Test Boot Dryer Boot Dryer 2018

Déposez votre test.
NobruDude

Le plus simple pour sécher ses pompes de ski/surf.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,70m | 62kg | Avancé | Fonsorbes
Acheté : 18€ en ligne
Conditions du test : Toutes les conditions possibles et imaginables

Le test d’aujourd’hui concerne un petit appareil pour sécher ses chaussures de ski et/ou gants.

Alors avant de rentrer dans le vif du sujet, on pourrait se demander pourquoi ? La raison essentielle est que je transpire des pieds de manière industrielle ! C’est incroyable, j’ai toujours les pieds dans les pompes de ski qui sont moites, qu’il fasse +20°C ou -40°C !! Et je ne vous parle pas après des grosses journées de ski de rando, j’ai une piscine à chaque pied ! Bien évidemment, ce n’est pas agréable, mais ce qui l’est encore moins, c’est que la chaussure reste humide pendant plusieurs jours (s’il n’y a pas de grand soleil disponible). Déjà ce n’est pas très hygiénique, il doit y avoir toutes sortes de bactéries qui se développent là-dedans, une vraie bétaillère, et puis surtout, ça sent un peu le reblochon affiné, voire très affiné !

Donc, j’ai découvert, au travers d’une discussion sur le forum Skipass d’ailleurs, qu’il existait des petits appareils pour sécher ses chaussures. Après avoir un peu navigué sur le Net, je me suis orienté vers le produit de la marque Boot Dryer (ça ne s’invente pas !!!). Les raisons principales qui ont guidé mon choix :

  • Le prix, 18€, c’est quand même tout à fait raisonnable,
  • Le design très simple… parce que, ce qui est simple, marche !
  • Le fait que la température de chauffage n’est pas très élevée.

Sur le dernier point, en effet pas mal de produits proposent des séchage ultra rapides avec de l’air soufflé ou autres qui montent pas mal en température, j’ai eu peur que cela vieillisse prématurément mes chaussons, voire même que ça altère le thermoformage de ces chaussons. De plus, le fait que ça sèche rapidement, ce n’est pour moi pas utile, il suffit que ça soit sec le lendemain matin, soit après une nuit, ça suffit largement.

Alors le produit se présente sous la forme d’un espèce de Y avec la prise électrique d’un côté, et les éléments qui vont chauffer de l’autre (voir photos). La longueur de chaque branche du Y est de 40cm, cela convient donc parfaitement pour toutes sortes de pompes de ski. Après, c’est pas compliqué d’utilisation, il suffit de le brancher et de mettre les 2 éléments au fond de vos pompes ; difficile de faire plus simple !! Les éléments sèchent le chausson par convection en créant une légère circulation d'air chaud du bas vers le haut. Le séchage est donc plus lent qu'avec un système à ventilation active mais respecte parfaitement les mousses ergonomiques du chausson.

Testé déjà après plusieurs sorties, notamment la dernière en rando où j’ai vraiment suer des pieds comme jamais, à chaque fois, l’intérieur du chausson est sec le lendemain matin ! Les éléments chauffent donc pas trop, c’est du séchage en douceur, et ils ont une petite lumière bleu qui non seulement permet de vérifier que c’est bien allumé mais aussi ces lumières bleues ont des propriétés bactéricides, ce qui va aider à traiter la bétaillère mentionnée plus haut et limiter les odeurs de pieds.

Je recommande vraiment ce produit, qui, pour un prix dérisoire, rend un précieux service (à noter qu'on peut aussi l'utiliser pour des gants, ou tout autre chaussure de trail ou de running, c'est la même efficacité sans risque d’abimer quoique ce soit !).

Pour qui ?

Pour tous ceux, qui comme moi, transpirent énormément des pieds, pour faire durer vos chaussons...et pour l'hygiène aussi !
9/10

Points forts

Le prix, ou mieux, le rapport service/prix
Simplicité d'utilisation
Chauffage lent et modéré
Lumière bactéricide

Points faibles

J'vois pas

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire