Test PULL IN Boundary 2017

1 test PULL IN Boundary.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
youpiou

Pas exceptionnel... il nécessite des transformations !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,70m | 53kg | Avancé
Acheté : 23€ en ligne
Conditions du test : toutes conditions méteo, en ski alpin

Points forts

son look

Points faibles

le bord tricoté est inconfortable sur le front
le pompon est fragile

Je porte ce bonnet pour skier depuis 3 hivers, quand je ne mets pas de casque.

Je l'ai acheté sur internet essentiellement pour son design, seuls les sapins enneigés et le bord rouge étaient visibles sur la photo du site. J'ai donc été un peu surprise de découvrir le gros panneau "Ski Area Boundary Not Patrolled" à l'arrière, sympa pour le concept freeride mais pas très élégant porté sur la tête en fait.

Le pompon rouge initialement fourni s'est rapidement décousu. En cause le passage de la capuche qui bloque à cause du pompon, difficile à une main sur les remontées mécaniques. J'ai donc dû refabriquer moi-même un pompon, que j'ai préféré en laine turquoise.

L'intérieur en polaire noire est douillet, mais le bord en laine tricotée rouge est inconfortable au bout de quelques heures au niveau du front, ça gratte, surtout avec un masque qui appuie dessus.

Enfin la forme est à revoir, il me semble trop "profond", à moins d'avoir un paquet de dreadlocks à enfouir dedans, il a tendance à remonter sur la tête façon lutin, ce n'est pas très joli. J'ai dû pour contrer ce problème coudre le rebord rouge plus haut sur le bonnet (je ne sais pas si c'est très clair comme explication...). Même avec cette adaptation, il couvre toujours bien les oreilles.

Je pense que pour 29 euros, on paye surtout la marque Pull In plutôt que de la qualité...

Pour qui ?

à ceux qui ont besoin d'un bonnet exactement dans ces coloris, sinon non
5/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire