Test Cairn Magnetik 2020

2 tests Cairn Magnetik.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
Guillaume Blondin

Un masque double écran facile et efficace

Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,78m | 80kg | Expert | Villevieille
Acheté : 110€ en magasin
Conditions du test : Les Arcs, Février 2020, ensoleillé à tempête de neige et jour blanc

Points forts

Changement d’écran simple et intuitif.
Traitement anti-buée et ventilation au top.
Écrans niv1 et niv3 en plein dans le programme.
Luminosité écran jaune
Finition
Rapport qualité/prix

Points faibles

Pas de chaussette livrée avec le masque.
Deuxième écran un peu encombrant à embarquer dans une veste et/ou à protéger dans un sac à dos.

Habitué à porter des masques julbo photochromiques dont le volume est adapté à des visages moyens et à l’occasion d’une discussion avec un vendeur dans un shop, je me laisse séduire par le concept « magnetik » de ce masque à écrans interchangeables.

Le volume est équivalent, le look est sobre dans cette version noir/gris mais d’autres versions colorées satisferont le plus grand nombre.

Au déballage, le masque « Cairn Magnetik » est livré avec le premier écran monté et le second dans un étui nylon élastique avec un bon rembourrage côté extérieur de l'étui. Le strap possède une bonne quantité de silicone sur sa face intérieure, ça va bien accrocher sur le casque !

Petite déception, pas de chaussette pour le masque ni de tissu pour le nettoyage, dommage d’économiser sur ça ... une gogglesoc va vite s’imposer pour protéger le masque !

Le changement d’écran est simple et rapide, ça claque et les 8 aimants assurent une mise en place ferme et du premier coup: très efficace !

Sur le terrain, jour blanc puis grosses chutes de neige imposent l’écran jaune donné pour transmettre 77% de luminosité et c’est le cas ! La visibilité est excellente, j’ai l’impression que la piste a été éclairée ! contraste au top, le relief est pas mal révélé et pas la moindre buée malgré le buff coincé sous le casque et remonté jusque sur le nez. La bonne ventilation et le traitement anti-buée font le taf. Pas testé en rando ou la montée en chaleur risque de mettre un peu plus à mal ce point la ...

Niveau confort, la mousse triple densité est moelleuse, le strap colle au casque et la largeur du champ de vision est agréable sans être équivalente à un masque plus imposant (on voit à peine les bordures). Pas de démangeaison excessive, je ressent tout de même un léger appui du masque sur le nez après quelques heures ... sûrement dû à la forme de mon casque (ou de mon pif !)

Les jours suivants sont au beau fixe, l'écran Niv3 qui ne laisse passer que 15% de lumière est très confortable, c’est pas du polarisé mais ça fait le job grâce au traitement miroir. Pas le moindre éblouissement en cours de journée ni fatigue des yeux le soir venu devant quelques bonnes bières.

En conclusion, ravi de mon achat, il faut trouver, à l’usage, le bon moyen pour stocker le second écran en cas de journée mitigée. Le masque répond parfaitement au cahier des charges pour un tarif moyen autour de 100/110€, excellent rapport qualité prix. A essayer en shop avec son casque pour s’assurer du bon combo.

Ps : on trouve même des écrans vendus seuls en cas de casse/détérioration ou envie d’une nouvelle couleur.

Pour qui ?

Visages moyens, unisex, masque deux-en-un avec une simplicité d’usage enfantine.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire