Test Marker Griffon 13 ID 2017

25 tests Marker Griffon 13 ID.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Nicolas Cornet

Un classique qui sait évoluer.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,84m | 70kg | Expert | Apprieu
Acheté : 250€ en magasin
Conditions du test : Toute. De la piste au Japon en passant par la piscine.

Points forts

- Prix
- Accessibilité
- Multi-normes
- Simplicité et standardisation

Points faibles

- Fermeté de la talonnière à l'enclenchement dans la poudre (mais faut savoir ce qu'on veut)

En statique :

Elle est compatible avec toutes les chaussures répondant à la norme Alpine (ISO 5355) et avec les chaussures type randonnée (ISO 9523). Une idée bien pensée soit pour ceux qui sont déjà équipé ou alors pour rendre l'investissement encore plus rentable.

Le ressort de la butée avant a été revu afin de mieux gérer les déclenchements latéraux. La hauteur de la butée avant est ajustable, justement pour permettre la compatibilité multi-normes. Et enfin la talonnière a totalement changé et serait plus performante sur la gestion de la transmission des forces.

La plage de réglage du DIN varie de 4 à 13 sur ce modèle. Les stop-ski sont disponible en largeur de 90, 110 et 120mm, pratique si on veut les monter sur des fats. La talonnière montée sur rail peut se régler sur une longueur de l'ordre de 25mm. Pour ce qui est du poids, elles sortent à un peu plus de 2kg, 2032gr la paire. C'est toujours moins que des Look Pivots (2290gr) même si ce paramètre n'est pas très important étant donné que ce sont des fixations alpines.

Même si elles sont quasi-intégralement en plastique, ça respire la solidité, et c'est le cas.


En action :

Le chaussage est relativement facile, à condition de les avoir bien réglées.

La Griffon à tendance à bien s'adapter aux ski et au skieur. Elles accompagnent le travail du ski sans le trahir, sans rigidifier le patin ou encore le "floutter". Si les ski sont souples, elles ne déclencheront pas de manière intempestives, et inversement.

Le seul défaut est surement la solidité des stop-ski. Entre 1 et 2 par saison, c'est assez rédhibitoire. Etant une pièce fragile, les skimans peuvent facturer ça assez cher (environ 20€

Avec un réglage DIN à 10 pour 70kg, je n'ai jamais été pris en défaut. Que ça soit sur piste, dans la trafolle, sur des sauts ou dans la poudre, rien à signaler. Ça suit, ça s'adapte, ça déclenche quand il faut...

Ce dernier pourra toujours être considérer comme trop peu par certains, pas de panique, il existe la Jester avec une réglage DIN pouvant aller jusqu'à 16, ou bien la Look Pivot et son 18.

Au final, Marker a fait un très bon travail au niveau de la compatibilité des normes, pour proposer un produit neutre mais fiable, le tout à un prix correct au regard de la qualité.


Pour qui ?

Pour celui qui à plusieurs paire de chaussures avec des semelles différentes ou celui qui veut "futurproof" son investissement.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

petites annonces