Test DJI Spark 2018

2 tests DJI Spark.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 9/10
SVP2.5

On m'appelle l'OVNI !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,80m | 75kg | Avancé | La Fouillouse
Acheté : 500€ en magasin
Conditions du test : Par beau et mauvais temps, sur plusieurs vols de plusieurs minutes avec la télécommande.

Points forts

Qualité des vidéos et des photos, peu encombrant, intuitif, rapport qualité-prix imbattable, finition parfaite et détection d'obstacles.

Points faibles

Pas de vidéo en 4K, autonomie assez faible par batterie (oblige l'achat de plusieurs pour une utilisation intensive).

Le drone DJI Spark est un véritable bijou volant. Un produit qui n'est certes pas accessible mais que je voulais partager avec vous car pour moi le drone c'est l'avenir!

Le Spark est un petit drone qui fair environ 14 cm x 5.5. Il s'inscrit dans la veine récente des drones et autres mini-drones qui ont récemment envahi le marché. Les bras du Spark ne sont pas pliable, il est construit en alliage de magnésium et garantit une résistance élevée en cas de chute. Sa qualité de fabrication inspire confiance et qu'en dépit de sa taille, le Spark est bien vraiment fini.

À l'avant,  sous le module de reconnaissance 3D, on retrouve un capteur 1/2,3" CMOS de 12 Mpx avec un objectif à ouverture fixe f/2,6 et un équivalent 25 mm de longueur de focale. La sensibilité est disponible de 100 à 3200 ISO en photo et jusqu'à 6400 ISO en vidéo. L'obturateur permet de travailler avec un temps de pose compris entre 2 s et 1/8000 s et surtout le capteur filme en FHD 1080 30p. Ce dernier permet de reconnaître un visage, les mouvements de la main ou bien des obstacles. Effectivement il détecte parfaitement les obstacles pour éviter de le casser à la première utilisation, une option peu présente sur un drone de ce prix.

En dessous du châssis (où j'ai rajouté des pieds pour la stabilité à l'atterrissage), le vision positionning prend place et, à l'arrière, la batterie Lipo 3S constitue le corps de l'appareil avec une autonomie de 16 minutes par batterie environ. Pour avoir une durée de vol accrue achetez au moins une batterie supplémentaire car croyez moi 16 minutes ça part vite, très vite.

Juste au-dessus, une petite trappe renferme un logement pour une carte microSD ainsi qu'un connecteur USB type B. Le capot supérieur est assez classique, en plastique. Dans ses entrailles, le Spark renferme 24 processeurs, une puce GPS/ GLONASS, et l'IMU.

Le radio contrôleur permet de se connecter à un smartphone, mais sans écran de rappel des informations de télémétrie. À la place de ce dernier, on trouve un interrupteur permettant de passer en mode de vol sport (environ 15 km/h pour une vitesse de croisière et pouvant aller jusqu'à 50 km/h en vitesse maximum) et les classiques commandes d'enregistrement de la vidéo, une touche de fonction personnalisable ainsi que les commandes de gaz. La transmission entre le contrôleur et le Spark passe par le Wi-Fi et promet une transmission vidéo 720p jusqu'à 2 km avec une belle stabilité même en changement de cap.

L'utilisation est vraiment exceptionnelle, intuitive et précise. Le drone est facilement maniable, il suffit juste de prendre le coup de main et le tour est joué. Cette petite bestiole volante est vraiment une pointe de la technologie. Le retour image sur le téléphone est bluffant, avec de nombreuses informations : altitude, vitesse, coordonnées GPS etc. L'image est flatteuse, les couleurs saturées rendent l'image vivante et la dynamique est plus qu'acceptable.

Il possède plusieurs fonctionnalités :

- Tapfly et Gesture qui permettent un enregistrement facial afin de pouvoir le guider à la gestuel. Par exemple : dessinez un cadre avec vos mains pour qu'il prenne une photo. Des options assez bluffantes à la première utilisation mais qui passent vite à la trape car l'envie de piloter est telle que l'on ne veut pas perdre de temps.

- ActiveTrack qui lui permet de suivre son conducteur en pivotant tout autour et en adaptant l'image aux déplacements de ce dernier. Bref, vous pouvez partir aux toilettes il vous suivra de partout en adaptant les prises de vue pour une vidéo absolument géniale. Le top pour un skieur pour des films avec un rendu naturel et exceptionnel.

Admirez en image !!!

Pour qui ?

Pour tous les skieurs qui en ont marre des points de vu caméra sur le casque ou de se geler les doigts pour filmer avec son téléphone. Hollywood vous tend les bras avec des prises du ciel parfaites pour des montages vidéos ou des photos dignes des plus grands riders.
9/10

commentaires

1 commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire