Test Snowleader VOLA Boite Entretien basique + Complément 2016

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Mesco

Et si on fartait au rebloch' finalement ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,75m | 65kg | Expert | Annecy
Acheté : 99€ en magasin
Conditions du test : Toutes conditions

Quand on a du matos, il faut en prendre soin. Alors il n'est pas forcément question de substituer son cher skiman avec du DIY, mais de maintenir son matériel dans un état correct, sans passer par l'atelier systématiquement. Du moins, c'est ce que cette boîte assorti permet de faire.
L'assortiment étant plutôt limité, j'acquière quelques petites bricoles en continu, en plus des consommables.

Contenu de base de la boîte Snowleader x Vola

- Fer à farter
- Ergoss 88/89
- Brosse Nylon
- Raclette ski 3mm
- Gomme
- Bougie de Ptex noir
- Pain de fart "universel"
- Élastiques à stop-skis

Achats complémentaires

- Consommables
- Brosse bronze
- Raclette métal
- Raclette snowboard 5mm
- Lime

Bon, une brosse ça brosse, une lime ça lime, une raclette ça racle, je ne vous apprend rien. Mais cette boîte est-elle suffisante en soi, pour les rafistolages de tous les jours ?
Difficile d'avoir la totalité des outils, parfois on est dans "pas son garage", ces copeaux de fart sont un enfer à nettoyer, vive les sacro-saint étaux,... Bref, j'aime à croire que la plupart des lecteurs de test connaissent ces "galères", paradoxalement plaisantes aussi. Nos amis skiman nous font du bel entretien, cependant je ne me vois pas y aller à chaque fartage ou pour enlever 3 requins, mon porte-monnaie non plus. Puis de temps à autre, j'aime bien.
Ayant donc acquis cette boîte pour bricoler un peu et surtout farter moi/même, j'ai commencé à ramer, puis ramer et ramer encore et encore.
À noter, deux élastiques pour stops-ski sont fournis.

Réparation

Pour cette partie, peu de choses vous sont fournies dans cette boîte. À vrai dire, seulement une bougie de ptex noir, le tout sans pistolet, forcément. Du coup ressortez vos briquets et attention la température..
Toutefois j'ai dû prendre une raclette en métal en supplément, rien n'étant fourni pour lisser sa semelle, même pas une petite Wintersteiger..
Cette mallette ne contiendra, bien entendu, rien pour la chirurgie, pas de bout de semelle, pas d'araldite.

Fartage

Concernant le fartage, le fer et le fart vont très bien. Fer de bonne qualité avec réglage de température par molette. Le fart est un modèle "universel", qui ira bien dans la majeure partie des situations, et conviendra à Mr tout le monde.
Peut-être manque t'il un pain de RO21 pour le nettoyage sous-estimé des semelles..
Au niveau de la raclette, c'est la plus petite et plus fine, en plexiglas. Pas de raclette métal fournie.
Utilisant également ce matériel sur snowboard, la raclette est clairement insuffisante et bien trop fine. Pour contenter mes besoins, j'ai dû acquérir une raclette plus large et plus épaisse, une Toko.
Concernant les brosses, seule la nylon est fournie de base, le stricte minimum. Ici également, j'ai dû acheter une brosse bronze de chez Swix, le "décapage" étant plutôt galère avec la nylon..
Le pain de fart fourni est un fart universel, qui ira bien dans la majeure partie des situations, conseillé entre -8°C. et +15°C.

Affûtage

Cette étape est plus laborieuse avec ce qui est fourni.
Hormis un ergoss, rien n'est fourni pour arranger ses carres. Pas de lime, pas de pierre, seulement une petite gomme.
Disons que je me sers plutôt de ces outils pour arranger un peu les choses, atténuer un peu les parties amochées, virer les requins. J'ai donc acquis une petite lime pour compléter l'outillage. Il me manque encore de la pierre pour "finir".
Par contre, je trouve que cet ergoss est une horreur, doublé d'un dangereux outil. L'équerrage est trop court pour assurer un bon angle, lors des mouvements de va et vient. Le choix de l'angle se limite d'ailleurs à 88° et 89°, ça me va, mais pour ceux qui souhaitent plus d'angle, ce ne sera pas possible.. Concernant la petite lime intégrée, elle a dû mal à tenir en place, déjà elle tend à se barrer de l'ergoss, puis elle se met rapidement en biais, l'ergoss ayant un peu de jeu, ce qui a pour effet de changer l'angle de la lime et donc sa faculté à limer correctement. Vraiment je galère avec ce truc et me limite au strict minimum.

Au final

Offrant déjà un assortiment respectable pour commencer ses propres entretiens et réparations, cette mallette n'est cependant pas faite pour remplacer votre skiman. Et même pour quelques opérations, il vous faudra compléter avec certains outils. En dehors de l'ergoss, le matériel fourni reste de qualité et semble durable. Après 3 ans d'utilisation, je n'ai rien eu à remplacer et me suis servi de tout.

Pour qui ?

Tout le monde

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire