Test Black Crows Anima 2020

20 tests Black Crows Anima.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Black Crows anima
marcoche

Bestial

Avis sélectionné
Profil du testeur : 47 ans | 1,77m | 70kg | Expert | Allinges
Taille testée : 182
Conditions du test : redoux après 50cm de fraiche tombée la veille

Points forts

indestructibles, vifs en pivot

Points faibles

Physique

En ce rock and snow 2019, Un objectif...ou plus exactement 3. Tester et comparer 3 modèles en 115 au patin, avec un programme similaire mais 3 ADN bien différentes. J'ai nommé Icelantic Nomad, Scott scrapper et Black crows anima.

Après le nomad puis le scrapper (voir test), C'est parti avec l'Anima. 

Présentation:

cotes : 142-115-126 et poids 2,15 kg en 182 rayon:21m

Ce qui saute aux yeux au premier contact lors du réglage dans le stand BC, c'est cette spatule arrière fortement prononcée spécifique au ski typés back country. Le cambre est important et un champs droit bien épais sous la semelle présage une bonne rigidité sous le pieds.

Je demande les 188 mais le skiman me les déconseille vu mon poids plume, et m'oriente sur les Nocta. Enfin, c'est les animas que je veut tester, me voilà enfin partis avec les 182 (un pote lui avec les 188 - cool on va pouvoir échanger)

La déco blanche avec les chevrons noirs caractéristique des ski freeride chez Black Crows (c'est le boss qui le dit)

Les avis sont plutôt partagé sur ce modèle alors quoi de mieux qu'un galop d'essai pour se faire un avis. Le scrapper testé juste avant à mis la barre haute (Efficace, facile, leger). 


C'est parti dans le terrain de jeu du jour :

Vu le briefing du skiman, je me dit qu'il va pas falloir y aller dans la demis mesure avec ces skis. Les skis sont lourds mais comme ils sont vifs en pivots, le poids ne se ressent pas. Les premiers changement d'appuis sur les pistes mole me  font comprendre qu'il faut pas y aller en finesse. A voir en action dans le champs de mine.

Le terrain de jeu : HP de proximité avec un peu d'espace et quelques passages plus étriqués.

La qualité du spot : En cette journée de gros redoux, les 50cm tombées la veille font grises mines. Bien trafolée par nos gavages répétés de la « dite veille ». Bref, une neige à décapsuler les rotules du skieur attentiste.

Me voilà a mag2 dans une neige compliquée avec des skis de brutes. Je traverse la partie rapide en force les skis ne bronchent pas mais mes cuisses si. J'arrive dans la partie trial entre les arbustes, les skis sont super vifs en pivot mais en terme de rebond, j'ai l'impression de faire du trampoline sur une plaque d'égout. Ca passe mais en force. Je rejoint la piste pour le mur final et au bout de 2 prises de carres éprouvante, je préfère mettre les skis dans l'axe jusqu'en bas. C'est comme ca que je les sens à leur aise. Si j'essaye de brider ma vitesse, les skis sont pas d'accord: Cette partie hyper rigide sous le pieds me renvoie tous les chocs dans les cuisses. 

Deuxième passage, cette fois avec les 188. Je les trouves plus exploitables dans cette taille mais toujours trop rigide sous la semelle, le skiman avait raison, peut être qu'avec 10kgs de plus j'aurais eu un autre avis.

Au final, Je pense skier (a mon humble niveau), aussi efficacement avec ces animas qu'avec les scrappers par contre l'énergie dépensée n'est pas en faveur des Black crows avec lesquels je pense pas pouvoir enchainer des journées complètes.


Au final:

Ces animas sont vraiment des skis qu'il faut dompter, un solide bagage technique et physique est nécessaire. Il sont vifs en pivot, réactifs au changement de trajectoire mais assez physique dans les neige compliquées. A sortir en jours de poudreuse.

Pour qui ?

Un ski back country de barbus

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces