Test Armada Magic J 2014

19 tests Armada Magic J.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
desmodovi

Le bonheur

Armada Magic J
Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,70m | 70kg | Expert
Taille testée : 180
Conditions du test : Toutes neiges / 80% du temps poudreuse profondes dans du raid

Points forts

Stabilité / Flotabilité / Nervosité / Exigence

Points faibles

RAS à par bien sur les endroits ou il n'est pas fait pour

Heureux propriétaire des Magic J depuis maintenant 3 saison, je ne saurais par ou commencer tellement ces skis m'enchantent à chaque sortie. Le mieux est de décrire une simple journée. 

Arrivée au parking à 8h30, tu es tous équipée: chaussure, casque, masque, dorsale, arva, sac airbag, bâton à rondelles XXL, et ta bande de potes tous plus excités les uns que les autres. Tu te diriges vers les caisses tu balances tes skis sur l'épaule : ho p**** que c'est lourd, tu changes d'épaule une fois ou deux. 

Forfait pris, direction le siège, faut pousser le départ est un plus haut : mon dieu que c'est lourd et gros.. 

Sur le siège tu espère avoir le droit au reposes skis : heureusement on est 2018.. Tu profites de ce moment pour repérer la face bien à l'ombre qui te fait rêver depuis plusieurs semaines.Les conditions sons là elle est pour nous aujourd'hui. 

Arrivée au télésiège, certains touristes te dévisagent de la tête au pied se demandant qu'est ce que tu fous avec un sonw à chaque pied.. 

Pour rejoindre la face rêvée tu dois traverser une belle face hors piste ensoleillée toute la journée pleine de traces.. Ha les 126mm sous le pieds tu les sens, ça te réveille les cuisses dès le premier virage. 300 mètres de D- plus bas, les cuisses sont chaudes, les chevilles tout au temps.. Bon ils sont pas fait pour ça mes gros skis de papa, mais je m'en fous je les adore ils sont trop beau. 

Te voila face a face avec ta face :) Une petite monté d'approche est obligatoire, tu croches tes skis au sac à dos. Ho les attaches sont pas géniales pour ce type de skis, mais bon peu importe, sac dans le dos.. P**** c'est lourd !! 

 Une heure d'effort plus tard, 1 litre de transpiration en moins te voila au dessus d'un pan vierge de toute traces, les 80 cm posées en début de semaines sont toujours là, intacte, préservé par le froid.

 Tu chausses, c'est le moment, c'est ton tour, arva check, poignée airbag sortie.. Tu te lances, tu te penches en arrière pour ne pas t'envoyer un pied tête au premier virage... ho non enfaite tu n'as pas besoin, le ski flotte tout seul... Ou sont pas les 80 cm de fraiche ?? tu ne t'enfonce pas.. du coup un idée te viens en tête, et si j'attaquais comme si j'étais sur piste.. Et là un sentiment de bonheur t'envahis comme si tu montais sur les skis pour la première fois.. Tu es à mack12 dans 80 cm de neuf, tu carves tu appuies dans les courbes, les flocons passent au dessus de ta tête mais tes spatules restent à la'r libre.. Comment est ce possible ?? Je l'avais repéré cette barre rocheuse... allez on verra.. ça va taper en réception.. on dirait que tu viens de sauter une petite congère de 2 mètres.. Tu fins le raide te voila dans le petit champs de peur ou tes potes t'attends tu fais quelques godilles, le fat d'apyre un peu sur les talons te fait décoller de la poudreuse.. mon dieu quelles sensations !! 

C'est le temps de redescendre, la piste est bien damée tu prends confiance en tes skis, tu te risques à quelques carves, et ben c'est pas si mal c'est même plutôt rogolo, le cambre normal te permet même quelques belles courbes à grandes vitesses.

Et la sur le côté, des sous bois.. on se lance, c'est juste magnifique tes skis te suivent malgré leur largeur de dingue, tu slalomes entre les sapins comme si tu n'avais rien sous les pieds, tu jumpes les souches d'une facilité déconcertantes, surement dus aux rockers magnifiques de répondant.. 

ça y'est c'est fini il te reste le bas de l station et la piste des canons à neige à descendre, enivrés de ta journée, tu t'y lances comme un dingue, premier coup de carre... ha ça tourne pas tu glisses... Les 300 derniers mètres te rappellent que tu as bien forcé sur tes cuisses.. 

Retour voiture, skis, épaule, c'est lourd.. 

Une fois dans ton bain, tu y réfléchis, il a plein d'inconvénient ce ski, j'en ai chié toute la journée pour 5 min de pur bonheur, de jouissance pur, de liberté indescriptible... Cela en vaut-il le coup ?? .... Assurément !! 

Pour qui ?

Amoureux de la poudreuse, avec plutôt un bon niveau et un bon physique

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire