Test Dynafit guide 2010

1 test Dynafit guide.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Lea Lamothe

Un ski de rando pour les longues sorties

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,58m | 45kg | Expert | Thil
Taille testée : 0
Acheté : 200€ d'occasion
Conditions du test : 2 saison de test, toutes conditions, station et hors station

Points forts

Maniables, réactifs et puissants
Légers et rigides
Très bonne accroche sur neige dure voire verglacée

Points faibles

Faut la caisse (est-ce vraiment un point faible ?)
Limités en neige profonde
Attention: Test d'une paire vraiment vieille, trouvable quasi uniquement d'occasion. Je rédige ce test car je n'ai vraiment pas trouvé d'équivalent sur internet. Si ça peut servir avant un achat d'occas'... :)

  • Profil

Skieuse confirmée, j’ai commencé uniquement sur piste avec du géant et du slalom. Je me suis mise au freeride et plus tardivement au ski de rando.

Je cherchais une paire légère montée en low-tech pour pouvoir faire de longues sorties. Je souhaitais tout de même trouver un ski avec lequel je pourrais me faire plaisir en toute neige.


  • Caractéristiques

Taille: 156 cm

Lignes de côtes: 111/78/98 mm

Rayon: 16.5 m

Poids: 2340g la paire


Encoche à l’avant de la spatule pour peaux avec tendeurs.

Montés en Dynafit Speed Turn de la même année.


  • Sorties

Ces Guide ont été ma première paire de ski de rando ! Je les ai achetés d’occasion en 2019. Je skiais jusque-là sur des Armada TSTw comme paire « de tous les jours » et sur des Head SuperShape Magnum comme paire de piste.

    • A la montée:

Même si le matériel ne fait pas tout, il est clair que ces skis facilitent la tâche. Avec un minimum de caisse, on arrive à faire des sorties longues et dénivelées plutôt facilement. Ils sont légers, progressent bien et ont une très bonne accroche en neige dure voire verglacée. On se sent en sécurité sur les traversées dans le raide et les conversions sont faciles. Ils portent suffisamment en neige profonde pour avancer sans s’enfoncer jusqu’aux genoux.

    • A la descente:

C’est un ski rigide, au comportement très alpin. Leur faible largeur au patin et leur poids léger donne vraiment l’impression de skier sur des baguettes, ils partent dans tous les sens si on n’est pas immédiatement présent dans les premiers mètres de descente. Ils demandent donc un bon engagement physique mais se montrent très réactifs et très maniables une fois domptés.

En neige dure, ils sont vraiment excellents et sont un vrai plaisir à skier. Ils sont joueurs et ont un vrai répondant, un plaisir !

En trafole et en neige transformée, leur rigidité les rend également très bons. En neige vraiment pourrie, ils demandent d’être vraiment présent pour les « tenir », il faut la caisse !

Ils sont plus limités en neige profonde et il faut parfois sortir un petit wheeling de l’ancien pour faire sortir l’avant des spatules de la neige. Cependant en poudre fraîche pas trop épaisse, ils s’en sortent vraiment bien, renvoient fort dans les virages et ressortent facilement du manteau neigeux, ce qui est plutôt honorable pour un ski de 80mm au patin!

  • Bilan

J’aime beaucoup ces skis, ils permettent de faire des grosses sorties sans (trop) se fumer les jambes à la montée. 

Ils se comportent vraiment bien en descente mais demandent une bonne technique et de l’expérience

Ils deviennent excellents quand on leur rentre dedans, ils montrent alors un vrai répondant. 

Cette paire est devenue ma paire « toutes conditions/longues sorties » par défaut. Je ne sors les Armada plus que lorsqu’il y a de grosses conditions de prévues !

Pour qui ?

Ces skis sont à conseiller aux personnes cherchant un ski pas cher puisque trouvable facilement d'occasion, léger à la montée et bon à la descente, permettant de se faire plaisir en toute neige à condition de bien engager le physique.

commentaires

Aucun commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire