Test Mammut Flip Removable Airbag 3.0 2020

4 tests Mammut Flip Removable Airbag 3.0.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Marion Lac

Léger, bonne tenue, modularité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,65m | 50kg | Expert | Lyon
Conditions du test : ski de randonnée à la journée
Cet avis matos est issu du programme de Tests Privés de Skipass permettant à nos lecteurs de recevoir du matériel pour un test longue durée. Inscrivez-vous !
Test Privé - Sac Mammut Flip Removable Airbag 3.0

Points forts

-léger
-modularité du sac : porte skis, snow, daisy chains, ...

Points faibles

-confort au niveau du dos
-pas d'accroche ou poche fermée pour les clés
-manque de contraste des fermetures éclairs (notamment le compartiment avec le matériel de sécurité)

Avant tout, merci à Skipass et Mammut pour le test de ce sac avec sa cartouche en plus !

C’est mon premier sac airbag, donc je n’ai pas de comparaison possible. J'ai fait en sorte d’être la plus précise possible dans ma description.

Habituellement j’utilise un sac Orthovox Cross Rider de 18L, pour des sorties freeride, rando à la journée ou sur deux jours.

J’ai utilisé le Flip Removable Airbag 3.0 uniquement en ski de randonnée, à la journée. Pas eu le temps de tester les rando sur plusieurs jours au printemps avec cette fin de saison prématurée.


Les caractéristiques :

- Une couleur flashy : framboise. Au moins on est vite repéré sur la neige ! Le modèle existe également en gris anthracite/noir.

- Un poids minimal : le sac (910g) + système airbag + cartouche = 1910g.

- Cartouche non incluse

- Volume 22L sans le système airbag, 20L avec le système en place.

- Volume de l'airbag 150L, remplissage en 3sec

- Dimensions : longueur du dos 48,5cm, largeur 25,5cm, profondeur 21cm.

- Compartiment spécifique pour le matériel de sécurité

- Port des skis en diagonale

- Port du snowboard

- Port du splitboard

- Grande ouverture dorsale pour accès au compartiment principal

- Poche pour émetteur radio

- 2 boucles pour piolets/bâtons

- Daisy chain pour matériel supplémentaire

- sangles de compression latérales

- Boucle pour mousqueton sur la ceinture abdominale


Le sac en 3 compartiments :

- Une petite poche sur l’avant facilement accessible où j'ai mis un masque, quelques barres de céréales, de la crème solaire, couverture de survie, sous gant. En revanche, il n’y a pas d’accroche ou une poche fermée pour les clés de voiture.

- Une poche centrale, destinée au matériel de sécurité. Il y a un emplacement spécifique pour le manche de la pelle et la sonde. La pelle se glisse aisément au fond cet espace.

Il y a également un rappel des règles de sécurité sur le haut du compartiment.

Dans ce compartiment j’ai uniquement mis mon matériel de sécurité car les zips ne sont pas facilement manipulables, et je ne voulais pas encombrer le compartiment pour être efficace en cas d'urgence.

- Une poche dorsale, accessible par le dessus du sac ou une grande ouverture dorsale en U (très pratique).    Sur le haut de cette poche on retrouve le système airbag, qui est gênant pour accéder à l’intérieur de ce compartiment.

Généralement, je mets sur le haut un bandeau ou mes moufles. Un petit matériel qui est rapidement accessible.

En ouvrant le zip en U, on a accès à la totalité de la poche sans soucis. Ce qui permet également de bien répartir la charge dans le sac.

Une fois le compartiment ouvert, on retrouve une gaine pour mettre la cartouche. À l’intérieur de cette gaine, une sangle avec velcro permet de fixer la cartouche dans sa gaine. Par contre je ne comprends pas pourquoi cette gaine est si longue ?

Dans ce compartiment on trouve également un compartiment pour la poche à eau, un compartiment pour un émetteur radio et un descriptif pour replier l’airbag en cas de déclenchement.

L’intérieur du sac est orange, ce qui permet d’avoir un bon contraste et de facilement repérer son matériel.


- L’accès aux différents compartiments se fait par des zips bi-directionnels. Le problème c’est qu’ils sont de la même couleur que le sac et donc difficiles à repérer. Les zips ne s’ouvrent pas sur toute la hauteur du compartiment.

Egalement, la sangle de portage supérieure passe par-dessus les zips et peut gêner l’ouverture des grands compartiments. Pour le compartiment central, j'ai fait attention à mettre les zip bien au milieu pour ne pas avoir à réfléchir en cas d'urgence.


Le port du sac :

- Des bretelles réglables adaptées à la morphologie féminine.

- Une sangle pectorale réglable en hauteur et largeur. Elle dispose d’un sifflet. C’est une sangle rigide, sans morceau d’élastique qui permettrait un peu plus de confort.

- Une sangle abdominale qui s’attache par une boucle métallique qui se manipule facilement(malgré mes moufles !). En détachant la boucle, la sangle se desserre, ce qui permet de facilement la remettre et de resserrer rapidement d'un coup de main.

Il n’y a pas de petite poche à la taille, ni de porte matériel. La sangle est assez light (pas trop rembourrée), mais cela correspond aux caractéristiques du sac.

- La sangle sous cutale est trèèès longue. Je ne l’ai pas encore fait mais il faut la couper et faire un peu de couture pour l'adapter à sa taille.

Cette sangle présente une boucle de la couleur du sac qui permet de l’attacher à la sangle abdominale. Soit vous passez la boucle dans la sangle, soit vous pouvez mettre un mousqueton sur la boucle et l’accrocher à l’endroit prévu à la taille.


Les accessoires :

L’airbag : la poignée airbag est située à gauche quand on porte le sac. On peut régler la hauteur sur 3 positions (S, M, L) mais pas changer la poignée de côté.

Une poignée test pour s'entraîner est incluse avec le sac. Il suffit de visser cet embout à la place de la cartouche, et vous pouvez vous entraîner à tirer sur la poignée de déclenchement. Cela permet d’ajuster parfaitement la hauteur de la poignée de déclenchement et surtout de se rendre compte de la force nécessaire pour actionner l’airbag.

Personnellement, j’utilise des moufles et cela m’a permis de m’assurer que je pouvais bien prendre en main la poignée.

Lorsque la poignée airbag est pliée, cela se ressent au niveau de la bretelle qui est alors un peu plus rigide, mais cela n'est pas réellement gênant.

La cartouche carbone pèse 320g, il faut contrôler le poids pour s’assurer que la cartouche est bien fonctionnelle. La cartouche n’est pas fournie avec le sac, sur le site Mammut elle coûte 139€.

Mammut propose également une cartouche rechargeable.


Sur le sac : plusieurs systèmes d’accroches bien placés.

- 2 portes piolets avec accroche velcro pour le manche.

- Porte ski en diagonale, porte snow ou splitboard.

- les sangles de compression permettent de comprimer au maximum le sac pour éviter qu'il ne bouge.

- Matière imperméable, par contre le dos prend vite l’humidité si on pose le sac sur la neige ou la transpiration si on chauffe!

- 3 daisy chains qui permettent d’accrocher du matériel comme on le souhaite.

- 4 boucles pour accrocher un porte casque (non fournis avec le sac), j’ai utilisé celui que j’avais avec mon sac Orthovox.


A l’usage :

Le système airbag est positionné en haut du dos, donc lorsque le sac n’est pas suffisamment plein ça tire sur les épaules et crée un point dur en haut du dos.

Au début du test j'ai pensé que le sac était peut-être un peu grand pour mon gabarit. Les bretelles sont serrées presque à fond, mais au fil des sorties j’ai affiné les réglages et me suis habituée à avoir un peu moins de confort qu'avec mon sac habituel. Il faut aussi s’habituer au fait que le sac est light, il y a donc moins de rembourrage et un peu moins de confort. C’est le prix a payé pour arriver à ce poids !

Néanmoins, Mammut propose plusieurs modèles de sac dans la gamme removable airbag 3.0 où le même système airbag peut être installé.

Le dos est légèrement rembourré, il faut veiller à bien organiser son sac pour ne pas avoir de point dur dans le dos. La grande ouverture dorsale, permet de bien répartir le matériel et les charges.

Dans la poche dorsale, j’avais une gourde, ma gore-tex, une doudoune, un bandeau, mes couteaux, mes moufles. Et il y a encore de la place pour mettre des choses. La contenance est largement suffisante pour la journée, il est facilement envisageable de partir sur 2 ou 3 jours en rando.

Je ne l'ai pas tester en freeride, mais dans ce cas, les sangles de compression doivent être utiles comme le sac peut être moins chargé.

Comme points négatifs, je noterai :

- le manque de contraste pour les zips, et surtout celui du compartiment où il y a le matériel de sécurité. C'est vrai que tout rouge framboise on dirait un joli bonbon mais c'est un peu pénible de chercher les zips pour ouvrir son sac!

- le manque d'une accroche pour les clés.

- le manque de confort au niveau du dos, même si cela est au profit d'un sac poids plume.

- le porte casque non inclus.


Globalement, c'est un sac de qualité. Il faut être prêt à perdre un peu en confort (moins de rembourrage) pour s’alléger. Le poids est le réel plus de ce sac. Rien de superflu, des portes piolets, Daisy chain, et sangles compressives idéales pour moduler le sac comme on le souhaite.

Il faut quelques sorties pour affiner les réglages et l'apprivoiser, pour ensuite ne plus s'en séparer!


Pour les skieurs(ses) qui cherchent un sac Airbag léger avec la possibilité de moduler les attaches pour le matériel comme on le souhaite.


Pour qui ?

Pour les skieurs(ses) hors des sentiers battus qui veulent un sac Airbag fonctionnel et léger
8/10
Solidité
Manipulations/accroches
Confort/Maintien
Modularité
Qualité/pertinence des accessoires
Facilité de déclenchement
Gestion du système airbag (entretien, réarmement,
Finition
Rapport qualité/prix

commentaires

3 commentaires

yrlab
Statut : Gourou
inscrit le 03/01/16
Stations : 6 avis
Bon test ! C'est bête d'avoir mis des zips de la même couleur...surpris qu'il ne soit pas très confortable pour le dos !
1
Marion Lac
Statut : Expert
inscrit le 23/10/19
Matos : 10 avis
Pour le dos j'étais habituée à un sac plus rembourré, mais sans airbag. Il faut faire attention a bien répartir ce qu'on met dans le compartiment pour ne pas avoir de point dur. Il faut s'habituer !
0
philippinebln

inscrit le 29/04/20
Bonjour Marion!
C'est Philippine de chez Mammut. Pour répondre à ta question concernant la taille de la gaine pour la cartouche, cette gaine est effectivement plus longue que ta cartouche car tu as une cartouche européenne. Or, nos sacs sont designés de la même façon pour tous les pays, et les cartouches américaines n'ont pas les mêmes normes et sont plus longues. La gaine est donc aussi adaptée à leur taille.
Ensuite, par rapport à la sangle sous-cutale, elle est réglable grâce à un curseur sous le sac. Vérifie si tu peux l'ajuster par ce biais. Je te déconseille de la couper et de faire de la couture, ce n'est pas très safe et en tant que marque nous ne te recommandons pas cette option.
Merci pour le compte-rendu! Je note les éventuelles améliorations à apporter, notamment la petite accroche/poche pour les clés qui est revenue plusieurs fois.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire