Test Marker Tour F12 EPF 2019

13 tests Marker Tour F12 EPF.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
Kienrike

Une fix fiable qui permet de grimper un peu

Avis sélectionné
Profil du testeur : 34 ans | 1,75m | 77kg | Avancé
Acheté : 289€ en magasin
Conditions du test : Toutes neiges Toutes conditions 5 mois

Points forts

- Solidité
- Très bonnes aptitudes descente
- Facilité d'utilisation

Points faibles

- Lourdes
- Nécessite un petit temps d'adaptation pour les cales

M'étant remis au ski alpin la 2 saisons en arrière, je m'étais mis en tête de me prendre un petit set flambant neuf pour la piste et voulais me laisser une petite porte pour éventuellement faire un peu de rando si l'envie me prenait : Fischer Ranger 90 Ti 168 + Marker F12 EPF.

Ma pratique étant plutôt cantonnée à de l'alpin car je redécouvrais les sensations du ski après 15 ans de snowboard uniquement, je me suis orienté vers une fix typée alpin, au fonctionnement pas prise de tête et aux origines solides.

Alors les Marker F12 EPF, c'est comment ? Hé bien c'est solide et ça donne confiance !

Ca s'enclenche très bien, je n'ai jamais eu de soucis à ce niveau là ; ça se règle facilement, même avec des semelles rando ; ça déchausse quand il faut (quand c'est bien réglé, évidemment) ; et ça se skie bien ! Le fait d'être légèrement surélevé ne gêne en rien, et la transmission de puissance se fait sans problème. En descente, c'est une très bonne fix.

En montée, c'est un peu différent. Vous avez pu le lire dans d'autres tests ou alors simplement sur la fiche tech : c'est lourd, 1100g la fix ! C'est une fix plutôt faite pour l'approche que les longues rando. C'est un peu le prix à payer pour une fix qui va supporter gros à la descente sans inserts. Cela dit, son poids ne m'a pas empêché de me faire mes 2 petites sorties hebdomadaires au lever du soleil d'avant taff, plutôt en mode rando muscu que rando fitness ! Pour le coup, ça bosse les cuisses comme il faut en montée !

Par contre, son fonctionnement est très simple : basculez le levier central et le talon se libère.

Certains diront que c'est dommage, on est obligé de déchausser pour changer de mode (montée/descente) mais à la fois, on est bien obligé de déchausser pour retirer ou mettre les peaux ; et comme tu montes pas ces fix pour faire de la course, hé bien c'est pas bien grave.

Une fois le talon libre, le mouvement de marche ne m'a pas choqué (tout dépend de vos chaussures aussi, pour ma part une paire de Dalbello Panterra 100, quand je vous parlais de rando muscu) et les cales sont relativement accessibles avec les bâtons. Ces cales se positionnent à 0°, 7° ou 13° ce qui permet une bonne adaptabilité au terrain. Il faudra quand même prendre le coup de main pour bien choisir la cale que l'on veut, si on est un peu trop pressé, on passe sans le vouloir de 0° à 13°. Alors ça grimpe, ça s'adapte, et parfois, ça couine un peu (un léger couinement sur l'une des fix) !

Arrivé là haut, la manip est tout aussi simple : déchaussez, appuyez sur le talon de la fix avec une main pour bien que les rails soient en face puis basculez le levier, enlevez vos peaux et voilà, vous êtes parés pour la descente. Alors oui, il peut y avoir un peu de neige/glace sous la base, mais il vous suffit de claquer 2-3 fois la fix contre la plaque, et ça s'enclenche sans soucis.

Alors voilà ce que l'on peut retenir de ces Marker F12 EPF :

Les Plus :

- Solidité

- Très bonnes aptitudes descente

- Facilité d'utilisation

Les Moins :

- Lourdes

- Nécessite un petit temps d'adaptation pour les cales


En tout cas, elles m'ont permis d'élargir ma pratique du ski et d'avoir des cuissots en béton !



Pour qui ?

Pour les skieurs(ses) qui cherchent plutôt une fix pour descendre en toute sécurité et qui permet de se faire quelques approches ou quelques randos tranquilles
7/10
Facilité de chaussage
Facilité de réglage/compréhension du système
Style/Look
Finitions
Durabilité/solidité
Rapport qualité/prix
Changement de mode montée/descente

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire