En trafolle :

Le ski ne demande qu’à aller plus vite, de prendre de la vitesse. Il reste toujours autant joueur.

Comme sur piste, je n’ai jamais eu la sensation d’avoir les spatules qui tapent.

Pour les réceptions des sauts, des barres : comme en poudreuse, le ski est très tolérant.


Longévité du ski :

Cela fait la troisième saison que je skie avec lui. Le ski est toujours en très bon état (voir photos). C’est un ski de très bonne qualité, je n’ai jamais eu de problèmes avec lui.

Le topsheet est un peu « granuleux » au touché. Il est solide, après trois saisons, il n’a presque aucune marque de carre.

La semelle, elle aussi est solide, même après avoir eu l’impression de « beaucoup » racler, la semelle ne montre que quelques impacts.


PS : Le ski a beaucoup plus de répondant et joueur avec des chaussures qui ont un « gros » flex dès qu’on veut attaquer en freeride/backcountry.


Pour conclure :

Pour moi, c’est un ski de tous les jours qui s’adresse à toute personne ayant déjà un bon niveau et qui veux progresser tout en s’amusant.

10/10
Accessibilité & confort
Performance freeride
Performance freestyle
Aptitudes piste

Points forts

Très bon ski pour toute personne qui veut progresser en s’amusant
Ski de tous les jour
La qualité

Points faibles

RAS
-La semelle de couleur pour certains

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire