Test Full tilt Ascendant 2019

1 test Full tilt Ascendant.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
jibator

Excellente chaussure Freerando pour ceux qui aiment les constructions cabrio mais s'abîment vite !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,80m | 72kg | Expert
Acheté : 500€ en ligne
Conditions du test : 2 ans de test, dans toutes les neiges et jusqu'à 1700 de D+

Points forts

- facilité d'utilisation
- Précision vs. confort
- Cabrio qui apporte ce flex progressif légendaire
- Chausson Intuition
- Débattement quand on enlève la languette

Points faibles

- Fragiles
- Strap de base cheap

Trouver une chaussure à insert qui réunit confort à la montée et précision à la descente est pour certains skieurs une quête sans fin. Avec cette chaussure Full Tilt ce fut la consécration, au point que j'imagine en acheter plusieurs pour me constituer un stock en cas d'arrêt de la production, d'autant plus qu'elles s'abîment très vite et sont fragiles.

Je suis depuis toujours fan du cabrio (chaussure où la languette donne un flex plus progressif car celui ci n'est pas déterminé par la déformation du sabot comme sur une chaussure à portefeuille classique). Cela donne une flex plus progressif mais aussi plus agressif. J'ai d'abord eu des "Dalbello Krypton Rampage" qui étaient vraiment très inconfortables mais qui avaient l'avantage d'être précises à la descente comme des chaussures de race. Puis je suis passé à des Nordica Ace Of Spade, chaussures de freestyle qui étaient des chaussons pour mes pieds forts (fins mais énormes coups de pieds, photo du scan à l'appui) mais assez précises pour ma pratique freeride (Nordica a malheureusement arrêté cette chaussure et nous sommes nombreux à vouloir son retour). 

Mon cahier des charges pour ma chaussure de rando était donc simple : chercher le mouton à cinq pattes !

- Un chausson intuition (de l'avis de certains bootfitter ce sont les meilleures) 

- Des inserts low tech pour pouvoir les mettre sur des low tech et arrêter cette hérésie de fixation débrayable

- Un flex de 120 pour envoyer à la descente

- Une construction cabrio pour le flex progressif et le toucher de neige que cela apporte

- Un débattement minimum de 45° 

- Un poids sous les 2000g (je ne suis pas un collant pipette) 

- Si en plus le chausson pouvait être un intuition wrap et avoir des lacets ce serait le graal 

Au détour d'une story Instagram,  je vois Mig (skipasseur de renom et homme de bon goût) les full tilt ascendant aux pieds. Je me rue sur internet pour découvrir ce modèle et lui envoie un message pour en savoir plus. 

Surprise : elle réponds à TOUS mes critères. (et Mig en est très satisfait)

Deux jours après je recevais la boite à pizza dans ma boite aux lettres (oui Full tilt livre ses produits dans un carton imitant une boite à pizza)  

Après un thermoformage maison je me retrouve à Saint Gervais avec de nouvelles chaussures aux pieds en Décembre.

Et là c'est la révélation, le fit du chausson et la position me conviennent parfaitement : il faudra tout de même passer chez un bootfitter pour permettre à mes pieds bizarres de pouvoir les garder une journée. (j'ai une hauteur de coup de pieds de 73mm à gauche et 69mm à droite sur le scan bootdoc de Snell à Chamonix)  

La précision est largement suffisante pour mes pieds de 95mm et le crochet du milieu à 45° plaque le talon sans écraser mon coup de pied proéminent (le bootfitter de Snell s'en souvient encore).

D'ailleurs Nicolas de Snell ne connaissait pas bien Full Tilt et à découvert le bootfitting de l'ascendant sur mes pieds. Il en disait le plus grand bien (du chausson, pas de mes pieds ;) ) 

Le petit plus à mon goût est la languette amovible, tu gagnes énormément de débattement à la montée : 60° pour une chaussure de freerando !! Alors certes le poids peut faire peur à certains cafistes mais c'est le prix à payer pour  envoyer du gros à la descente. 

Le seul point noir : Les ascendant (et le reste de Full Til aussi il me semble) sont fragiles : les plastiques s'usent vite, les crochets cassent régulièrement et le strap du haut est bien trop léger (c'est pour cela que j'ai mis un booster) 

A 500€ la paire de chaussure, elles sont très bien placées par rapport aux Lange XT 130, Dalbello Lupo, Tecnica Zero G ou Maestrale XT. Mais Full Tilt devrait sourcer de meilleurs composants pour améliorer la solidité. 

 

Pour qui ?

Le randonneur qui cherche une chaussure précise à la descente avec un flex progressif, un bon débattement et un poids contenu

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire