Test Oakley Factory winter 2 2018

3 tests Oakley Factory winter 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 6/10
Aurel0205

Une bonne seconde paire

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,72m | 60kg | Avancé | Francheville
Acheté : 40€ en magasin
Conditions du test : La totale !

Points forts

Confort
Ressenti au top
Jolies

Points faibles

Caractéristiques pas réaliste
Pas franchement polyvalent
Aime pas l'eau

Contexte : j'ai acheté cette paire de gants pour son prix et car j'adore le ressenti des gants en cuire (habitué aux gants de moto). Je possède uniquement cette paire pour toute la saison.... Je l'ai utilisé dans toutes les conditions depuis 2-3 saisons. Je ne suis pas frileux des mains.

Taille : J'ai pris les gants en taille L (1 taille de plus qu'à la normal) ce qui me correspond parfaitement. Je les ai directement essayés en magasin, heureusement sinon j'aurais pris trop petit...


Caractéristiques / commentaire


- Revêtement essentiellement cuir de chèvre, doublure polyester : essentiellement.... oui mais pas entre les doigts, les 3/4 du pouce, une partie au-dessus de la main... donc essentiellement c'est pas 60 % !

- une membrane imperméable et coupe vent FNdry 15000mm : imperméable ?! En sortie d'usine peu être, mais plus vraiment sur les pistes et en dehors... Et coupe vent 15000mm.... pas franchement.

- respirabilité 15000g/m2/24h : Plutôt respirant effectivement.

- isolation interne Thinsulate : C'est sympa comme nom mais ça tiens pas super chaud...

- poignet élastique avec fermeture velcros : super pratique ! 


Ressenti au premier abord :


Les gants sont sympas et beaux, légers et confortable. La doublure intérieure est parfaitement fixée au gant.

Le cuire apporte une grande résistance au produit et un très bon ressenti au toucher. Le cuire de chèvre est super souple, c'est un régal.

Associé à l'imperméabilité, la respirabilité et l'isolation annoncée par Oakley, je m'attendais à avoir un gant quasiment parfait ! En plus, la finition est très bonne.

Par contre gros bémol sur la non présence du leash de poignet.... vraiment dommage !  


A l'essai :


Sans les skis aux pieds

Avant de chausser les skis, on les portes.... le cuire dans la main donne une bonne adhérence, ils ne glissent pas quand vous les portez verticalement (chargement télécabine par exemple) ou sur de plus longues distances. le cuir et la faible épaisseur donnent un très bon ressenti, on sent ce que l'on est en train de faire. 

Lors de marche d'approche entre les roches ou quand il faut remonter 10m plus haut chercher son ski coincé dans les sapins, aucun souci. Je m'accroche à tout ce qui traîne pour m'aider, pointu ou non, le cuire est costaud et ça, c'est top ! par contre la respirabilité lors d'un effort montre ses limites suivant la température (+5° environ), je suppose que le cuire ne laisse pas passer grand chose s'il n'est pas micro perforé, pour moi la résirabilité globale du gant ne correspond pas à la réalité. 

Dans les moments d'attente (télésiège...) j'ai froid à l’extrémité des doigts aux alentours de -10° et -5° environ suivant la force du vent, j'ai l'impression que l'effet coupe vent n'est pas des meilleurs et les calories s’échappent, et pourtant, je ne suis pas un sensible des mains. le tissu au bout des doigts y est sûrement pour quelque chose... 

Skis aux pieds :  

RAS, je n'ai jamais eu froid lors de mes cessions, ils permettent d'être portés même lors de redoux, pas trop chaud quand même ! 

Il est facile de manipuler les fermetures des poches ou le tour de cou, super sensibilité des doigts, les lanières des bâtons aussi.


Imperméabilité / respirabilité  : 


Pour moi, ce n'est pas un pari tenu, je m'explique : 

Il y a beaucoup de matériaux différent : cuire de chèvre, cuire de chèvre perforée, sorte de cuire retourné sur le dessus du pouce, tissu faisant le tour des doigts et sur le dessus de la main. Les additions de matériaux lui confèrent différents défauts.... 

Respirabilité limite avec le chaud (cuire non perforé) trop respirant lors de froid ou de vent. (tissue faisant le tour des doigts ?) 

imperméabilité absente, sûrement a cause du tissu et des 5 coutures sur chaque dessus de doigt en diagonal, c'est jolie mais quelle idée de mettre ça la ????? l'eau y passe dès que le traitement étanche s'affaiblie (autrement dit dès le début) et la c'est la piscine mais vraiment, et si encore c’était le seul endroit qui prend l'eau.... mais c'est partout pareille, le gant boit littéralement tout ce qu'il touche, un amis pratiquant le snowboard les as balancer avant même de finir la saison.... 


Conclusion : 


C'est une paire de gants que j'adore quand les conditions sont réunies, confort royal, pas trop chaud ni trop froid, précis et avec du ressenti. Par contre différents défaut les rendent pas franchement polyvalent.... c'est une bonne paire de gant pour un skieur ou quelqu’un qui ne touche pas trop la neige.... et qui ne les possèdes pas en paire unique. J'aurais mis 8/10 si la description du produit sur l’étiquette avait été plus juste. J'ai pas aimé avoir acheté ce produit pour des caractéristiques qu'il ne respect même pas.... 

Je met quand même 6/10 car ils sont franchement costauds et je vais les garder en seconde paire.

Pour qui ?

quelqu’un qui veux une seconde paire, pas en snowboard je pense.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire