Test Smith Range 2019

1 test Smith Range.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
yrlab

Ergonomique, confortable mais assez spécifique !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 41 ans | 1,90m | 85kg | Expert
Acheté : 89€ en ligne
Conditions du test : une vingtaine de journée en station, hors-pistes et randonnée avec toutes les météos

Points forts

Monture souple ergonomique, confort de port, très bon dans sa catégorie de verre, très bonne ventilation , prix modéré

Points faibles

Verre qui ne s’adapte pas à la luminosité, écran plus fragile que la concurrence ?

J’étais déjà bien équipé pour ce qui concerne les masques de ski mais l’achat d’un nouveau casque a fait que je suis parti sur un combo casque/masque très bien soldé. Fourni avec le casque Camber, voici mon retour sur ce masque RANGE de chez SMITH que j’ai bien testé voire un peu trop !


Caractéristiques/spécifications


  • Verres Carbonic-X cylindriques
  • Verre interne antibuée Fog-X
  • Grande monture
  • Technologie de la monture Responsive Fit™et Airflow pour la ventilation
  • Système de réglage à double passant
  • 2 couches de mousse faciale Driwix
  • Compatible avec casques
  • Courroie avec bande de silicone
  • Étui pour masque en microfibre et housse pour écran de remplacement inclus
  • 5 modèles aux montures et verres de différentes couleurs


Mon expérience :


Rangé dans sa housse et fourni avec le casque Camber du même fabricant, c’est un masque cylindrique d’entrée de gamme avec un écran de catégorie 1 nommé « Red Sol-X-Mirror ». Au déballage, j’ai apprécié la largeur de l’écran et son look plutôt moderne. L’effet miroir est bien là avec une teinte bien rouge-orangé.

Confort ?

Le châssis du masque est plutôt grand et du coup, l’écran est plutôt généreux et offre une vision large qui n’est pas gênée par la monture intérieure.

La mousse de la monture est bien compacte et elle est doublée d’une fine couche de textile « polaire » très doux au toucher. Une fois le bandeau réglé pour l’intégration sur le casque, mon tour de tête fait que je suis presqu’au maximum de la longueur du bandeau. Le textile synthétique en contact avec la peau est agréable et n’occasionne aucune marque en fin de journée.

Mis à part quelques journées en bonnet, je porte toujours un casque. Lors des journées froides et venteuses, le haut de la monture du casque s’ajuste parfaitement contre le pourtour du casque et apporte ainsi un grand confort. Comme presque tous les masques, les trappes d’aération sont situées sur le dessus de la monture. Elles font bien le job, l’air circule bien et les yeux ne chauffent pas!

Qualité de l’écran ?

Derrière ce verre à effet miroir rouge orangé se cache une optique de catégorie 1. En filtrant, en moyenne, de 20 à 50% la luminosité, c’est la catégorie clairement indiquée pour des situations d’ensoleillement atténué ou par temps très gris. En terme de vision, on a une légère teinte orangée. Pour les journées bien nuageuses, le masque apporte une bonne clarté de vision qui fait presque croire que le soleil brille plus. Par contre, dès qu’on passe en mode jour blanc, le verre montre ses limites et n’éclaircit pas assez.

Pour les journées sans nuages, il n’est pas recommandé de porter ce type d’optique mais j’ai tout de même tester. Je n’ai pas perdu mes yeux mais il est vrai que la luminosité perçue est trop forte et fatigue un peu les yeux à la fin de la journée !

Qualité de la monture ?

La monture « Responsive Fit™ » est assez souple et très bien finie ; L’ergonomie au niveau du nez est parfaite et la souplesse de la monture permet une bonne adaptation à la morphologie du visage. La mousse présente sur le dessus semble plus épaisse que celle utilisée chez Julbo.

Qualité du bandeau ?

Une large bande de silicone à l’intérieur du bandeau assure un très bon maintient sur le casque ou tête moins protégée. Avec les deux boucles présentes de chaque côté, le réglage peut être bien symétrique et assez rapide. Il faut tout de même enlever les gants si vous devez faire cela sur un télésiège. Etant quasiment toujours porté sur un casque, je fais la manipulation très rarement.

De la buée ?

Le système de double écran et le traitement chimique « Fog-X » de l’écran fonctionnent très bien, je n’ai jamais été gêné par de la buée. Après, dès que je suis en mode montée et donc gros effort, je ne garde que très rarement le masque sur le visage.

Changement d’écran ?

Il est prévu de pouvoir changer d’écran en cas de casse mais je n’ai pas testé.

Look ?

Je n’ai pas choisi son coloris puisque acheté avec le casque de la même marque mais j’aime bien la couleur de l’écran et la monture noire s’accorde bien avec le casque mais après les goûts et les couleurs…

Durabilité vs rapport qualité/prix

Au vu du prix (8ç euros avec le casque Camber), ce masque est une bonne affaire mais c’est aussi une optique cat.1. Le verre n’a pas trop aimé le coup de barre de télésiège : cf photo, 2 rayures bien marquées mais qui ne gêne pas dans la vision au final. Par expérience, la sensibilité d’un écran aux rayures est assez indépendante de la valeur marchande du masque de ski alors dur de dire si les écrans Smith sont moins résistants que la concurrence.


Verdict !?


Dans sa catégorie de protection solaire, ce modèle Range remplit parfaitement son contrat en apportant la clarté nécessaire pour les journées nuageuses. L’ergonomie comme la ventilation du masque sont très bonnes ; Le masque s’intègre parfaitement au casque et apporte un très bon confort dès lors que l’on ne rencontre pas les extrêmes météorologiques dans la même journée.




Pour qui ?

Les pratiquants de ski et de snowboard !

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire