Test Dynafit Seven Summits+ 2020

1 test Dynafit Seven Summits+.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Drcr
Par Drcr

Compromis intéressant pour débuter

Dynafit Seven Summits+
Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,77m | 80kg | Avancé | Pessac
Taille testée : 174
Acheté : 450€ en magasin
Conditions du test : neige fraiche, soleil, glace, neige damée.

Points forts

solide, polyvalent, facile de prise en main, appuis sur neige dur

Points faibles

flottaison en poudreuse, confort en neige difficile

Durant cette saison particulière j'ai eu l'occasion de tester différents matériels de randonnée en location parmi lesquels les ski Dynafit Seven Summit+.

Je fais 177cm et j'ai testé le modèle 174cm, et j'ai utiliser ces skis quelques jours sur le domaine d'Avoriaz dans de bonne condition de neige.

Quand j'ai récupéré les lattes j'étais un peu déçu car j'avais repéré des Black Diamond Helios et Bizzard 0G  qui me faisaient de l'oeil mais pas dispo pour ma taille (COVID oblige provoquant l'affluence sur les locations de skis de randonnée). En plus partir sur un modèle avec "seulement" 85 au patin alors que le programme du jour prévoyait une belle descente en poudreuse assez profonde et que je suis plutôt habitué à utiliser du 90 à 100 rajoutait a ma déception.


Description :

En 174, on est sur une paire approchant les 4,2 kg, un cambre traditionnel sans rocker et des lignes de côte 105 au talon / 85 au patin /116 en spatule pour un rayon de 20m et à chants droits toute longueur.

La base du ski est du peuplier avec un apport de carbone pour apporter un peu de rigidité en limitant le poids.

On est sur un ski moyennement rigide et plutôt polyvalent (ni orienté monté, ni orienté descente).

Associé avec ces lattes :  Fixation ST Radical de la même marque.


Montage / Démontage des peaux

Rien de particulier, sur ce modèle on commence par fixer la peau depuis l'arrière, et on bloque à l'avant à l'aide d'une petite tirette en caoutchouc.

La pose est facile et rapide, ainsi que le démontage.


Montée et Marche :

L'avantage d'avoir un patin relativement mesuré c'est que ça permet de limiter le poids des skis et ça facilite les appuies en monté. 

Ce n'est pas un ski ultra light pour faire un chrono a la montée, mais il fait le job et fournit des appuies sûrs même en pente significative.

Les conversions ne pose pas de soucis non plus (un 85 au patin est généralement plus facile à manipuler qu'un 100).

Là où il n'est plus trop dans son élément c'est lorsqu'on sort des traces (ou qu'on ouvre la trace) dans une neige assez profonde. En effet le gabarie du ski ne facilite pas sa flottaison et demande pas mal d'effort pour avancer. 


Descente :

A la descente c'est un ski honnête sans grosse prétention : il offre une rigidité suffisante pour apporter une accroche saine et sur sur neige dur ou compact.

La traversé de zone en neige trafollée ne pose pas non plus de problème : le ski est assez rigide pour traverser les tas de neige mais cela ne se fait pas dans le confort. On retrouve comme souvent sur les skis a base de carbone un touché de neige en terrain difficile pas terrible et un manque d'amortissement des aspérités du terrain.

Lorsqu'on arrive dans la poudreuse, comme on pouvait s'y attendre avec un tel gabarie et sans vrai rocker avant c'est un travail de tous les instants pour rester en surface et éviter de planter la spatule.

D'ailleurs dans une belle pente vierge et bien épaisse, j'ai eu un petit relâchement d'attention et ça na pas manqué : plantage du ski, décrochage fixation, gamelle.

Après 15 minutes de recherche j'ai retrouvé mon ski sous 50 cm de poudreuse.


Conclusion :

Les Dynafit Seven Summit + sont des skis "correct" sans gros défaut mais sans gros atout non plus, ils ont l'avantage d'offrir un prix maitrisé et une offre intéressante pour les débutants ou les intermédiaires qui veulent  du matériel polyvalent pour se lancer sans chercher la performance.

Pour qui ?

Skieurs débutants ou intermédiaires souhaitant découvrir la randonnée.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire