Test Diamir Diamir Vipec 12 2015

17 tests Diamir Diamir Vipec 12.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
RPM
Par RPM

Et si c'était la fix à tout faire ? (gabarit léger inside)

Avis sélectionné
Profil du testeur : 44 ans | 1,78m | 65kg | Expert | Mondonville
Acheté : 300€ en ligne
Conditions du test : toutes conditions neige ...

Points forts

polyvalence
rassurantes et facile à utiliser (si on prend le coup au chaussage)
assez proche d'une alpine en feeling pour un skieur peu puissant

Points faibles

cales qui peuvent se déboîter
aspect un peu cheap mais c'est solide quand même

Après avoir collectionné les paires de ski, je décide de tout rationaliser pour ne garder que trois paires avec comme cahier des charges de pouvoir "débrayer" quand je veux pour des déniv de 500 à 1500 m. Et je veux du matos light quand il s'agit de porter.

Se pose alors le "problème de la fixation". Etant venu à la rando sur le tard (avec l'age ...), je suis méfiant sur les fixations à pin/insert : dangereux, pas skiable etc etc ... Quand la vipec sort, elle m’intéresse de suite de par son coté sécure pour la butée avant et sa talonnière somme toute parmi les plus évoluée du marché (avec le G3 Ion). Le poids aussi est séduisant, m'étant tapé des look XM pendant deux ans.  

Sur un coup de tête, je décide de monter des pures 188 avec ainsi que des down CD107. Je précise quand même que je suis loin d'être un brute style de ski : léger (env 65 kg habillé), je suis plus en souplesse qu'en force et je ne saute pas (plus l'age) des barres de 10 m à mach 2 (!). Je serre à 7,5 de DIN, c'est pour dire :D

Première sortie de la saison avec les vipec : 1000 m de D+ avec les Pure. On m'avait dit que c'était dur à chaussé (j'ai la version 2, pas la toute première) mais finalement tout se passe bien. Le système de cale est bien foutu sous réserve de pas donner un coup de ski dedans (le benny hill de la conversion) qui peut faire sortir la cale de son axe, mais c'est facile à remettre. Le passage de ski marche et inversement est super simple. A la descente, ben honnêtement vu ma pratique, je sens très peu de différence avec une alpine si ce n'est que c'est léger :)

Les autres sorties de la saison me conforte dans mon choix. 9 fois sur 10 chaussage du premier coup alors que d'autres galèrent avec des fix à pin d'autres marques (dédicace à Chris mais après tout, peut-être que je suis doué), pas de pb de givre sous les ressorts de butée comme sur la king pin (dédicace à François), tenue bien suffisante pour mon gabarit et bonnes sensations de ski.

Coté sécurité, j'ai testé aussi. J'ai déclenché quand il fallait et j'ai jamais déclenché quand il fallait pas (ce qui est important aussi !).

Hormis le petit pb des cales qui peuvent sautée, je me suis retrouvé en télémark à deux reprises, jamais compris pourquoi (surement une fausse manip de ma part).

l'utilisation des couteaux ne pose pas de pb non plus. Facile à monter et à enlever.

Il faut bien penser à les régler comme c'est indiqué sur le site de diamir (notamment pour l'écartement des pins qui joue beaucoup sur la sécurité de la butée avant). c'est pas forcement super simple surtout pour les pins.

Finalement, j'ai acheté une troisième paire (la V3 noire) pour la monter sur des blizzard altitude pour un usage rando printemps et aussi pour un usage station en ski famille. Jusqu'à présent, le coté plastique m'avait un peu fait craindre de les prendre avec mes gamins qui ont tendance à s'arrêter au contact :)

J'ai pas encore pu les skier pour voir si elles se chaussaient mieux que les précédentes vu que je me suis luxé la hanche la saison passée et que j'ai du faire une croix sur les randos printanière ...


Pour qui ?

Les gabarits légers, ex alpins, qui cherchent une fix à tout faire et qui veulent faire le pas vers les systèmes à inserts tout en étant rassuré sur la sécurité

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire